Après avoir perdu le match aller, trois manches à deux, la Vaillante se devait de gagner par deux manches d’écarts, s’ils voulaient décrocher leur place en demi-finale. Ce fut chose faite avec brio (3-0).

Après avoir donné le premier point à son équipe, Jens Lundquist passait le relais à l’autre Suèdois de l’équipe Angevine. Jon Person s’imposait à son tour face à son homologue Suèdois, Harold Anderson, trois manches à une (11-5, 5-11, 11-7, 11-5). Puis c’était au tour du Champion du Monde Vaillantais d’avoir en charge, la conclusion pour la qualification en demi-finale. Après une bonne première manche bien maîtrisée (11-6), ce dernier fut beaucoup plus en difficulté dans la seconde (7-11). Arriva alors le tournant du match. Lebesson débuta cette troisième manche comme il joua la seconde. Vite mené 5-0, puis 9-2, il effectua une incroyable remontée, à 9-9, s’offrant même une balle de set à 10-9. Il lui faudra deux balles de set pour remporter la manche (12-10). Le temps-mort Suèdois n’aura rien changé. Malgré un corps fatigué, ce dernier va gérer à sa main cette troisième manche, en faisant jouer son expérience, face au jeune Anders Erikson (11-5). Au final, Lebesson s’impose (11-6, 7-11, 12-10, 11-5) et donne la qualification à son équipe (3-0).

Les réactions d’après-match :

David PILARD (entraîneur Angers Vaillante) : “Ce fut un match compliqué, la première manche a été charnière dans la suite du match. Je pense que la victoire 3-0 est un peu sévère. Je suis content, car cette victoire fait suite aux deux succès en championnat. Cela nous tenait à cœur de nous qualifier et c’est aussi bon pour le moral, car on reste sur une bonne dynamique. Maintenant que l’on est à une marche de la finale, on fera tout pour y aller. La demi-finale sera du 50-50. Concernant Emmanuel, malgré son état de fatigue, il s’est bien battu et il n’a rien lâché. Maintenant, on va prendre le temps de bien récupérer et de bien préparer le match capital pour le maintien, face à Caen.”

Emmanuel LEBESSON (joueur Angers Vaillante) : “Je suis content pour l’équipe. Même si j’étais diminué physiquement, j’ai donné mon maximum pour l’équipe. J’ai joué point après point. Remporter ce fameux troisième set, de mon match, m’a fait du bien et cela a permis de basculer du bon côté, pour remporter le match et donner la qualification à l’équipe.”

Coupe d’Europe ETTU, 1/4 de finale, match retour.

Angers VaillanteHalmstad : 3-0 (match aller : 2-3)

 

Cet article a été lu 1495 fois.