Angers-Noyant débutait, son championnat de Nationale 1 Masculine, en recevant l’équipe réserve de l’US Créteil Handball. Comme les Angevins pouvaient s’y attendre, les Cristoliens sont rentrés dans la rencontre sans complexe, faisant même jeu égal dans l’impact physique. Heureusement, la deuxième mi-temps a été meilleure pour les locaux, et Angers-Noyant assure l’essentiel en remportant son premier match de la saison (32-26).

Angers-Noyant commence mal son match face à une jeune opposition Cristolienne fougueuse. L’écart monte à quatre buts et se stabilise jusqu’à la mi-temps. Emmenés par Gibelin (6 buts) et Richet (5 buts), les visiteurs créent la surprise en basculant en tête à la mi-temps (16-12).

Le vestiaire a dû trembler chez les locaux, tant les noyangevins reviennent sur le parquet complétement transfigurés. D’entrée, ils infligent un 4-1 (16-17, 35’33), puis passent devant sur un but de Damiens (19-18, 38’33). En confiance, la dynamique positive change de camp et le public sort de sa torpeur. Mais, Créteil ne lâche pas et reste au contact (23-22, 18’21). Les deux gardiens de but se mettent en évidence. Dans un match à suspense, Dupin effectue un temps-mort (25-23, 22’31). Dans une fin de match serrée, Salmon sort cinq arrêts décisifs et n’encaisse qu’un seul petit but en dix minutes. L’avantage grandit pour Angers, sous l’impulsion d’un Benoît Galas en forme (dix buts dans le match). Dans un match très moyen de leur part, les Angevins gèrent la fin de match et assure une première victoire en championnat, l’essentiel est là. Il faudra aux Angevins, montrer plus d’exigence pour espérer réaliser leur objectif d’une remontée en Pro D2, en fin de saison. On pourra dire que ce premier match était une remise en jambe à la compétition, avec plein d’enseignement à tirer pour la suite de la saison.

Les réactions d’après-match :

Guillaume DUPIN (entraîneur d’Angers-Noyant HBC) : “En première mi-temps, on a été d’une inefficacité totale. Je suis très en colère. On a regardé l’équipe de Créteil jouer. Il nous faut plus d’exigence.  A la mi-temps, j’ai demandé plus d’investissement et d’être plus agressif dans les duels. On n’a pas assez mis en danger le gardien de but adverse. Pour moi, le manque de lucidité aux tirs est aussi dû à un manque d’exigence. En seconde période, cela a été un peu mieux en défense, après des ajustements tactiques. Je n’ai pas effectué trop de rotations, car le score était serré jusqu’au bout. Si l’on veut gagner les matchs contre les grosses équipes de notre poule, il va falloir mieux commencer les matchs. On va dire que c’est un premier match et qu’il faut prendre le temps de se mettre dans la compétition. Un premier match n’est jamais facile à disputer. Concernant Créteil, individuellement, ils ont des joueurs au-dessus du lot. On retiendra avant tout la victoire, qui reste l’essentiel.”

Pierre MONTORIER (entraîneur de l’US Créteil Handball) : “C’est forcément une déception, surtout après notre bonne première mi-temps. Je pense que le match s’est perdu dans les duels. Je trouve que l’ampleur du score final est sévère. Angers a été costaud et les Angevins ont repris le dessus en deuxième mi-temps. Malgré tout, je retiens notre bon état d’esprit et notre bonne première mi-temps, qui va être une bonne base de travail pour la suite de la saison.”

Championnat de National 1 Masculine, 1ère journée.

Angers-Noyant HBC – US Créteil Handball : 32-26 (MT : 12-16)

Angers-Noyant HBC : Salmon (1), Mahau (0), Marie (3), Clusel (0), Fortes (5), Vandelannoote (2), Lusson (1), Ganarul (cap) (2), Chakira (1), Bellessor (0), Moliner (1), Galas (10), Parisini (4), Damiens (2).

US Créteil Handball : Gibelin (8), Richert (6), Kepler (1), Zouagui (1), Gineau (0), Taillefond (0), Damatrin-Bertrand (1), Deen (5), Rigault (0), Becquemin (1), Soyer (0), Jebrouni (1), Carabasse (2).

Cet article a été lu 1677 fois.