Malgré la rapide ouverture du score dans le match, de GUENDOUZ, les jeunes pousses scoïstes s’inclinent à domicile, face à leurs homologues des Chamois Niortais.

Angers-SCO rentre idéalement dans son match. D’entrée, GUENDOUZ passe en revue toute la défense Niortaise et ouvre la marque de près (1-0, 7e). Le SCO se procure les meilleures occasions, mais manque le coche. De son côté, Niort profite de quelques fautes de relances et d’erreurs de la défense Angevine. La première alerte survient sur un coup franc vicieux, au ras du poteau, de BEN TURQUIE, le meneur de jeu Chamois (28e). Dix minutes plus tard, KOYALIPOU, le puissant attaquant Niortais, égalise sur un penalty logique, pour une faute de DOSSO dans la surface (1-1, 39e). La seconde période se déroule sur le même rythme rapide, mais avec moins d’occasions franches. Peu à peu, Niort prend la direction des opérations et va être récompensé. A la 74e, les bleus trouvent le poteau sur un corner direct, avant que KOYALIPOU soit contré à bout portant par MORIN, le portier Angevin. Sur le corner qui suit, KOYALIPOU double la mise dans une forêt de jambes (1-2, 75e). Angers-SCO a deux opportunités pour égaliser (82’ et 90+1), mais à chaque fois le gardien visiteur met en échec  NOWA, entré en jeu. Les U17 d’Angers-SCO poursuivent leur championnat par une deuxième défaite. Le coach angevin, Laurent VIAUD, était très critique à la fin du match.

L’analyse de Laurent VIAUD (entraîneur Angers SCO U17) : « On est trop puéril défensivement et on manque de détermination offensivement. On a les occasions pour revenir… C’est comme ça, c’est l’apprentissage. On avait moins la maîtrise que Niort. Mais, quand on ne peut pas repartir de derrière et que techniquement on est limité, c’est compliqué. »

 

 

 

 

 

Cet article a été lu 2065 fois.