La première mi-temps est assez équilibrée. L’adresse du lituanien de l’EOSL, Trakimas auteur de 10 points, permet à son équipe de faire jeu égal face au leader du championnat. La bonne défense rennaise use physiquement les angevins. La sortie définitive sur blessure, de Trakimas juste avant la mi-temps, est préjudiciable pour les locaux. La fatigue dû à un manque de rotation (seulement sept joueurs valides) permet aux visiteurs de creuser un léger écart à la demi-heure de jeu (51-56). Malgré cela, les léonards s’accrochent et ne lâchent rien jusqu’au bout. Froc très en réussite autant dans ses tentatives dans la raquette, que sur les longues distances, redonne un espoir aux jaunes et bleus. Le money time est à suspense. A dix sept secondes de la fin, Niktash concrétise un trois points qui permet à son équipe de revenir à trois petits points de son adversaire du jour (63-66). Puis dans la foulée, sur une perte de balle adverse, ajouté à une faute, les deux lancers francs de Froc ne donnent plus qu’un point de retard (65-66). Angers fait faute rapidement, afin d’avoir l’opportunité d’une dernière tentative, mais le rennais Bendriss réussit ses deux lancers francs (65-68). Au buzzer, Froc manque sa tentative à trois points, qui aurait pu envoyer son équipe en prolongation. Rennes s’impose au bout du suspense, et finit la saison en tête du classement. L’équipe de l’Etoile d’Or Saint Léonard finit à la troisième place du championnat, en ayant jouée ce match avec ses moyens et sans regret.

Etoile d’Or Saint Léonard – Union Rennes Basket 35 : 65-68. (M-T : 35-38).

(20-20, 15-18, 16-15, 14-15).

Arbitres : Mr. GODIN Franck et LARGE Yoann.

Championnat NM3, Journée 26, Groupe C.

Etoile d’Or Saint Léonard : Niktach (15), Aultman (8), Fellah (4), Lonzième (5), Bracq (3), Froc (20), Trakimas (10). Entraineur : Gilles Verzier.

Smash Basket Vendée Sud Loire : Gautier (2), Prugnières (10), Negrobar (9), Esneu Doguet (7), Zivkovic (13), Sclear (0), Sall (2), Pene Elkarir (3), Bendriss (20), Pehoua (2).

Les réactions :

Gilles Versier (entraineur EO Saint Léonard) : “Avec un effectif amoindri dû à des blessures, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. On craque physiquement sur la fin, dû à la fatigue. On n’a pas démérité pour autant, en jouant notre chance jusqu’au bout. On a su partager nos efforts en jouant en équipe. C’est un peu l’esprit du club. Sur l’ensemble de la saison, on pourra avoir quelques regrets d’être passé à coté de certains matchs. A ce titre, on est un peu déçu de finir au pied des play-offs. Mais bon, si l’on en est là aujourd’hui, c’est que l’on doit être à notre place.

Giampiero LAI (entraineur Union Rennes Basket 35) : “C’est une belle victoire qui s’est dessinée en deuxième mi-temps, après une première partie de match assez équilibrée. Il était important de s’imposer afin d’assurer la première place. On n’a pas été surpris par la belle résistance d’Angers. Sachant que les angevins avaient une équipe diminuée, la stratégie était de bien défendre afin de les épuiser physiquement, puis de garder cette constance défensive pour bien gérer la fin de match.”

 

 

Cet article a été lu 717 fois.