Après deux premiers tiers-temps stériles, Eric Chouinard ouvre rapidement le score, en début de troisième tiers-temps. Angers n’arrive pas à profiter de ses supériorités numériques. Mais, leurs efforts vont payer en tentant le tout pour le tout, à deux minutes de la fin. Roussel égalise à quelques secondes de la fin du match, arrachant par la même occasion les prolongations. Malheureusement, dans la mort subite, le Grenoblois, Chouinard, double la mise pour son équipe. Auteur de deux buts, il aura permis à Grenoble de s’imposer 2-1 en prolongation à la patinoire du Haras d’Angers.

Les Ducs d’AngersLes bruleurs de loups de Grenoble : 1-2 ap (0-0, 0-0, 1-1, P. : 0-1)

Arbitre : Geoffrey Barcelo
Juge de Ligne 1 : Sébastien Levasseur
Juge de Ligne 2 : Jérémie Douchy

Cliquez-ici pour visionner le classement

Le score :

Premier tiers-temps : 0-0

Deuxième tiers-temps : 0-0

Troisième tiers-temps : 1-1

0-1 : Eric CHOUINARD (assisté de Bostjan GOLICIC et de Christophe TARTARI  (5’23)

1-1 : Charles-Olivier ROUSSEL (assisté de Julien ALBERT et de Robin GABORIT (19’33)

Prolongation : 1-2

1-2 : Eric CHOUINARD (assisté de Bostjan GOLICI) (5’42)

Total de pénalités :

Angers : 16 Minutes sur 4 Infractions

Grenoble : 14 Minutes sur 7 Infractions

Les réactions :

Jean-François JODOIN (entraîneur des Ducs d’Angers) : “C’est toujours compliqué, lorsque l’on ne marque pas de but. C’est l’histoire qui se répète. Cependant, je suis content que les joueurs n’aient pas lâché, en arrachant la prolongation, même si la victoire n’est pas au rendez-vous. On n’a pas su profiter de nos supériorités numériques. Nous n’avons pas encore gagné de matchs en prolongation. On effectue une erreur individuelle sur le premier but. Malgré un bon match, les joueurs ne sont pas récompensés. Il faut continuer à croire en nos capacités et à continuer à travailler. On travaille à l’entraînement pour être plus réaliste devant les buts. Il faut rester positif, car je sais que l’on va se sortir de cette phase négative.”

Julien ALBERT (capitaine des Ducs d’Angers) : “On enchaîne les défaites et on continue cette spirale négative. Il nous a manqué ce petit plus qui fait la différence. On n’arrive pas concrétiser en but, nos supériorités numériques. Le point positif, c’est que l’on n’a pas lâché jusqu’au bout, même si nous avons perdu en prolongation.”

Cet article a été lu 1020 fois.