Cet article a été lu 859 fois.

Au programme de la deuxième journée des championnats de France Juniors N1 et N2, le Maine-et-Loire a été à l’honneur.

Pour la deuxième journée, les compétitions ont débuté à 10h30 avec les duos techniques et les duos mixtes. Pour les duos mixtes, il n’y avait qu’un seul duo de représenter, il s’agissait du duo du club de Montauban qui est donc qualifié pour les N1. En revanche, pour les duos techniques, il y avait quinze équipes. Et ce sont une nouvelle fois les nageuses des aquanautes de la Réunion qui ont fait forte impression en remportant une nouvelle médaille d’or, et en comptabilisant 70,2419 points. Elles sont suivies par le CN Saint-Cyprien (69,1000 points) et le Colomiers Nat Synchronisée (67,0366 points).

“On s’est dit que c’était notre dernière compétition de l’année, que c’était chez nous et qu’il fallait que l’on s’amuse.” (Pauline Cornic)

C’est à partir de 15h que les Angevines, Clélia Nouet et Pauline Cornic, ont fait leur apparition dans le bassin pour les solos techniques. Une compétition spéciale puisque, nager seule, dans un bassin de vingt-cinq mètres et devant un public et des juges, ce n’est pas donné à tout le monde. Avec quatorze nageuses en compétition, il fallait faire la meilleure prestation pour être dans les trois premières places qualificatives. A domicile, le stress des Angevines était amoindri puisqu’elles se sentaient “à l’aise” dans un bassin qu’elles connaissent puisqu’elles s’entraînent dedans quasiment toute la semaine. Mais la fierté de leurs coéquipières, le bonheur des parents, la joie des bénévoles (parents des autres nageuses angevines) et le grand sourire de leur coach (Rachel Le Bozec Chafes) à l’annonce des résultats. Pauline Cornic devient championne de France N2 avec un score de 69,2906 points. Elle est suivie de sa coéquipière, mais surtout amie, Clélia Nouet qui devient vice-championne de France N2 avec 67,4675. Le podium se complète avec Elena Jeremic, nageuse du Stade Français Paris avec 66,2416.

Les réactions de Pauline CORNIC et de Clélia NOUET : 

Pauline : “Je dois avouer que j’étais assez méfiante par peur d’être déçue. Certes, je visais le podium, mais avec un peu de réticence. Je pense que l’on n’avait rien à perdre. On s’était dit que c’était notre dernière compétition de l’année, que c’était chez nous et qu’il fallait que l’on s’amuse. Le fait d’être à la maison, cela diminue le stress d’avoir plus d’entourage, au contraire cela rassure. Cela m’encourage à faire mieux.”

Clélia : “Je parlais de déception (par rapport à sa prestation), mais je suis quand même fier de l’avoir nagé, mais il y a des trucs que j’aurais pu mieux faire. Mais cela me donne l’avantage de refaire mieux puisque je vais pouvoir le renager. Mais la prochaine fois, ce sera surtout pour le plaisir.”

“On dirait un vieux couple.”

Ensemble : “On a complétement rempli notre objectif. Tout ce chemin ensemble, c’est une force. On nage en solo technique toutes les deux, on nage en duo, en équipe ensemble, on est tout le temps ensemble en fait. On est également dans le même lycée et dans la même classe, de 8h à 20h, on est ensemble. C’est sûr que cela rapproche et que cela crée des liens. On s’encourage tout le temps, on cherche à ce que l’autre puisse s’améliorer, on se corrige quand la coach s’absente pour progresser. On dirait un vieux couple (rire).”

Et enfin, la journée s’est terminée par les combinés et cette fois, c’est Cholet qui a fait parler de lui. En effet, cela fait plusieurs années que le Cholet Natation n’était pas allé en National 1. Cette fois, c’est fait. Après une légère attente, les nageuses choletaises terminent troisièmes du classement avec 68,8333 points et obtiennent donc une place en National 1. Ce sera compliqué pour ces filles, mais l’objectif sera avant tout de se faire plaisir. A la deuxième marche du podium, c’est le club du Synchro Ripault Val de l’Indre avec 72,1333 points. La première place est acquise par le club des Girondins de Bordeaux avec 73,2667.