Le dernier match des quarts de finale des Play-offs de la Saxoprint Ligue Magnus a eu lieu ce vendredi 10 mars. Rouen s’impose 5-1 à Angers, lors du match 6 et remporte sa série 4-2. Les demi-finales des Play-offs commencent mardi 14 mars. Les affiches sont les suivantes : Gap – Bordeaux et Grenoble – Rouen.

Durant les quatre premières minutes, Angers impose son jeu en y mettant de l’intensité. Malheureusement, ils se font surprendre sur la première situation offensive rouennaise. Thinet ouvre le score contre le court du jeu sur un tir croisé, bien servi par Langlais (0-1, 4’17). Angers ne profite pas de sa première supériorité numérique pour égaliser. Pire, Bertein repousse un énorme lancer de Matheson (9’12). Campbell sert idéalement Busto, qui manque le cadre, seul face au but (10’42). Mais Rouen se montre à nouveau très réaliste et à nouveau contre le court du jeu. Sur une action rouennaise, tout en vitesse, Hussey trompe Bertein (0-2, 11’29). Angers tente de réagir en vain. Les Angevins seront tout de même récompensés, à l’ultime seconde de la période. Bien servi par Lessard, Lacroix, face au but, envoie le palet sous les jambières de Sabourin (1-2, 19’59). Malgré les protestations rouennaises, le but sera finalement accordé. En seconde période, à la suite d’un magnifique “une-deux”, Bedin voit sa tentative à bout portant, être détournée par Bertein (24’30). Le jeu direct rouennais est très efficace. Bien servi par Perret, LANGLAIS triple la mise pour son équipe (1-3, 26’04). Bertein détourne à nouveau le tir croisé de Sacha Treille (26’20). Lamperier est tout proche d’inscrire un quatrième but pour son équipe, mais le palet flirte avec la ligne de but (29’40). A la suite d’une interception en zone neutre, Hussey part seul au but, mais Bertein s’interpose remarquablement (32’23). Les Ducs ne profitent pas de l’énorme cafouillage devant la cage adverse (34’09). Bertein est tout heureux de voir le palet filer à côté du cadre, alors qu’il était cette fois battu (37’05). Dans la troisième période, Rouen profite d’une supériorité numérique, à la suite d’une pénalité de Frécon pour un accrochage, pour tuer définitivement le match. Coulombe dribble toute la défense et envoie, d’un tir croisé côté droit, le palet dans la cage (1-4, 46’58). Coup sur coup, les deux équipes ont chacune un duel face au gardien adverse, mais sans réussite (55’28). Dans les toutes dernières minutes, Angers tente le tout pour le tout, en faisant sortir son gardien de but, au profit d’un joueur de champ. Malheureusement, ils se font contrer. Langlais récupère le palet dans son propre camp et n’a plus qu’à ajuster le but vide (1-5, 59’40). Globalement, les Rouennais étaient plus forts et les champions de France en titre peuvent encore espérer conserver leur titre, même si, en demi-finale, ils seront opposés à la redoutable équipe grenobloise, qui les a déjà battus en finale de la coupe de France.

Les réactions d’après-match :

Jean-François JODOIN (entraîneur des Ducs d’Angers) : “Cela fait deux saisons de suite que l’on perd contre Rouen. C’est une équipe, qui est toujours difficile à battre. Ils ont quatre bons blocs très compétitifs, alors que nous, nous étions un peu diminués. Malgré tout, je suis satisfait de les avoir emmenés jusqu’au sixième match. Je pense que l’on perd sur nos différentes erreurs, qui ont donné du rythme à notre adversaire. Dans cette série, je pense que cela s’est joué lors du match 4, où l’on aurait dû gagner. A ce moment-là, cela aurait fait trois victoires à une en notre faveur, alors que cela a fait deux partout. Sur le bilan de la saison, on a eu des hauts et des bas, notre sixième place en saison régulière était notre place. Pour la saison prochaine, il faudra ajuster des choses, avoir un effectif plus étoffé et plus fort. Dans cette nouvelle formule de championnat et avec ce grand nombre de maths cette saison, c’était nouveau pour nous et nous avons appris.”

Léo BERTEIN (gardien de but des Ducs d’Angers) : “On est tombé sur une grosse équipe de Rouen. Ce n’est pas pour rien qu’elle a fini dans le top 4 de la saison régulière. Même si l’on a perdu 5-1, le match a été serré jusqu’au bout. Avec cette nouvelle formule de championnat, tous les joueurs ont su s’adapter. Je retiendrais de cette saison, que malgré les hauts et les bas, on est resté une équipe soudée et c’est ce qui a fait notre force.”

Fabrice LHENRY (entraîneur des Dragons de Rouen) : “Je suis très satisfait d’avoir gagné ce soir à Angers, car cela nous évite un dernier match, ce dimanche. Dans cette série, on a pu constater que, lorsque l’on était un peu moins bien, l’équipe d’Angers pouvait en profiter. Si j’avais une chose à retenir, c’est que si l’on veut aller loin dans la compétition, il nous faudra être plus structuré défensivement, en encaissant beaucoup moins de buts.”

Ligue Magnus, 1/4 de finale, play-offs.

Les Ducs d’Angers Les Dragons de Rouen : 1-5 (1-2, 0-1, 0-2)

Le score :

Période 1 :

0-1 : Marc-André THINET (assisté de Chad LANGLAIS et de Adam MILLER) (4’17)

0-2 : Matt HUSSEY (assisté de Dan KOUDYS et de Chad LANGLAIS) (11’29)

1-2 : Maxime LACROIX (assisté de Jonathan LESSARD) (19’59)

Période 2 :

1-3 : Chad LANGLAIS (assisté de Jordann PERRET) (6’04)

Période 3 :

1-4 : Patrick COULOMBE (en supériorité numérique) (assisté de Marc-André THINEL et de Sacha TREILLE) (6’58)

1-5 : Chad LANGLAIS (cage vide) (sans assistance) (19’40)

Total des pénalités :

Angers : 16 Minutes sur 8 Infractions

Rouen : 8 Minutes sur 4 Infractions

Affluence : 1 000 spectateurs
Arbitre : Damien Bliek
Arbitre 2 : Laurent Garbay
Juge de Ligne 1 : Jérémie Douchy
Juge de Ligne 2 : Clément Goncalves

Meilleur Joueur du Match : Julien ALBERT pour Angers.

Meilleur Joueur du Match : Marc-André THINEL pour Rouen.

demi finale

Cet article a été lu 1479 fois.