Cet article a été lu 201 fois.

Dans le cadre de la trente-sixième journée de la Ligne Magnus, les Ducs d’Angers recevaient les Dragons de Rouen, avec l’objectif de faire chuter le leader incontesté du championnat. Malheureusement, les deux premiers buts inscrits, dès l’entame de match, ont quelque peu changé la donne. Ensuite, le leader a géré son avantage avec plus de maîtrise, bien aidé aussi par son excellent gardien de but qui aura été décisif dans les moments-clés du match. Avec cette victoire de trois buts à zéro, Rouen atteint la barre des cent points. Angers devra vite relever la tête avec deux déplacements à bien négocier face à deux équipes de bas de tableau, Anglet ce dimanche, puis Strasbourg, mardi prochain.

Il ne fallait pas arriver en retard à la patinoire du Haras, car sur la première occasion du match, Rouen va ouvrir le score. De sa zone défensive, Michel Miklik passe pour Marc-André Thinel plein axe en zone neutre, ce dernier sert d’une remise instantanée son capitaine, Mathieu Roy, qui part au but et n’a plus qu’à ajuster Florian Hardy (0-1, 1’02). Puis Rouen va profiter d’une supériorité numérique pour doubler la mise. Les “jaunes” font tourner le palet devant la cage, puis Chad Langlais décale sur le côté gauche Alex Alearddi, qui d’un joli coup du poignet trompe la vigilance du gardien de but adverse (0-2, 4’17). Rouen a su se montrer réaliste sur ses deux premières véritables opportunités. Angers va tout de même réagir. Sur un centre côté droit de Danick Bouchard, Loïc Farnier voit sa tentative plein axe être repoussée par Matija Pintaric, le gardien de but visiteur (7’20). En supériorité numérique, Maxime Lacroix sert idéalement Robin Gaborit, qui manque à son tour le coche (13’12). Puis, c’est au tour de Florian Hardy de se montrer décisif, où sur une action individuelle d’Alex ALeardi, qui dribble toute la défense adverse, Hardy s’interpose en bloquant le palet (15’32). Dans le deuxième tiers-temps, Matija Pintaric réalise un superbe arrêt sur un lancer de Danick Bouchard (30’05). Ensuite, c’est au tour de Maxime Lacroix de manquer son face-à-face avec le gardien de but adverse (31’52). Puis, après avoir bien géré une infériorité numérique, Rouen va tripler la mise dans la foulée. Florian Chakiachvili tente un tir de loin, qui est repoussé par Florian Hardy, Anthony Guttig est au rebond et trouve le chemin des filets (0-3, 36’38). Une trentaine de secondes plus tard, les esprits s’échauffent, à la suite d’une grosse charge contre la bande de Chris Lawrence sur Alex Aleardi. La nouvelle recrue angevine sera alors exclu de la rencontre et pénalisera son équipe de cinq minutes de pénalité (37’10). Les Ducs n’auront pas eu assez d’actions construites pour suffisamment inquiéter le camp adverse. Dans la troisième période, Rouen va gérer son avantage, bien aidé aussi par son gardien de but. Maxime Lacroix tourne autour du but, puis repique devant la cage, mais Matija Pintaric est présent (44’02). Ensuite, c’est au tour de Cody Campbell d’intercepter un palet en zone neutre, puis de partir seul au but, mais il manque son duel avec le portier adverse (45’16). Sur une action similaire, c’est cette fois Florian Hardy qui se montre décisif face à Alex Aleardi (46’38). Superbe remise de Patrick Coulombe pour Clément Masson, mais ce dernier ne trouve pas la faille à un mètre du but (42’01). Michel Miklik voit son tir côté gauche être magnifiquement repoussé par Florian Hardy (44’50). Angers aura bénéficié de quatre supériorités numériques, mais à chaque fois, Rouen se sera montré solide en gardant sa cage inviolée jusqu’au bout. Au final, Rouen s’impose logiquement par plus de maîtrise. Les Rouennais auront su être opportunistes au bon moment, alors qu’Angers n’aura pas su être réaliste sur différentes situations favorables.

Place maintenant à deux matchs à l’extérieur. Les Angevins s’attendent à un déplacement compliqué, ce dimanche, à Anglet, une formation qui vient de s’imposer à Lyon (3-2), avant d’aller chez la lanterne rouge strasbourgeoise, qui était venue créer la surprise sur la glace angevine, pour le premier match de l’année (6-3).

Le prochain match à domicile, sur la patinoire du Haras à Angers, aura lieu le vendredi 1er février à 20h30, face aux Pionniers de Chamonix, pour le compte de la 39e journée de la Ligue Magnus.

Cliquez-ici pour la réservation en ligne

Cliquez-ici pour voir l’album photos de Déborah ANNE

Ligue Magnus, 36e journée.

Les Ducs d’Angers Les Dragons de Rouen : 0-3 (0-2, 0-1, 0-0)

Buts : Mathieu ROY (1’02), Alex ALEARDI (4’17) et Anthony GUTTIG (36’38) pour Rouen.

Pénalités : Trente-sept minutes sur huit infractions pour Angers ; dix-huit minutes sur neuf infractions.

Les réactions d’après-match en vidéo !