Cet article a été lu 1884 fois.

Comme chaque année, entre les deux tours des Interclubs, les athlètes de la région avaient l’occasion de se retrouver vendredi soir sur la piste de Saint-Barthélémy. Une édition satisfaisante dans l’ensemble. 

Attendu chaque année avec impatience, le premier meeting régional de la saison dans la région angevine avait lieu vendredi soir au stade de la Venaiserie à Saint-Barthélémy. Comme à l’accoutumée, c’est l’épreuve du 1 000m qui représentait l’événement de la soirée, mais il ne fallait surtout pas manquer non plus les épreuves de sprint qui ont offert un joli spectacle. En effet, si les épreuves de demi-fond se font la part belle habituellement, et ce au profit du 400m haies et du 200m, cette année, la présence de très belles têtes d’affiches donnait un peu plus de relief au meeting.

En effet, chez les hommes, on attendait Nicolas Gaborit (Cap Saumurois) sur le demi-tour de piste. Le jeune junior néo-international n’a pas déçu et a remporté sa course en 21”94. Une performance N4 qui le place potentiellement dans le top 10 français de sa catégorie. Derrière, Godwin Lawson (Racing Club Nantais) et William Repert (Nantes Métropole Athlétisme) complète le podium en 22”28 et 22”44. Du côté des femmes, l’athlète à suivre n’était autre qu’Agnès Raharolahy, championne d’Europe du 4×400 avec l’équipe de France en 2014. Egalement alignée sur 200m, comme la semaine passée aux Interclubs, elle aussi a assumé son statut de favori et s’est imposée. Une victoire bien moins serrée que chez les hommes : la pensionnaire du NMA a bouclé sa course dans le temps de 24”89 (performance N4) tandis que sa dauphine, Amandine Hergas (Entente Sarthe), franchissait la ligne en 25”95. Une course et un début de saison encourageants pour la Nantaise, qui retrouvera bientôt sa distance fétiche du 400m pour tenter de se qualifier aux championnats du monde de Londres, cet été.

Sur le 1 000m, on a été impressionné par la junior de l’US Berry, Jenipher Contois. Son kilomètre avalé dans un temps de 2’53”96 lui a permis d’éteindre pour un soir la concurrence. Aux avant-postes dès l’entame et en attaquant à la cloche, elle n’a laissé aucune chance à ses poursuivantes qui n’ont pu que limiter les dégâts en fin de course. Du côté des hommes, on annonçait la présence d’Adrien Pajot-Wagner (NMA) qui aurait eu le statut de favori et aurait pu dynamiter la course, mais finalement absent, c’est Hamid Essaïd (E2A) qui s’est chargé de le faire. Comme chez son homologue féminine, l’Angevin s’est bien positionné dès le début de course et a accéléré dans le dernier 400. Avec un temps très correct de 2’29”99, Hamid Essaïd s’impose devant son coéquipier junior Abdi Mustapha Ibrahim (2’30”61) et Samuel Besnard (Pays d’Ancenis) (2’30”72). 

Pour ce qui est des autres résultats de la soirée, on retiendra que ce sont les deux locales, Yasmina Defaux et Estelle Viron, toutes deux licenciées à l’E2A, qui ont pris les deux premières places à la longueur (5m57 contre 5m44), que le junior Lorenzo Ricque a réalisé un très bon 54”56 sur 400m haies, et que Kinley Manga Mbassa a frôlé les 7m à la longueur en remportant le concours en bondissant à 6m94. Enfin, Alan Bourieau a réalisé un honnête temps de 8’35”94 sur 3 000m, juste devant Youssef Ouslib (Angers Athlé) et Romain Mornet (AC Roche sur Yon) respectivement en 8’35”61 et 8’36”41. 

 

Nicolas Gaborit s'est imposé sur le 200m en 21'92''.

Nicolas Gaborit s’est imposé sur le 200m en 21’92”.