Cette demi-finale s’annonçait belle, avec des animations avant le match, un public venu en nombre, tout était réuni pour une belle fête du football. Malheureusement, les jeunes Vendéens ont gâché la fête. Sans doute trop confiant après avoir gagné trois fois en autant de matchs, cette saison, les Angevins se sont lourdement inclinés à domicile (6-1), face à une équipe de la Roche-sur-Yon qui a remarquablement préparé sa rencontre.

Renforcé par des joueurs évoluant habituellement en seniors, à l’image de Molle qui a été haut dessus du lot dans cette rencontre, la Roche-sur-Yon prend le match à son compte d’entrée de jeu. Il mène logiquement deux buts à zéro au bout d’un quart d’heure de jeu. Les changements de joueurs opérés par Florent Papail portent leurs fruits et le jeune Matingou réduit le score (2-1, 20e). Malgré la pression et l’engouement engendré par ce but, cela ne démobilise pas des vendéens sûr de leur fait et de leurs capacités. Il douche à nouveau les Angevins par deux fois avant la mi-temps, sur de grossières erreurs défensives adverses (1-4). Avec trois buts de retard, à la mi-temps, les “Verts” rentrent tête basse à la mi-temps, sonnés par leur incroyable contre-performance du moment. Au retour des vestiaires, le match s’équilibre, mais les attaques Yonnaises font mal. Ces derniers marqueront deux nouveaux buts, sur deux magnifiques coup-francs en pleine lucarne (1-6). La Vaillante sera totalement passée à côté de son match, en étant à la fois très fébrile défensivement, mais aussi avec un manque de réalisme incroyable en phase offensive, manquant des buts tout faits à deux mètres du but et manquant, cerise sur le gâteau, un penalty, qui aurait pu quelque peu relancer le match.

La réaction d’après-match de Florent PAPAIL (entraîneur d’Angers Vaillante SP) : “Nous sommes totalement passés à côté de notre demi-finale avec de grosses erreurs défensives et un manque total de réussite défensivement et offensivement,à travers un penalty et des grosses occasions ratées. C’est dommage que cela tombe à ce moment et à ce niveau de la compétition. C’est un gros coup dur surtout pour un match à domicile. Il faudra s’en relever, car il reste un objectif d’ici la fin de saison”

Coupe de l’Atlantique, demi-finale.

Angers Vaillante SP – La Roche-sur-Yon VF : 1-6 (MT : 1-4)

But : Yannis MATINGOU pour Angers Vaillante SP.

Angers Vaillante SP : Hamel, Bazille, Matingou, Ougrirane, N’Songa, Dabo (cap.), Phommarath, Laaraichi, Touré, Camara, Alidjah. Entrés en jeu : Tia, Lemagnen, Fofana. Entraîneur : Florent PAPAIL.

La Roche-sur-Yon VF : Cartwright, Dabin, Baron, Guilhemjouan, Bordage, Robin, Beranger, Butrot, Molle, Chevrier, Tirand. Entrés en jeu : Gaufriau, Clenet, Delavaud. Entraîneur : Félix BUREAU.

 

 

Cet article a été lu 1638 fois.