Rencontre avec Florent LEROY. Celui qui a décidé de prolonger l’aventure à la tête des équipes seniors du club d’Angers SCA, nous fait le bilan de la saison et nous donne ses objectifs pour la saison prochaine. Entretien.

Bonjour Florent, quel bilan faites-vous de votre première saison à la tête des équipes seniors du club d’Angers SCA ?

“C’est un bilan, pas catastrophique, mais mitigé, dans le sens où l’on savait que ce serait une saison compliquée, du fait que l’on a perdu neuf joueurs du groupe première élargi, du fait aussi que j’ai été nommé entraîneur en catastrophe en fin de saison dernière. On ne se maintiendra pas en DRH, à deux journées de la fin, alors que l’on espérait créer l’exploit, car j’ai senti cette saison une progression autant sportive que dans l’investissement, de la part des joueurs tout au long de la saison.”

Avez-vous des regrets ?

“Oui, j’en ai pas mal. En premier lieu, je dirais que notre préparation d’avant-saison a été faite en catastrophe en étant nommé entraîneur sur le tard. Du coup, on n’a pas pu faire un recrutement comme je l’aurais souhaité. J’ai dû lancer, un peu trop tôt, des U19 dans le groupe seniors, alors que j’aurais aimé que cela se fasse progressivement dans la saison. Je n’ai pas eu le choix et eux non plus, du fait de nos effectifs seniors assez limités. J’ai aussi été déçu par certains joueurs qui devaient être des cadres et en qui j’avais confiance pour encadrer ces U19. Cela a vraiment été dommageable dans notre saison.”

Avez-vous des points positifs à retirer de cette saison ?

“Je retiendrais avant tout cette progression de l’équipe au fur et à mesure de la saison, et de l’équilibre qui s’est créé entre les jeunes et les anciens, car en début de saison, j’avais senti un problème de génération. Je pense que c’est une première victoire d’avoir réussi à créer un groupe. Et la seconde victoire est la progression de ses jeunes. Qualitativement, en fin de saison, j’ai vu des choses qui étaient proches d’un milieu de tableau de DRH. Malheureusement, on n’a pas réussi à atteindre l’objectif fixé, qui était le maintien.”

Vous avez décidé de prolonger l’aventure d’une saison ?

“Oui, en effet, malgré une saison compliquée, le club m’a confirmé dans mes fonctions de responsable seniors. C’était un choix du club, mais aussi un choix de ma part. Ils ne m’ont rien reproché et je les remercie, car ils savaient que cela serait compliqué pour moi et que la saison serait difficile. Malgré cela, le club a toujours été derrière nous, pour nous soutenir. J’ai aussi la chance que les entraîneurs de l’équipe réserve soient restés dans le projet. C’est une belle satisfaction, car cela se passe très bien entre nous. Humainement, ce sont des personnes très bien. Je suis très content qu’ils restent avec nous.”

Avez-vous déjà des recrues qui vont signer la saison prochaine ?

“Oui, j’ai déjà des joueurs qui m’ont donné leur accord pour signer chez nous la saison prochaine. On a réfléchi à ce que l’on voulait faire la saison prochaine. Certains joueurs quitteront le club, car ils feront leurs études dans une autre ville, d’autres partiront d’eux-mêmes, et d’autres ne seront pas conservés. On souhaite aussi assainir le groupe.”

Que retiendrez-vous de cette première expérience en tant que responsable seniors ?

“Même si je m’y attendais, c’est un investissement, qui va au-delà des entraînements et des matchs joués. On pense tout le temps au football. C’est parfois pesant, parfois valorisant, mais quoi qu’il arrive, c’est quelque chose que j’aime faire et que je continuerais de faire maintenant, même s’il n’y a rien de simple. C’est un échange permanent avec les autres entraîneurs, les joueurs, une remise en question permanente. C’est très prenant et addictif, mais aussi très enrichissant.”

Pour finir, pouvez-vous, nous parler de votre nouveau terrain synthétique ?

“On a eu la chance que la mairie d’Angers valide et accepte notre demande de réfection de terrain. Notre terrain principal va être remis à neuf, car il devenait vraiment usé, du fait que nos 460 licenciés jouent toute l’année dessus. Les travaux vont débuter au mois de Juin et si tout va bien, il sera prêt pour notre reprise de la saison, au mois d’Août et le début du championnat. On a aussi la chance que nos deux terrains d’appoint en stabilité soient transformés en des terrains synthétiques pour le début de la saison prochaine. La mairie d’Angers nous fait un beau cadeau en nous offrant de bonnes installations. Cela va nous permettre de désengorger notre terrain principal et d’améliorer la qualité de nos séances d’entraînement, mais aussi d’accueillir dans de meilleures conditions les équipes de jeunes.”

Cet article a été lu 1790 fois.