Comme a son habitude, le leader français du championnat du monde, Fabio Quartararo, a su se défaire de ses adversaires, au terme d’une course qu’il aura menée seul.

Parti depuis la troisième position, Fabio Quartararo aura pris un départ moyen qui l’a mis en cinquième position, mais il a su vite se ressaisir pour remporter ce grand-prix de Silverstone. Le meilleur départ a été réaliser par Pol Espargaro, qui aura réussi à prendre une seconde d’avance dès le premier tour.

Le premier tour a aussi été marqué par l’accrochage entre Marquez et Martin, deux concurrents à la victoire finale. Après un petit contact de Martin sur Marquez au virage précédant la chute, le septuple champion du monde n’a pas apprécié ce dépassement et a voulu répliquer au virage suivant, sauf qu’il a commis une erreur qui les a mis tous les deux au tapis.

El Diablo n’a finalement pas mis longtemps à remonter ses concurrents et à se mettre à l’abri de leurs attaques.

De plus, ses concurrents directs pour le titre de champion du monde, Joan Mir a finalement terminé à la neuvième place, Johann Zarco à la onzième place et son dauphin Francesco Bagnaia, en perdition au fil de la course, a pris seulement la quatorzième place.

La performance du week-end est à mettre au crédit d’Aleix Espargaro qui, avec son Aprilia, a réussi à obtenir son premier podium, ainsi que le premier de son équipe en Moto GP.

Au classement général, Fabio Quatararo assoit son avance au championnat du monde avec 206 points, soit 65 points d’avance sur son dauphin Joan Mir (141) et 69 sur le deuxième français engagé dans cette catégorie Johann Zarco (137).

 

Cet article a été lu 108 fois.