Cet article a été lu 247 fois.

Dans le cadre de la quarante-troisième et avant-dernière journée de la phase régulière, les Ducs d’Angers recevaient les Rapaces de Gap, dans leur patinoire du Haras. En dehors de leur dernier match à domicile, où les Angevins avaient à cœur de bien terminer, c’était surtout un vrai gros test en vue des quarts de finale, face à certainement son futur adversaire de play-offs, sans revirement de situation encore probable, lors de l’ultime journée de championnat. Il s’agissait aussi pour les Ducs d’envoyer un message sur leur capacité à gérer un match serré et intense, dans les futurs matchs couperets qui vont les attendre. A ce petit jeu là, Angers a parfaitement su maîtriser le match, même si le spectacle n’aura pas forcément été au rendez-vous avec peu d’occasions de but, mais l’essentiel est acquis avec la victoire (2-0).

Le premier tiers-temps est assez fermé avec peu d’occasions de but de part et d’autre et c’est logiquement que le score est nul et vierge au bout de vingt minutes de jeu. Le match va prendre un tournant décisif dès le retour des vestiaires. Après une première tentative non conclue par Robin Gaborit qui tire juste à côté, le palet est récupéré à la zone bleue par Gary Levêque, sa longue tentative est déviée au passage par Maxime Lacroix, pour arriver à Robin Gaborit, qui n’a plus qu’à ajuster le gardien de but adverse d’un tir de près (1-0, 21’24). Plus rien ne sera inscrit jusque dans les dernières minutes de la rencontre. Avec seulement un but de retard, les Gapençais y croient encore et vont tenter le tout pour le tout en sortant leur gardien de but, Jordon Cooke, pour profiter d’une dernière supériorité numérique en rajoutant un joueur supplémentaire. Malheureusement, suite à une grosse erreur en zone défensive de la part de Robert Jekimovs, pourtant auteur d’un bon match jusque-là, ce dernier manque complètement sa relance, ce qui profite à l’Angevin, Clément Masson, qui récupère la rondelle et l’envoie dans le but vide (2-0, 59’01). Avec cette victoire, les Angevins se donnent le droit d’avoir un dernier espoir en vue d’arracher la troisième place. Pour cela, ils devront gagner à Mulhouse, déjà condamné aux play-downs et que dans le même temps, Amiens s’incline à Bordeaux, des Girondins étant toujours sous la menace de Nice pour l’obtention de la sixième place. Pour rappel, lors du match aller à Mulhouse, les Angevins s’étaient imposés au bout du suspense, lors de la séance des tirs au but, où le jeune gardien de but angevin, Isaac Charpentier, s’était montré décisif (5-5, tab. : 2-1).

44e journée : mardi 26 février (20h) : Mulhouse – Angers.

Les réactions d’après-match des attaquants des Ducs d’Angers :

Brian HENDERSON : “C’était un match intense. On a fait un bon match, même si on a pris un peu trop de pénalités qui auraient pu permettre à Gap de revenir dans le match. Malgré tout, Flo Hardy a fait les arrêts qu’il fallait au bon moment. Il a fait une bonne prestation, ainsi que l’unité de PK qui a fait les sacrifices en tuant ses pénalités et en bloquant les shoots.”

Danick BOUCHARD : “C’était un match serré tout le long du match, avec deux très bons gardiens de but et une très bonne défense des deux côtés, ainsi que de quelques bonnes mises en échec. En général, je ne crois pas que ce fut un beau match à regarder des estrades, mais on est content de notre performance et du score final.”

Clément MASSON : “Ce fut un match très serré qui reflète l’avant-goût des play-offs. Nous avions besoin de montrer notre solidité défensive et c’est chose faite. Les matchs de play-offs vont se jouer avec la hargne, l’envie et le respect du système. Nous devons suivre cette ligne comme nous l’avons fait contre Gap. Il y a encore quelques réglages à effectuer sur la discipline, car nous prenons encore beaucoup trop de pénalités. C’est à gommer rapidement, car cela peut faire tourner le match en notre défaveur.”

Robin GABORIT : “On voulait préparer ce match comme un match de play-offs contre une équipe que l’on risque de rencontrer. Nous avons travaillé dans le bon sens, on a mis les ingrédients nécessaires pour gagner ce dernier match à la maison avant les play-offs, même si nous avons été trop indisciplinés. Notre intériorité numérique a été très solide et Flo (Hardy) était là comme dans tous les moments importants. C’est de bon augure pour les play-offs, mais il ne faut pas oublier que l’on a un match à les gagner à Mulhouse.”

Ligue Magnus, 43e journée.

Les Ducs d’Angers Les Rapaces de Gap : 2-0 (0-0, 1-0, 1-0)

Buts : Robin GABORIT (assisté de Maxime LACROIX et de Gary LEVEQUE) (21’24) et Clément MASSON (sans assistance) (59’01) pour Angers.

Pénalités : Trente-cinq minutes sur six infractions pour Angers ; quatre minutes sur deux infractions pour Gap.

Crédit photos : Eric MEILLAT (Flou2Rallye) et Charlotte TACARLO.

Cliquez-ici pour voir l’album photos de Déborah ANNE