Cet article a été lu 98 fois.

Le renversement de situation, spécialité des Ducs d’Angers cette saison, s’est encore vérifié à la patinoire du Haras face aux Scorpions de Mulhouse. En effet, après avoir été menés de deux buts, les Angevins ont réussi à inverser le cours du match pour finalement s’imposer quatre buts à deux. Ce dimanche, il ne faudra pas laisser les Grenoblois prendre leurs distances dans le match, si les Angevins veulent obtenir un résultat favorable dans les Alpes…

Angers va bien débuter le match avec une domination stérile. Mulhouse va profiter d’une supériorité numérique pour ouvrir le score un peu contre le court du jeu. A la suite d’un débordement côté droit de Sébastien Trudeau, il remise dans l’axe pour Rolands Vigners, qui décale Jordan Draper, ce dernier n’a plus qu’à ajuster la mire (0-1, 7’52). Dans la première période, malgré plusieurs situations favorables, Angers ne trouvera pas la faille dans une défense mulhousienne bien organisée. Il ne faut que quelques minutes dans le deuxième tiers-temps, pour voir Mulhouse doubler la mise à la surprise générale, sur une action parfaitement construite. Suite à une passe derrière la cage, Rolands Vigners remise pour Kévin Lorcher, qui centre devant le but et Roope Nikkila trompe la vigilance de Florian Hardy, à un mètre de la cage (0-2, 22’37). Les Angevins ne vont pas tarder à réagir et ils vont logiquement réduire le score, sur une supériorité numérique. Suite à une belle passe de la ligne bleue pour Patrick Coulombe, ce dernier remise du revers pour Maxime Lacroix qui, face au but, envoie le palet sous les jambières du gardien de but adverse, Martin Surek, en deux temps (1-2, 24’24). Cinq minutes plus tard, la grosse charge contre la tête d’Andrei Esipov sur Mathieu Gagnon, lui vaut dix minutes de pénalité. Dans la foulée, Maximilien Lambolez écope lui aussi de deux minutes de pénalité pour une attitude antisportive (29’43). En double supériorités numériques, Angers va alors faire le siège du camp adverse. A force de pousser, les Ducs vont trouver la faille pour égaliser. Faisant tourner la rondelle devant la cage, Patrick Coulombe sert Matt Carter complètement démarqué sur le côté droit, ce dernier ne laisse aucune chance à Martin Surek en trouvant la lucarne du but (2-2, 30’35). Le tir de loin de Patrick Coulombe trouve le poteau droit de Martin Surek (31’33). On sent les Mulhousiens au bord de la rupture, même s’ils restent dangereux en contre-attaque. Le score sera de parité au bout de quarante minutes de jeu. Dans la troisième et dernière période, Angers va continuer son travail de pressing et cela être payant. En zone bleue, le défenseur mulhousien casse sa crosse, Robin Gaborit en profite pour partir au but tout en résistant à la charge de ce même défenseur, puis il gagne son duel avec le portier adverse, tout cela en infériorité numérique, suite à une pénalité de Justin Hamonic, dû à une charge avec la crosse (3-2, 42’09). Puis fort d’un quatrième bloc performant cette saison, les locaux vont inscrire un quatrième but. Suite à une bataille le long de la balustrade, Loïc Farnier récupère le palet, crochète son adverse direct, puis tente sa chance en envoyant un coup de poignet en pleine lucarne (4-2, 52’57). Les Angevins remportent une victoire logique sur l’ensemble du match, même s’ils se seront fait peur dans la première moitié de la rencontre.

Le prochain défi pour les Angevins se déroulera dans les Alpes à la patinoire Polesud, lors de leur déplacement chez la montagne grenobloise, deuxième du classement, derrière Rouen. Les Brûleurs de Loup restent sur quatre victoires consécutives, mais les Angevins auront à cœur d’effacer la grosse claque subie lors de la première journée face à ces mêmes adversaires, à domicile (10-2). Le match aura lieu, ce dimanche, à 15h00.

Photos : Franck ANDERSON.

Ligue Magnus, 21e journée.

Les Ducs d’Angers Les Scorpions de Mulhouse : 4-2 (0-1 ; 1-2 ; 0-2)

Buts : Maxime LACROIX (24’24), Matt CARTER (30’35), Robin GABORIT (42’09) et Loic FARNIER (52’57) pour Angers ; Jordan DRAPER (7’52), Roope NIKKILA (22’37) pour Mulhouse.

Pénalités : Dix minutes sur cinq infractions pour Angers ; vingt minutes sur six Infractions pour Mulhouse.

Les réactions d’après-match en vidéo !

Le résumé du match en vidéo !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.