Après un match nul face à Rennes, pour leur premier match de play-off, la réserve du SCO, pour finir premier, avaient un objectif clair : l’emporter face à La Baule avec deux buts d’écart ou plus. Avec un effectif fourni et de qualité, les scoïstes avaient toutes les raisons pour y croire. Cependant, le match ne démarre pas de la meilleure des manières pour les “blancs et noirs” qui sont surpris par la qualité technique et physique du milieu de terrain baulois. Les relances angevines ne dépassent que très rarement le milieu de terrain et les Baulois ne se font pas prier sur l’une de leurs premières occasions, ils marquent le premier but (0-1). Les affaires se compliquent, il faut marquer trois buts. Oui, mais ce but vient comme un électrochoc pour les scoïstes qui se réveillent et commencent à avoir des occasions. Dix minutes après le but baulois, les Angevins réussissent à égaliser par l’intermédiaire d’Eveleens qui reprend un centre et crucifie le gardien adverse (1-1). Le SCO met alors une énorme pression sur les Baulois qui n’arrivent plus à ressortir. Un partout à la mi-temps, les scoïstes ont pris l’ascendant physique sur leur adversaire et doivent continuer à les presser pour espérer prendre l’avantage au score.

C’est ce qui est fait lors de la deuxième période, les Angevins, plus tranchants, ne laissent plus respirer leurs homologues baulois. A la 45ème minute, après une faute vite jouée, Riboldi est trouvé dans la surface et trompe le gardien de but adverse (2-1). Les Angevins ne sont plus qu’à un but du titre de promotion N3. Les visiteurs n’arrivent plus à faire la différence au milieu du terrain, tandis que les locaux déboulent en trouvant parfaitement les latéraux. Ces mêmes latéraux débordent et trouvent des situations dangereuses à l’issue de leurs centres. C’est de cette manière, à dix minutes de la fin, que Justeau trouve Riboldi, qui trompe toute la défense avec une passe en retrait que Rose n’a plus qu’à pousser dans le but vide (3-1). Il n’y a plus qu’à tenir ce score. Les Baulois sont fatigués et n’arrivent plus à être dangereux, les Angevins conservent alors ce score tout en restant dangereux jusqu’ à la fin du match. Victoire 3 à 1 du SCO. Les Angevins, en renversant totalement la situation, ont totalement rempli l’objectif d’avant-match et remportent ce titre de champion de Promotion Nationale 3. Une juste confirmation de cette belle année, où les Angevins avaient déjà glané la première place du championnat régulier, avant de gagner ses deux matchs de play-offs. Félicitation à eux !

Cependant, ils ne monteront pas en Nationale 2 l’année prochaine, compte tenu que l’équipe première n’est pas montée en division supérieure : la Nationale 1, deuxième division française.

SCO ANGERS (b) LA BAULE OHC : 3-1

Buts : EVELEENS THOMAS (x1), ROSE DENIS (x1), RIBOLDI GINA (x1)

Composition : ROBERT CAMILLE, ALLAIN YVES MARIE, DURAND YOHANN, EVELEENS, THOMAS, FONTAINE THIBAULT, JUSTEAU MATTHIS, LENOIR MARTIN, LERAY EMMANUEL, LERAY LOUIS, MATUSZEWSKI ALEXANDRE, PARE ROBIN, RIBOLDI GINA, ROMPION HUGO, ROSE DENIS, ROSSEZ CHARLES, VIBERT GABRIEL

Entraîneur : PARE NICOLAS

Chef d’équipe : PARE STEPHANE

Cet article a été lu 1986 fois.