Rencontre avec Adrien CHEVE, ancien éducateur au club du SC Beaucouzé et du FC Nantes. Il nous raconte son incroyable histoire qui s’est présentée à lui, et l’opportunité de devenir le responsable technique, à la PSG Academy de Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Entretien.

Bonjour Adrien. Pouvez-vous nous parler de l’incroyable opportunité qui s’est présentée à vous, de devenir éducateur aux Émirats Arabes Unis, pour le compte du Paris-Saint-Germain.

“Cette opportunité est tombée inopinément ! Il y a souvent un facteur “chance” dans ce genre d’aventure. Je venais de finir ma première saison en tant que préparateur physique et éducateur à l’école de foot du FC Nantes. Je suis intervenu sur les stages estivaux du club (stage Jean Vincent). C’est là, que j’ai rencontré Fred Deswarte, le manager de l’académie. Il était en vacances et il avait inscrit ses enfants au stage. Avec les différents coachs, on savait qu’il y avait un manager d’une académie de Dubaï. Mais à vrai dire, je ne m’en suis pas préoccupé du tout. Puis un soir, Fred est venu dans le club house, il nous a présenté son histoire à Dubaï (Manager d’une Académie de sept joueurs pour commencer jusqu’à la PSG Academy, avec plus de 350 adhérents, aujourd’hui). Il nous a félicités pour notre beau travail sur les stages et a fini par dire : “Je vous prendrais tous chez moi dans mon Académie, mais il y en a un en particulier…” et il m’a pointé du doigt. A partir de ce moment-là, je ne l’ai plus lâché (rire) ! Les discussions ont duré un mois et j’ai signé fin juillet, pour arriver un mois plus tard à Dubaï…”

Quels ont été les arguments qui vous ont fait signer dans ce projet ?

“Je suis toujours resté dans la région des Pays-de-Loire et j’avais envie d’une expérience à l’étranger. Ma plus grosse piste a été au Canada, mais cela n’a pas pu aboutir pour plusieurs raisons. Quand Fred m’a présenté le projet dans sa globalité voilà le bilan que j’ai effectué :

Nouveau challenge, nouveau défi à l’étranger

En signant pour un poste à responsabilités (Head Coach de l’Academy)

Rattaché à l’un des plus grands clubs au monde

Et peut-être le point le plus important. L’anglais est indispensable quelque que soit le domaine. Maintenant, je n’ai (presque) plus de barrière liée à la langue !”

Vous êtes embauché en CDI ?

“Oui, j’ai signé un CDI. Et après quelques mois sur place, je me plais vraiment dans cette nouvelle vie. Donc, je m’inscris ici sur plusieurs années.”

Comment s’est passée votre adaptation dans cette nouvelle vie ?

“Super ! A vrai dire, j’ai été très bien accueilli. Le cadre de vie est génial et j’ai rencontré de très bonnes personnes. Dubaï est une ville très moderne, tout est dans la démesure. Il faut savoir garder les pieds sur terre. Malgré qu’il fasse très chaud l’été, l’hiver correspond à l’été en France. Les conditions de vie sont exceptionnelles… Beaucoup de gens me disent qu’à la base, ils étaient venus ici pour du court terme, mais cela fait une dizaine d’années qu’ils y sont. Ce sera peutêtre mon cas (rire) !”

Comment se passe votre quotidien ?

“Il a fallu vite prendre ses marques et ne pas perdre de temps à mettre en place une organisation. Le matin, je suis au bureau et l’aprèsmidi en intervention sur les terrains. Nous avons deux sites d’entraînement et peutêtre bientôt trois. Un public francophone et un autre avec une vingtaine de nationalités représentées. Je me rends sur ces deux sites un jour sur deux. A cela s’ajoute des interventions dans les écoles ou même les crèches sur des temps « After School » pour fidéliser les enfants très jeunes, afin qu’ils intègrent ensuite l’Académie ! En terme d’organisation, on distingue trois pôles :

Élite Squad” : il s’agit des joueurs orientés vers la compétition contre d’autres Académies dans des Ligues. A noter que toutes les Ligues sont privées. La fédération vient tout juste de lancer un championnat regroupant les Académies privées et les clubs professionnels locaux pour la catégorie U16 seulement. En interne, chaque coach est responsable de ses catégories.

