En ce lundi 18 juillet, quatrième jour des Championnats du Monde à Eugene, trois athlètes de l’équipe de France étaient en lice. Mélina Robert-Michon s’est qualifiée pour sa huitième finale mondiale, en expédiant son disque à 61,21 m et Mehdi Belhadj a pris, pour sa première participation aux Championnats du Monde, la treizième place d’une finale du 3000m steeple très tactique. 

Mélina Robert-Michon en finale du disque

Le jour de son anniversaire, Mélina Robert-Michon s’est offert un joli cadeau sous la forme d’une huitième finale aux Mondiaux, en neuf participations. Avec un lancer à 61,21 m lors de son deuxième essai, la Lyonnaise a assuré l’essentiel, en prenant la douzième place du concours de disque. En se qualifiant pour la suite, Mélina Robert-Michon a fait parler son expérience et espère désormais profiter pleinement de cette finale, programmée mercredi soir, avec l’ambition d’accrocher un top 8.

Mehdi Belhadj en apprentissage

Dans une course tactique et partie sur un train relativement lent, Mehdi Belhadj a entamé la finale du 3000m steeple avec envie et de bonnes sensations physiques. L’athlète de Villeneuve-la-Garenne est resté bien positionné dans la course jusqu’à l’attaque portée à 650m de l’arrivée par ses adversaires plus expérimentés. Ne parvenant à suivre le rythme brutalement imposé, Mehdi Belhadj a achevé son effort en 8’34’’49 et franchit la ligne en treizième position. Malgré la déception, le demi-fondeur sait que cette première finale mondiale est source d’apprentissage pour la suite qu’il pourra mettre en pratique dès les prochains Championnats d’Europe à Munich.

Enfin, Mouhamadou Fall, engagé dans la quatrième série du 200m, n’est malheureusement pas parvenu à se qualifier pour les demi-finales du lendemain. En dépit d’un bon départ, tout en étant à la bagarre à la sortie du virage, il n’a pu tenir face au retour de ses concurrents dans la ligne droite. Il termine cinquième de sa course, en 20’’83, remportée par le Dominicain Alexander Ogando en 20’’01.

 

Cet article a été lu 125 fois.