Cet article a été lu 76 fois.

Les Ducs d’Angers se déplaçaient en Alsace pour y affronter la lanterne rouge strasbourgeoise. Après un bon premier tiers-temps et avec deux buts d’avance, les Angevins ont ensuite complètement déjoué pour laisser revenir leurs adversaires dans la partie. Il faudra la séance des tirs au but pour voir les Strasbourgeois remporter le match (3-3, tab.: 2-1).

Pourtant, tout avait bien commencé pour les Ducs avec l’ouverture du score de Clément Masson, assisté de Cody Campbell et de Matt Carter (0-1, 1’15), mais vite repris par l’égalisation, deux minutes plus tard, de Loic Chabert, assisté de Paul-Michael Zion et de Radek Deyl (1-1, 3’31). Puis le buteur angevin, Danick Bouchard, va inscrire un doublé, le premier assisté de Mathieu Guertin et de Maxime Lacroix (1-2, 12’58), puis le deuxième sans assistance, donnant un avantage de deux buts, après la première période (1-3, 17’02). Ensuite, Angers va complètement manquer les deux suivantes, redonnant par la même occasion l’espoir à une formation strasbourgeoise qui aura eu le luxe d’y croire. Comme un clin d’œil, c’est l’ancien espoir angevin, Hugo Sarlin, qui va sonner la révolte locale. Il réduira la marque après quelques minutes dans le deuxième tiers-temps, assisté de Romain Chapuis et de Clin Morillon (2-3, 22’48). Loïc Chabert égalisera pour les locaux, après quatre minutes dans la troisième période, assisté de Michal Duras et de Ondrej Havlocek (3-3, 44’01). La prolongation ne donnera rien et il faudra la séance des tirs au but pour désigner un vainqueur. A ce petit jeu là, Danick Bouchard sera le seul à inscrire sa tentative, tandis que Matt Carter et Cody Campbell échoueront dans leur duel face à Tomas Hiadlovsky. Du côté strasbourgeois, après le face-à-face manqué de Dominik Fujerik avec Florian Hardy, Michal Duras trouvera le chemin des filets et c’est Ondrej Havlocek qui donnera la victoire à son équipe. Cette contre-performance chez la lanterne rouge, ajoutée à la victoire d’Amiens face à Lyon (5-1), ces deux résultats recollent les Angevins et les Amiénois à égalité au classement (28 points), avant l’opposition de ce dimanche soir, qui s’annonce très disputée au Haras (19h), avec une troisième place en jeu !

La réaction d’après-match :

Danick BOUCHARD (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est un match à oublier. Je n’ai pas grand-chose à dire sur le match. On a manqué d’envie et d’émotion. Ce résultat est incompréhensible au vu de notre classement actuel. Pour demain face à Amiens, on se battra pour garder notre troisième place contre une équipe acharnée, qui est coaché par quelqu’un de très exigeant. Nous nous devrons d’être prêts au combat. Ce sera à nous de donner le rythme au match, pour ne pas le subir et ensuite avoir à réagir.”

Robin GABORIT (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’était un match spécial, où il y avait très peu d’émotion. Nous avons joué de la bonne manière, pendant seulement cinq minutes en début de match, la troisième période et la prolongation. Pour le reste, nous avons donné beaucoup trop de chances franches de marquer à nos adversaires. Nous n’étions pas structurés et beaucoup trop peu travailleur pour espérer mieux. J’espère que cela va nous servir de leçon, car ce n’est pas la première fois que l’on joue de cette manière, mais jusque-là, nous les gagnons ces matchs-là. On a la chance de rebondir à domicile contre Amiens, qui est plein gaz en ce moment. Contre les grosses équipes à la maison, on est présent. Cela sera d’autant plus le cas, après cet échec. Nous aurons à cœur de prendre les trois points et avec la manière devant notre public.”

Clément MASSON (attaquant des Ducs d’Angers) : “Ce fut un match très décevant contre le dernier du championnat. Il faut absolument que l’on accepte de respecter les règles et les consignes. On n’est pas discipliné dans le jeu, dans le système, dans les consignes depuis quelques matchs et on en paie le prix, car on n’a pas pris conscience des détails que l’on rabâche depuis quelques mois. Ce dimanche, ce sera un match important contre un concurrent direct très proche de nous au classement. Il faut rebondir positivement et fermement sans laisser la place aux doutes. Nous sommes toujours troisième du classement et ce n’est pas venu tout seul, donc, on est largement capable de jouer contre n’importe quelle équipe.”

Résultats de la 18ème journée de la Synerglace Ligue Magnus :

Vendredi 23 novembre

  • Rouen 2-5 Grenoble (0-3 ; 2-1 ; 0-1)
  • Nice 2-3 Gap (0-0 ; 1-1 ; 1-2)
  • Amiens 5-1 Lyon (2-0 ; 0-0 ; 3-1)
  • Mulhouse 3-2 Bordeaux (1-1 ; 0-1 ; 2-0)
  • Chamonix 3-0 Anglet (0-0 ; 1-0 ; 2-0)
  • Strasbourg 4-3 Angers (1-3 ; 1-0 ; 1-0 ; 1-0)

Au programme de la 19ème journée de la Synerglace Ligue Magnus :

Dimanche 25 novembre 

  • Lyon – Nice (17h00)
  • Bordeaux – Grenoble (18h15)
  • Gap – Mulhouse (18h30)
  • Chamonix – Rouen (18h30)
  • Angers – Amiens (19h00)
  • Anglet – Strasbourg (19h00)