Ce lundi, à l’Hôtel de Ville, le maire d’Angers, Christophe BÉCHU, a réuni le comité de veille sanitaire mis en place le 13 mars dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement en France.

Sont associés à ce comité les directeurs des services de la Ville d’Angers et de la Communauté urbaine Angers Loire Métropole mobilisés ainsi que les cadres du Centre communal d’action sociale.

De nouvelles mesures concernant le non-respect du confinement, la collecte des déchets, les jardins familiaux ainsi que l’aide aux Angevins les plus fragiles viennent compléter le dispositif déjà en place.

Des déplacements limités et justifiés

L’État a appelé la population à respecter des mesures de confinement afin de limiter la propagation du virus. Des dérogations sont possibles dans des cas très précis (gouvernement.fr) comme les achats de première nécessité dans les commerces alimentaires, sur les marchés de plein air, en pharmacie… les déplacements pour motif de santé, pour motif familial impérieux, pour l’assistance à des personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

Pour ces sorties, chaque personne devra être munie d’une pièce d’identité et d’une attestation de déplacement dérogatoire renseignée, datée et signée. Des contrôles sont régulièrement effectués par les forces de l’ordre. Tout manquement fera l’objet de verbalisation.

Non-respect du confinement, gare aux amendes !

La Police nationale et la Police municipale sont chargées de faire respecter les mesures de confinement mises en place par l’État.

Toute personne ne respectant pas les consignes de prévention ou ne disposant pas de son attestation de déplacement dérogatoire sera verbalisée de 135 €.

Les marchés alimentaires

Tous les marchés d’Angers sont maintenus pour les produits alimentaires. La vente de produits manufacturés n’est pas autorisée.

Vendeurs comme clients sont invités à respecter scrupuleusement les règles de prévention afin d’éviter la propagation du virus.

En priorité, il faut garder une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes, le libre-service est interdit, le paiement s’effectue par carte dès que possible. Il convient par ailleurs de se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon (à défaut, à l’aide d’une solution hydroalcoolique).

Le non-respect de ces règles pourra amener à interdire les marchés concernés.

La collecte des déchets

La collecte des déchets va retrouver rapidement une fréquence proche de la normale à Angers et dans les communes de l’agglomération angevine.

Sauf indication contraire qui sera signalée notamment sur le site angersloiremetropole.fr et via l’appli mobile « Vivre à Angers », la collecte des ordures ménagères et du tri se fera à la fréquence et aux jours habituels.

Les points d’apport volontaire restent ouverts et régulièrement collectés. Il est rappelé à chaque utilisateur qu’il doit jeter ses propres déchets dans le conteneur approprié et ne pas se contenter de déposer ses sacs autour du site. Tout contrevenant pourra faire l’objet d’une verbalisation.

Des écoles et des crèches toujours disponibles pour les enfants de soignants

Pour les enfants des personnels soignants et de santé, un service d’accueil spécifique est organisé afin de leur garantir une disponibilité maximale au service de la population.

A cette heure, 5 écoles élémentaires et 3 espaces multi-accueils municipaux avec la totalité des services de garderie, restauration et activités périscolaires sont ouverts et à leur disposition.

Pour tout renseignement, un accueil téléphonique est assuré par le Point info famille au 02 41 05 45 80.

Le stationnement

Si le stationnement sur voirie (hors parking en ouvrage) est gratuit jusqu’à la fin de la période de confinement, il est indispensable de respecter les règles élémentaires de sécurité.

Seront ainsi verbalisés tous les véhicules stationnés sur des emplacements gênants ou interdits. C’est le cas, par exemple, autour des conteneurs enterrés.

Les salles de diagnostic

Plusieurs salles municipales ont été aménagées dans la ville afin de permettre aux soignants d’accueillir et de diagnostiquer les Angevins qui présenteraient des symptômes du coronavirus. Ce dispositif permet de limiter l’encombrement des services du CHU. Il est appelé à évoluer en fonction des besoins exprimés par les soignants.

Les Parcs, les jardins familiaux et les espaces de jeux fermés

Tous les équipements sportifs sont fermés. Il en est de même pour tous les parcs, les jardins et les petits espaces de jeux de proximité ainsi que les jardins familiaux.

Les personnes fragiles accueillies au PASS

Le Point accueil santé solidarité (Pass) est ouvert pour les personnes les plus précaires. Des règles sanitaires particulières y sont en vigueur : l’accès aux douches est limité à deux personnes à la fois, la possibilité de faire une lessive est limitée à une personne, le thé et le café sont servis au portail, l’accès aux toilettes se fait un par un.

Les distributions alimentaires pour les sans-abris continuent d’être assurées et elles ont été renforcées.

Solidarité avec les plus fragiles

Deux mille personnes très âgées sont suivies de près par le Centre communal d’action sociale.

La semaine dernière, vingt-sept agents du CCAS aidés de 105 seniors bénévoles ont appelé chaque personne concernée afin d’assurer une veille auprès d’eux et de répondre à leurs besoins si nécessaire.

Ces Angevins seront régulièrement contactés.

 

Cet article a été lu 525 fois.