Championnat Troisième Division, 4e journée, groupe B.

FC Villevèque-Soucelles AS Saint-Sylvain d’Anjou (b) : 3-2

Buts : Valentin DOHY (35e), Guillaume Berrue (75e) et David Barrault (90e) pour FC Villevèque-Soucelles.

Cliquez-ici pour visionner le classement

Résumé du match avec Jérémy PEAN (entraîneur FC Villevèque-Soucelles) : “C’est une victoire à la dernière minute face à Saint-Sylvain. Le match démarre à l’avantage de Saint-Sylvain qui se montre dangereux rapidement. Ils ouvrent le score dès la 15eme minute, suite à un coup franc repris de la tête par l’attaquant Sylvannais (0-1, 15e).  On a eu du mal à poser le jeu, en abusant de longs ballons et logiquement ils doublent la mise, suite à un ballon en profondeur bien exploité par leur attaquant, qui remporte son face à face (0-2, 25e). Cueillit à froid, nous allons revenir progressivement dans la partie et être plus appliqués collectivement. Guillaume Berrue déborde côté gauche et sert idéalement Valentin Dohy pour la réduction du score (1-2, 35e). Au retour des vestiaires, nous prenons le jeu à notre compte et dominons sans toutefois marquer, butant sur une défense solide et bien regroupée de Saint-Sylvain. Il faut attendre la 75eme, pour assister à l’égalisation de Guillaume Berrue servi avec justesse par Adrien Charruau, qui prend son vis-à-vis de vitesse et remporte son face à face (2-2, 75e). Les joueurs continuent leurs efforts et poussent pour arracher la victoire et à la 90eme, Guillaume Berrue presse le défenseur adverse, déborde et centre en retrait, pour David Barrault, qui avec sang-froid ajuste le gardien adverse (3-2, 90e). Nous avons été solidaires dans les efforts et l’envie d’arracher cette victoire. Cela a payé en toute fin de match. Il faudra cependant être vigilant sur nos temps faibles, car nous prenons des buts évitables et cette physionomie de match n’est pas des plus confortables. Cependant, je suis satisfait de la réaction des joueurs, suite à la déconvenue en coupe du week-end dernier. La dynamique collective a repris le dessus.”

Cet article a été lu 1377 fois.