Le poker est un jeu de cartes bien connu, notamment grâce à ses nombreuses représentations sur le grand écran. En effet, le poker est souvent montré dans les films qui prennent place à Las Vegas ou bien dans les films de mafia. Cependant, loin de cette image sulfureuse, le poker, c’est aussi un sport.

Oui, vous avez bien lu, le poker est un sport si l’on s’attache à l’étymologie et à la définition actuelle du mot « sport ». Le mot vient de l’ancien français « desport » qui voulait dire « amusement ». De plus, la définition la plus actuelle du mot sport regroupe l’ensemble des pratiques physiques ou mentales, individuelles ou collectives, pouvant donner lieu à une compétition.

Le poker rentre parfaitement dans cette catégorie car, que ce soit lors des compétitions télévisées ou bien dans les meilleurs casinos en ligne, le poker est une compétition de tous les instants.

Un sport cérébral

Bien entendu, lorsque l’on parle de sport, il est bon de rappeler que les joueurs de poker ne sont pas des athlètes comme les footballeurs ou les basketteurs. La dimension sportive du poker se retrouve dans l’affrontement d’autres joueurs, qu’il faut savoir jauger et le fait d’établir des stratégies afin de composer avec les cartes tirées.

Nous sommes donc ici plus proches de l’e-sport, par exemple. Le jeu vidéo compétitif possède plein de points communs avec le poker. Il existe une notion de stratégie, car selon les situations, la manière de jouer peut se faire plus agressive ou plus prudente. Le hasard est présent dans les deux disciplines, même s’il est davantage le résultat de bugs dans l’e-sport.

Une bonne condition physique est quand même requise

Même si l’on parle de sport intellectuel, les meilleurs joueurs de poker ont un suivi de leur condition physique afin d’assurer les meilleures performances. En effet, il n’est pas rare qu’un tournoi de poker dure plusieurs heures, voire plusieurs jours. Dans ce cas, il est indispensable que les joueurs parviennent à rester concentrés pendant cette durée.

Enfin, pendant une partie de poker, les joueurs s’observent constamment pour détecter des signes de faiblesse ou un tressaillement qui trahirait un bluff. Ainsi, jouer au niveau professionnel requiert une certaine force mentale, mais aussi une préparation en amont pour résister à la pression et demeurer impassible.

Nous pouvons donc l’affirmer, le poker est un sport puisqu’il coche toutes les cases de ce qu’est un sport à l’instar de l’e-sport ou des échecs.

 

Cet article a été lu 32 fois.