Cet article a été lu 774 fois.

Voilà huit années maintenant que les membres de l’ESSHA Segré Triathlon, lançaient leur première édition du “Run and Bike de la Mine Bleue” sur la commune de Noyant-la-Gravoyère à la limite du nord du Haut-Anjou Segréen.

Sept éditions déjà que les participants et les spectateurs de cette épreuve viennent profiter du site de ce parc d’attractions de la Mine Bleue, mais également de la vallée du Misengrain qui offre des parcours hors du commun avec des dénivelés donnant mal aux jambes, mais permettant également des points de vue sensationnels sur les plans d’eau du fond de la vallée tels que Saint-Blaise, la Corbinière et la place du Parc Saint-Blaise.

Des travaux sur le site de la Mine Bleue durant cet hiver vont justement nous faire basculer du côté du parc Saint-Blaise pour l’organisation de cette huitième édition qui aura lieu le Dimanche 3 Mars 2019.

Tout est réuni pour les amateurs de Run and Bike, de cohésion et de solidarité d’équipe, de bons moments partagés autour d’un verre ou d’un bon repas, soient conquis.

Les membres du Segré Triathlon seront en effet soutenus par les responsables du camping et du site du parc Saint-Blaise, qui proposeront un repas chaud et des boissons diverses aux participants et aux visiteurs, et le basculement des départs sur l’autre versant de la vallée permettra d’innover au niveau des parcours proposés tout en gardant l’esprit initial de l’événement.

Au programme de cette animation enregistrée au calendrier de la Fédération Française de Triathlon :

  • Un parcours de 16km à partir de 9h,
  • Un parcours de 11km à partir de 11h,
  • Une initiation Baby à 13h30,
  • Un parcours Jeune à partir de 14h,

dans tous les cas, avec plusieurs boucles pour plus de spectacle.

Tous les détails à venir sur le site du club : Cliquez-ici pour aller sur le site du club

Et sur le site des inscriptions en ligne : Cliquez-ici pour vous inscrire en ligne

Alors préparez-vous pour participer, ou notez juste la date de l’événement pour venir encourager ces courageux/euses affronter les côtes d’ardoise du Haut-Anjou.