Comme traditionnellement chaque année, c’est tenu à l’aérodrome du Pontreau, ce week-end de septembre, la fête aérienne bi-annuelle “Fou d’Ailes”. Cette rencontre, entre passionnés restaurateurs et pilotes d’avion historiques d’une part et d’un public familial venu en masse d’autre part, a été cette année encore fois, un franc succès.

Le samedi, profitant d’un soleil radieux, une foule de passionnés a pu assister à l’arrivée des aéronefs historiques tel le T6 de Blois ou encore les rares Mustang P51 ou autre P40, mais aussi réaliser le rêve de certains : s’offrir un baptême de l’air. Dans le même temps, le camp militaire reconstitué de la Seconde Guerre Mondiale, regroupait près de 300 passionnés en habits d’époque et pas moins de 120 véhicules historiques (motos, blindés, jeeps…). Ces derniers ont défilé entre la rue Jominière et la Place du 8 Mai en centre-ville. En fin d’après-midi les Aéromodélistes ont présenté certaines de leurs plus belles réalisations, dans un ballet aérien épique.

Le dimanche, la part belle était faite au show aérien à proprement parlé. Les modélistes ont ouvert le bal, en présentant leurs plus belles réalisations : Spitfire, waco, avions de voltige… Puis sont entrés en scène, les pilotes aux commandes de leur machines.

Le ciel Choletais, parfois menaçant, s’éclaircissait, permettant les évolutions acrobatiques des tangos bleus : deux hélicoptères évoluant en duo, au rythme de la musique tango, ou encore la patrouille des Sparflex sur Albatros L39.

Un volet historique était réservé aux P51 mustang P40 ( de Pearl Harbour) et du T6 aux couleurs de la Navy. Puis vint le tour des gros porteurs DC3 « Chalair », patrouille de Flamants d’Alençon. L’une des vedettes de ce show était incontestablement le Catalina : hydravion blanc reconnaissable aux Bulles d’observation proéminentes sur ces flancs.

Le GPPA (musée de l’air d’Angers) présentait en vol le spectaculaire Morane Saulnier 505 «  Storch » démontrant ses capacités de vol lent (en faisant du surplace), d’atterrissage et de décollage court (longueur équivalent à un terrain de football).

Cette édition 2016 fut une nouvelle fois une réussite, tant par la diversité des aéronefs présentés, que grâce à un public venu en masse profiter de cette manifestation gratuite.

Le rendez-vous est donné aux passionnés de tous poils en 2018.

Propos recueillis par Mikaël COMBAUD

Crédit photos : Mikaël COMBAUD

Cet article a été lu 1625 fois.