Pour cette reprise dans le championnat de la poule B de 2éme division départementale, l’AS Vernantes-Vernoil recevait l’AS Sylvain d’Anjou (1-0).

Le match se dispute sous une pluie incessante et sur un terrain dégradé par les conditions météorologiques. La 1ère mi-temps est insipide. Les occasions dangereuses pour les gardiens de but se font rares. A la 17éme minute, à la suite d’une belle action côté gauche, le capitaine de St-Sylvain Camus voit son tir dévié par le gardien Goujon sorti à sa rencontre. Le corner ne donnera rien. A l’approche de la mi-temps, le match s’anime. Pour les visiteurs, Caillaud voit son tir frôler le poteau gauche de Goujon (41e). Sur la relance locale, l’attaquant El-Hachlafi vient buter sur le gardien visiteur Quinchard sorti dans ses pieds à l’entrée de la surface (42e). A la pause, le match nul est équitable. A la reprise, les Vernantais-Vernoilais pressent les visiteurs et obtiennent un corner. Celui-ci, tiré par le président-joueur Chevallier, est repris du pied aux six mètres par le capitaine Chaussepied qui ouvre le score, Quinchard est impuissant (1-0 47e). Le capitaine local est une nouvelle fois dangereux, sa frappe des vingt-cinq mètres oblige Quinchard à se coucher pour dévier en corner. Celui-ci ne donnera rien (51e). A l’heure de jeu, une nouvelle frappe de loin pour les locaux signée Lihoreau oblige le portier visiteur à se coucher pour repousser le ballon, Mabileau ne peut inquiéter le gardien qui capte finalement le ballon (60e). Même mené au score, les Saint-Sylvanais cherchent à construire leur jeu. A la suite d’une belle montée de balle, un centre visiteur arrive dans la surface pour Judith seul devant le but, mais il doit contrôler le ballon, le portier Goujon a alors tout le loisir de sortir dans ses pieds pour dégager en corner. Le corner ne donnera rien (61e). Les visiteurs ont de plus en plus la possession du ballon. A la 69éme minute, ils obtiennent un coup-franc dangereux aux abords de la surface à droite du but local. Ce coup-franc tiré par Monier passe à côté du montant gauche local. Le match se termine difficilement pour les locaux, à court de moyens physiques. Dans les arrêts de jeu, sur un cafouillage devant le but de Goujon, le défenseur Bloudeau sauve son camp et dégage en touche. Les visiteurs jettent toutes leurs forces dans la bataille et poussent le portier local à effectuer une nouvelle parade et à dégager en corner (94e). Le match se termine sur ce dernier corner qui ne donne rien. Les locaux se seront montrés plus réalistes pour remporter à domicile leur premier match de cette nouvelle année (1-0) dans un match où les gardiens auront réalisé de très belles prestations.

Championnat de Deuxième Division, 10e journée, groupe B.

Vernantes-Vernoil Saint-Sylvain d’Anjou : 1-0 (0-0)

cliquez-ici pour visionner le classement

Arbitre : M. Lagarde

But : Chaussepied (47e) pour Vernantes-Vernoil.

Avertissements : Chaussepied (63e), Lihoreau (64e), Pellec (85e) Vernantes-Vernoil.

Vernantes-Vernoil : Goujon, Criado, Bloudeau, Raimbault B., Pellec, Lihoreau, Roger, Chaussepied G.(cap.),El Hachlafi, Mercier, Chevallier. Entrés en jeu : Baillif, Mabileau. Entraineur :Steeve Gavois.

Saint-Sylvain d’Anjou : Quinchard, Tharreau, Grimault, Mardi, Pouteau, Legendre, Caillaud, Monier, Judith, Dos Santos Paiva, Camut (cap.). Entré en jeu : Désert. Entraineur : Thierry Cygan.

Réactions :

Steeve GAVOIS (entraineur Vernantes-Vernoil): “Je suis satisfait de cette victoire à domicile pour cette reprise. Trois titulaires étaient absents. Nous avons pêché physiquement en fin de match. La solidarité de mes joueurs nous a permis de tenir ce résultat face à une bonne équipe de Saint-Sylvain, qui a essayé de construire du jeu. Ce n’est pas la plus mauvaise équipe, que l’on ait rencontré cette saison. Un match nul aurait été plus équitable pour elle.”

Thierry CYGAN (entraineur Saint-Sylvain d’Anjou): “Je suis déçu par ce résultat. Nous avons eu une multitude d’occasions. Nous ne méritions pas de perdre. Même menés au score, nous avons essayé de faire du jeu face à une équipe au jeu plus direct, que nous. Il va falloir que nous retrouvions notre efficacité, qui nous avait fait gagner des matchs avant la trêve.”

Yohann BRAULT

Cet article a été lu 1858 fois.