Cet article a été lu 239 fois.

Les play-offs ont démarré, ce dimanche, face à une redoutable équipe lavalloise qui est sortie gagnante de son match inaugurale de play-offs face à Rennes. Malgré le très beau championnat des Scoïstes, qui se sont hissés à la première place du classement, les compteurs ont été remis à zéro dans cette nouvelle phase. A présent, l’objectif est de se qualifier pour les finales d’accession en terminant à la première place de ces play-offs.

Le résumé du match par l’Angevin : Alexandre MATUSZEWSKI :

“Quinze jours après sa qualification en play-offs, les Scoïstes entamaient leur campagne face au Stade Lavallois. Les Lavallois, forts de leur victoire inaugurale face à Rennes la semaine dernière étaient en position de force et pouvaient prendre un avantage conséquent en vue de la qualification pour les finales d’accession. Du côté angevin, la mission était donc de stopper la dynamique lavalloise et aussi de se lancer de la meilleure des façons dans cette compétition. La mini-trêve a été délicate pour les Angevins qui ont mis un petit moment avant de rentrer dans leur match et se stabiliser défensivement. De l’autre côté, les adversaires n’ont pas profité de ces instants de latence pour se procurer de réelles occasions et mettre la pression sur les Angevins. De ce fait, les “blancs et noirs” prennent au fur et à mesure le match en main en maîtrisant la balle et les offensives lavalloises. Le premier but viendra seulement au bout d’une bonne vingtaine de minutes, où les Angevins arrivent à profiter des erreurs de défense tango. Ce but arrive donc sur petit corner, où Réveillard inscrit un push bien placé sur le côté du gardien. Un but à zéro pour Angers. La réaction adverse est minime et il ne se passe que très peu de choses jusqu’à la mi-temps.

Dans le second acte, les Angevins sont de mieux en mieux et écœurent leurs adversaires qui ne trouvent pas de solutions pour revenir dans le match. La tension dans le camp lavallois monte et les interruptions de jeu se multiplient. Les Angevins trouvent leurs attaquants et poussent les tangos à la faute. Nouveau petit corner pour Angers, l’arme fatale du moment, qui est malheureusement mal bloqué, mais Devaux arrive à bien négocier cette erreur technique en envoyant quand même une balle dans la direction du but. Celle-ci est déviée par un lavallois qui trompe son portier. Deux buts à zéro pour Angers. On se dirige vers une victoire tranquille, d’autant plus que les Oranges continuent à s’énerver et se font sortir par les arbitres. En supériorité numérique temporaire, les Angevins essayent de mettre la pression pour mettre un troisième but. Malgré le retour des expulsés lavallois, les Angevins restent haut, mais se font piéger par une construction toujours approximative. La pression change de camp, d’autant que la lucidité angevine est à la peine. Sans vraiment être inquiétés les Angevins s’endorment, fatiguent et se font piéger sur une faute bête à l’intérieur de la surface. L’arbitre n’a pas d’autre choix que de sifflet le penalty. Theulier s’élance face à Megnegneau, but ! Le portier angevin n’a rien pu faire et les adversaires relancent totalement le match avec ce score de deux buts à un. Les Oranges poussent, les Angevins tiennent bon, mais sont au bord de la rupture.

Finalement, le coup de sifflet final retentit, Angers l’emporte deux buts à un. Victoire laborieuse, mais ô combien importante pour commencer les play-offs.

Les défauts angevins dans la construction sont connus et doivent être rectifiés pour pouvoir avoir un meilleur confort dans le jeu. Prochain rendez-vous à Rennes, dimanche 28 avril, pour la suite de ces play-offs !”

Play-offs, Nationale 2, Zone 3, Pays de la Loire.

Angers SCO Stade Lavalois : 2-1

Buts : Kévin DEVAUX et Stanislas REVEILLARD pour Angers SCO ; Gérard THEULIER pour le Stade Lavallois.

Les équipes :

Angers SCO : Romain MEGNEGNEAU – Vivien BERGER, Arnaud BILLY, Kévin DEVAUX, Arthur DU PLESSIS, Victor DU PLESSIS, Paul LE PEILLET, Louis LERAY, Lucas LERAY, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD, Hugo ROMPION, Charles ROSSEZ. Chef d’équipe : Thomas DALLE.

Stade Lavallois : Antoine GOUGEON, Jorge AFONSO, Matthieu BEAUDOUIN, Nicolas BEAUDOUIN, Adrien BEZIER, Ludovic BLIN, Romain FOLLIOT, Matthieu HERPE, Nicolas HERPE, Samuel LELIEVRE, Stéphane LEQUILLER, Antoine ROUSSEAU, Gérard THEULIER. Chef d’équipe : Adrien BEZIER.