“Academy Fun” : il s’agit d’une pratique orientée vers le loisir. Nous organisons des matchs amicaux sur séance pour que tous les joueurs puissent jouer. Un des coachs est responsable de ce pôle.

“After School” : il s’agit du domaine le plus vaste. On peut parler du “développement de l’Académie” à travers ces séances décontextualisées, mais en lien avec l’Académie (planification faite sur mesure). L’idée est d’obtenir le maximum d’interventions dans les écoles, les centres de loisirs, les crèches, … pour cibler géographiquement la ville de Dubai (étendue sur près de 80km) ainsi que le public cible en fonction des nationalités. On doit continuer d’étendre notre empire pour rester la référence sur le marché français et s’ouvrir à un maximum de nationalités.”

Quel est votre rôle dans cette Académie ?

“Je suis le Head Coach (le responsable technique). Autrement dit, le bras droit du Manager. Je gère la structure dans sa globalité. De la politique technique (en relation avec le staff PSG) à la partie « Business Oriented », primordiale ici à Dubaï.”

De quelles catégories vous occupez-vous ?

“Je supervise l’ensemble des catégories. Mais j’entraîne principalement les U9/U10 et les filles.”

Cela doit vous changer de la France ? Quelles sont les particularités et les similitudes entre la France et les Émirats ?

“La logique interne du football est la même partout. C’est la seule chose de similaire, tout le reste est différent ! Ce n’est pas la même approche. Il y a une dominante commerciale, business qui est capitale ici ! Je m’y retrouve complètement, car c’est très formateur humainement. C’est plus difficile à gérer qu’en France, car d’autres facteurs s’ajoutent. Attention, les missions et les interventions de terrain restent les mêmes. J’entraine les joueurs de la même façon qu’en France. Ce sont les à-côtés qui diffèrent !”

Que retenez-vous de vos premiers mois ?

“Il y a seulement quatre mois que je suis là et j’ai déjà vu, vécu et appris plein de choses ! C’est très enrichissant sur le plan sportif et humain. Le fait de gérer une structure dans un contexte tout autre que la France m’amène à m’adapter constamment. Depuis que je suis arrivé, la structure a bien évolué. On a commencé avec six entraîneurs et un comptable en plus du Manager et moi-même. Nous sommes maintenant rendus à treize entraîneurs dont un stagiaire de l’IFEPSA (STAPS Angers), un comptable, un admin, un business developer + Manager & Head Coach. Le feeling passe très bien avec Fred, car c’est aussi un technicien diplômé et compétent. Nos échanges sont constructifs et l’on pense souvent les choses de la même façon. Enfin, j’ai aussi la chance d’avoir Nicolas Anelka à mes côtés, pour apporter son expérience de joueur.”

Suivez-vous toujours l’actualité sportive Angevine et de votre ancien club du SC Beaucouzé ?

“Bien sûr, je suis de loin le sport Angevin et surtout l’actualité du SC Beaucouzé, qui restera à jamais mon club de cœur ! Si je vis toutes ces choses, c’est en partie grâce à ce club, qui m’a permis de me découvrir cette passion et d’acquérir de l’expérience dès l’âge de 14 ans.”

Avez-vous un mot à leur dire ?

“Je suis le premier supporter du club, même à 7000 km. Je suis ravi de voir que les premiers joueurs que j’ai eu à l’école de foot commencent à jouer avec l’équipe première. Le projet de club est très bien défini. L’équipe fanion, qui reste la vitrine, montre vraiment une belle image du club. Je sais d’ores et déjà que le train continuera d’avancer dans la bonne direction si la locomotive est là ! Je leur souhaite plein de succès en équipes de jeunes et en équipes seniors.”

Pour finir, quels sont vos futurs projets d’évolution ?

“Je me sens très bien ici en général et je m’y retrouve professionnellement. J’ai intégré une équipe avec laquelle je me sens bien et le plus important dans un projet, c’est l’équipe ! Mon objectif est d’apporter mes connaissances et mes compétences afin de développer la PSG Academy à Dubaï. Les projets resteront avec cette équipe pendant un moment.”

Adrien CHEVE

Adrien CHEVE

Né à Laval (53), le 04/10/1991 (25 ans).

Emploi actuel : Responsable technique à la PSG Academy de Dubaï, entraîneur U9/10 et des filles.

Anciens clubs : SC Beaucouzé Football et FC Nantes.

Cet article a été lu 7019 fois.