Dans le cadre de la troisième journée de la Ligue Magnus, Les Ducs d’Angers recevaient les Brûleurs de Grenoble, dans une rencontre qui s’annonçait explosive. Cela s’est vu durant le premier tiers-temps, avec un festival offensif, avec six buts inscrits au total. Le deuxième tiers-temps fut un peu moins mouvementé, où les visiteurs auront égalisé. Dans le troisième acte, le suspense aura été jusqu’au bout, où la décision se sera faite dans la toute dernière minute du match !

Après l’ouverture du score grenobloise, signé par Joël CHAMPAGNE face au but, après trois minutes de jeu (1-0, 3’39), les Angevins ne vont pas perdre le fil du match et vont vite réagir. A la suite d’une superbe remontée de palet, tout en vitesse, Tommy GIROUX sert dans la course Robin GABORIT, qui part seul au but et n’a plus qu’à conclure d’un lancer avec le poteau rentrant (1-1, 6’37). Angers accélère et une minute plus tard, sur une remise derrière le but, Marius SERER double la mise pour les locaux (2-1, 7’41). Après dix minutes de jeu, les Angevins vont jouer à cinq contre trois, mais malgré la pression adverse, les Grenoblois vont tenir bon. Et c’est justement après cette double supériorité numérique, que les Ducs vont creuser l’écart. Bien servi par Neil Manning, Loïc FARNIER tente sa chance face au but, et Lukas HORAK, le porter Grenoblois, se troue quelque peu en laissant échapper le palet sous la jambière, la rondelle mourant au fond des filets (3-1, 12’37). Mais les attaque sont rapides et tranchantes de chaque côté, et sur une nouvelle remise derrière la cage de la part de Damien FLEURY, Sacha TREILLE réduit la marque, à bout portant (3-2, 14’01). Malgré une avalanche de buts dans ce premier tiers-temps, cela ne va pas s’arrêter en si bon chemin. A une minute du buzzer, à la suite d’une tentative sur le côté droit, Philippe HALLEY dévie la trajectoire du palet et marque son premier but de la soirée (4-2, 19’19). Durant les vingt premières minutes, les 2089 spectateurs ont pu assister à un festival offensif.

Les Ducs d’Angers redémarrent ce deuxième tiers-temps en infériorité numérique, et Grenoble va en profiter par l’intermédiaire de Sacha TREILLE, qui ne va pas manquer l’occasion de signer un doublé. A la suite d’un très bon lancer du poignet, il trouve la lucarne du but angevin. Sa rapidité d’exécution a fait mouche (4-3, 26’13). Tommy GIROUX trouve la barre transversale du but adverse (26’46). Adel KOUDRI, pour les visiteurs, intercepte le palet en zone neutre et part seul au but, mais Florian HARDY est… (Pour lire la suite de l’article et voir les réactions d’après-match en vidéo, abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

 

Cet article a été lu 109 fois.