Cet article a été lu 326 fois.

Après la contre-performance du premier match pour le compte des quarts de finale de play-offs, nous sommes allés à la rencontre de l’entraîneur adjoint des Ducs d’Angers, Alexis BILLARD. Il revient sur ce premier match et se projette sur celui de ce soir, qui pourra être décisif pour la suite de la série. Entretien.

Bonjour Alexis, que pouvez-vous nous dire sur la rencontre d’hier soir face à Gap, pour le compte du premier match de votre série des quarts de finale ?

“On n’a pas réalisé le match que l’on attendait. On n’a pas été des guerriers sur la glace, comme cela doit se produire lors d’un match de play-offs. Pourtant, on connaît l’équipe de Gap, on sait qu’elle a un jeu fait d’intensité et de rapidité. Ils ont su mettre sous pression nos défenseurs et profiter de nos erreurs. De notre côté, on n’a pas non plus bien joué nos supériorités numériques. On a été trop désorganisé pour les inquiéter et espérer quelque chose sur ce match. C’est la première fois de la saison que cela nous arrive, à nous de corriger le tir. De toute façon, on sait que maintenant, il va falloir gagner ce soir pour remettre les compteurs à égalité, puis qu’il faudra gagner à Gap pour espérer atteindre les demi-finales.”

Quel sera le mot d’ordre pour le deuxième match, qui aura lieu dès ce soir ?

“On se doit de montrer un autre visage. On doit aussi se dire que l’on n’a pas le droit de tout gâcher après tous les sacrifices que l’on a pu faire tout au long de la saison régulière et de ces quarante-quatre matchs. Il est important de vite relever la tête, si l’on ne veut pas compromettre nos chances pour espérer atteindre les demi-finales de play-offs. On doit avoir un esprit de compétiteur. Et puis, on n’a pas le droit de lâcher vis-à-vis de l’image du club, du public, de la ville et des partenaires que l’on représente. Et puis, il est super important de bien finir pour notre dernière saison dans notre patinoire du Haras. Je peux vous assurer que les joueurs seront très motivés et revanchards ce soir. “

Quel a été le message lancé à vos joueurs, après la rencontre ?

“C’est un peu ce que je viens de dire, il faut rapidement oublier ce premier et cette première contre-performance, et que les compteurs sont remis à zéro pour ce deuxième match. On doit avoir de la fierté et de l’orgueil pour rebondir. On doit revoir notre attitude et être en mode play-offs, avec plus d’engagement et d’entraide. Si l’on veut espérer remporter le match, il faudra être plus performant dans nos sorties de zone, dans les transitions, dans nos supériorités numériques… On doit montrer que l’on joue à domicile. On a les cartes en main, à nous de bien les utiliser.”

Ligue Magnus, quart de finale, match 2.

Les Ducs d’Angers – Les Rapaces de Gap

Date : Samedi 2 mars 2019.

Lieu : Patinoire du Haras.

Horaire : 18h30.

Série en cours : 0-1