Coupe de l’Atlantique, 4e tour.

USA Pouancé (DRH)ASC Saint-Barthélémy (D2) : 6-3 (ap.) (MT. : 0-1) (Temps réglementaire : 2-2).

Buts : Inkango, Gnaly, Fortanier pour ASC Saint-Barthélémy.

Résumé du match avec Bruce INKANGO (attaquant ASC Saint-Barthélémy) :

En première mi-temps, grosse maîtrise en possession de balle et en occasions de Saint-Barthélémy. Ménard et Daud arrivent à trouver Inkango, dribble son vis-à-vis, mais sa frappe est trop écrasée pour inquiéter le gardien adverse. Cinq minutes plus tard, après un “une-deux” entre Ghibous et Inkango, ce dernier trouve le poteau. Un but sur coup de pied arrêté sera refusé, pour un hors-jeu de position. Puis, en fin de première mi-temps, à la suite d’une combinaison, Gnaly trouve Ghinous, qui remise sur Inkango, efface un premier défenseur, sa frappe contrée trompe le gardien adverse, pour l’ouverture du score (0-1).

En seconde période, Pouancé se montre plus agressif et commence à prendre le dessus physiquement, au fil du match. Et sur une perte de balle de Daud, Pouancé égalise (1-1). Le match suit son cours et sur une passe de Ménard, Gnaly redonne l’avantage à Saint-Barthélémy (1-2). Pouancé pousse, mais Saint-Barthélémy tient bon, en essayant de ressortir le ballon proprement. Et sur une action sans danger, le gardien de Saint-Barthélémy, Murcy, hésite à dégager son camp, l’avant-centre adverse intercepte le ballon, mais Murcy fait faute dans la surface. Murcy rattrape son erreur en détournant le penalty. On joue les arrêts de jeu du match et sur une action sans danger, Edaba effectue un tacle, les deux pieds décollés du sol, dans la surface. Sans hésiter, l’arbitre siffle un penalty justifié et expulse Edaba. Le capitaine Pouancéen ne manque pas l’occasion d’égaliser (2-2, 90e+5).

En prolongation, réduit à dix contre onze, Saint-Barthélémy tient bon malgré tout. Mais sur une frappe lointaine, Pouancé reprend l’avantage (3-2). Les visiteurs ne se démobilisent pas et sur une passe de Gnaly, Fortanier se joue de son défenseur et égalise (3-3). Pouancé reprend l’avantage sur un cafouillage dans le surface (4-3). La fin de la prolongation est compliquée où Saint-Barthélémy se voit réduire à neuf, à la suite d’un carton blanc. Pouancé en profitera pour marquer deux nouveaux buts (6-3). Le score final est assez sévère pour Saint-Barthélémy, au vu de la physionomie du match.

Cet article a été lu 1151 fois.