Cet article a été lu 1166 fois.

Renversants et imprévisibles ces Angevins ! En effet, Angers se déplaçait chez l’un des prétendants au top 4 et face à une équipe grenobloise irrésistible actuellement. Après une victoire et une prestation pour le moins mitigée face à Strasbourg, lors du match précédent, les Ducs d’Angers se devaient confirmer. Pourtant, la tâche s’annonçait plus ardue, face à l’équipe de Grenoble, l’une des équipes du top quatre et prétendant au titre en fin de saison. Diminués de trois de ses cadres (Patrick Coulombe et Julien Albert et Alexis Neau), les Angevins ont su se montrer dans un bon jour et frapper un grand coup. Résultat, pour son troisième match à l’extérieur, les Ducs ont gagné pour la troisième fois en Ligue Magnus (6-5).

Premier tiers-temps :

Florian HARDY auteur d’une bonne prestation dans les buts angevins (Charlotte TACARLO).

Au début du premier tiers-temps, les Ducs posent leur jeu, en se créant des occasions de but. Mais les Brûleurs de loups réagissent à leur tour et mettent à l’épreuve, la défense angevine, en faisant briller Florian Hardy, le portier visiteur. Les Angevins, en double infériorité numérique, arrivent à tenir face aux assauts grenoblois, qui ont du mal à être précis dans leur jeu de passes. Mais Angers perd un peu le fil en perdant trop de palets. Les Grenoblois sont sanctionnés (18’22) et les Angevins en profitent pour camper dans le camp adverse. Il ouvre logiquement le score, par l’intermédiaire de Gaborit, assisté de Sonne et Quesnele (0-1, 19’34).

Le score du premier tiers-temps : 0-1

Deuxième tiers-temps : 

 

Alexandre GIROUX auteur d’un but et de deux assistances.

D’entrée de jeu du deuxième tiers-temps, les Grenoblois, de retour sur la glace, mettent en place un pressing payant. Kara, assisté de Le Blond et de Hordelalay égalise pour son équipe, à la suite d’un superbe travail autour de la cage angevine. Le palet passe dans un trou de souris (1-1, 1’02). Quelques minutes plus tard, les Brûleurs de loups sont pénalisés. Le bloc angevin travaille bien dans la zone défensive grenobloise et trouve la solution, grâce à Henderson, assisté de Bouchard et de Masson (1-2, 3’57). Les pénalités continuent à tomber des deux côtés. Opportuniste, Grenoble en profite et égalise à nouveau par Hardy, assisté de Rodman et de Bisaillon, ce dernier étant à l’origine de l’action (2-2, 6’14). Les deux équipes se rendent coup pour coup et aucune ne lâche. Les Ducs reprennent à nouveau l’avantage, par l’intermédiaire d’Arrossamena (2-3, 15’40). Dans un “mano a mano”, moins d’une minute plus tard, Grenoble égalise par Kunnas, assisté de Champagne et de Giroux (3-3, 16’14). Ce second tiers-temps a été un chassé-croisé entre les deux équipes, mais des tensions entre les deux formations sont présentes.

Le score du deuxième tiers-temps : 3-2

Troisième tiers-temps :

 

Danic BOUCHARD auteur de deux assistances

Dans le troisième tiers-temps, les premières offensives sont angevines. Cela leur permet de reprendre l’avantage grâce à un but de Sonne, assisté de Bouchard et de Campbell (3-4, 3’49). Ce but angevin a été validé alors qu’il n’était pas valable… L’équipe de Grenoble est irritée et sort de son match, en se faisant pénaliser doublement. Les Ducs en profitent pour aggraver le score par l’intermédiaire de Sonne, assisté de Masson et de Gagnon (3-5, 5’00). Moins de deux minutes plus tard, les Angevins accroissent leur avance au tableau d’affichage, à travers Sonne, assisté de Quesnele et de Gaborit (3-6, 6’45). Le triplé de Sonne en moins de trois minutes est le tournant du match et locaux ne s’en remettront pas. On pense que le match est plié, mais les hommes d’Edo réagissent et réduisent le score par l’intermédiaire de Giroux, assisté de Champagne et de Tartari (4-6, 10’48). Les Brûleurs de loups font un forcing de plus en plus important, ce qui génère des pertes de palets en zone défensive. La défense angevine craque et encaisse un nouveau but, par Cote, assisté de Giroux (5-6, 14’03). Les Grenoblois continuent d’attaquer jusqu’au bout, mais ne trouveront plus la solution et le chemin des filets. Angers fait la bonne opération en obtenant une précieuse victoire à l’extérieur, face à l’une des grosses cylindrées du championnat.

Score du troisième tiers-temps : 2-3

Bilan du match:

Pour les Ducs :

Les points positifs sont les phases de jeu en supériorité numérique, le jeu développé et l’équilibre des lignes offensives.

Les points négatifs sont la défense et les relances hasardeuses.

Pour les Brûleurs de Loups : 

Les points positifs sont les phases de jeu au complet, ainsi que son envie et la combativité de l’équipe.

Le point négatif est le nombre trop important de pénalités.

Crédit photos : Charlotte TACARLO, Alex JLT et Fabien BALDINO

SCOE GRENOBLE VS ANGERS 260917

 

6e journée

 

classement 6e Journé