Cet article a été lu 27 fois.

Ligue Magnus, 4e journée.

Les Ducs d’Angers Les Brûleurs de Loups de Grenoble : 3-4 (ap.)

Buts : Maxime LACROIX (15’32), Julien ALBERT (28’40) et Cody CAMPBELL (36’45) pour Angers ; Kyle HARDY (9’25), Sébastien BASAILLON (13’25), Joel CHAMPAGNE (40’42) et Anthonin MANAVIAN (62’18) pour Grenoble.

Le résumé du match :

Grenoble va ouvrir le score par Kyle Hardy (0-1, 9’25), puis doubler la mise par Sébastien Bisaillon, en supériorité numérique (0-2, 13’25). Maxime Lacroix va réduire le score pour les locaux, à la suite d’un bon service de Neil Manning, là aussi en supériorité numérique (1-2, 15’32). Dans le deuxième tiers-temps, l’Angevin Julien Albert va égaliser sans assistance (2-2, 28’40). Dans la troisième période, Joël Champagne va redonner l’avantage aux Grenoblois, dès le retour des vestiaires (2-3, 40’42). Dans le money-time, Angers va jouer le tout pour le tout en sortant son gardien de but, afin de bénéficier d’un joueur de champ supplémentaire sur la glace. Cela va s’avérer payant, puisque Cody Campbell va égaliser dans la foulée (3-3, 36’45), envoyant du même coup, son équipe en prolongation. Durant ces cinq minutes de jeu supplémentaire, à trois contre quatre (suite à la continuité de cinq minutes de pénalité sifflées contre Botten, en fin de troisième période), ce sont les Grenoblois qui vont dominer la glace et trouver pour la quatrième fois du match, le chemin des filets du but angevin. Encore infériorité numérique pendant trois minutes, Anthonin Manavian ne leur en a pas laissé le temps (3-4, 62’18).

Les réactions d’après-match :

Julien ALBERT : “Il n’y a pas beaucoup de regrets après le match de dimanche. On a fait le match qu’il fallait, avec la manière. On aurait peut-être dû être plus tueurs dans nos moments forts. Comme l’a fait Grenoble. Concernant le match de Nice, ce vendredi, ce ne sera pas un match à prendre à la légère. Toutes les équipes vont vouloir nous battre dans la nouvelle patinoire, à nous de montrer que ce sera compliqué de venir chercher des points ici.”

Dannick BOUCHARD : “On a bien joué, mais apparemment pas assez. Jamais, je me contenterais d’une défaite dans la vie. A nous de travailler plus fort et plus intelligemment pour que notre niveau augmente chaque jour. Vendredi, on joue contre Nice et ce sera encore une fois un match comme les trente-neuf autres. On les aborde tous de la même façon, le couteau entre les dents.”

Robin GABORIT : “C’était un match important pour nous, on devait se prouver que l’on pouvait jouer avec Grenoble et faire passer le message qu’il faudra bien compter sur nous cette saison. On a fait preuve de caractère pour revenir dans ce match, c’est le plus gros point que je retiens. C’est positif. Malheureusement, le résultat n’est pas celui que l’on espérait, mais il y a eu beaucoup de bonnes choses. Maintenant, il faut rebondir et ne pas rester dans cette spirale négative, suite à nos deux défaites consécutives. Il faut se remettre au travail pour engranger des points contre Nice, ce vendredi.”