En vue du 16e de finale de la coupe de l’Anjou, opposant, ce dimanche, les deux équipes, présentation croisée de la deuxième partie de saison, des clubs d’Angers SCA et de l’AS Avrillé, avec Florent LEROY et Benoît LEBARON, les responsables seniors.

Florent LEROY (entraîneur Angers SCA) : “Concernant la reprise, j’ai déjà la signature d’un joueur, qui nous vient du Mali et qui va intégrer le groupe seniors. En ce qui concerne la deuxième partie de saison, même si la phase aller n’est pas encore terminée, j’espère que l’apprentissage aura porté ses fruits et qu’il nous permettra d’engranger des points, en vue du maintien. Et puis, l’objectif sera d’aller le plus loin possible en coupe, tout en se faisant plaisir.”

Entretien avec Benoît LEBARON (entraîneur AS Avrillé) :

Bonjour Benoît, comment abordez-vous le match de dimanche, contre Angers SCA ?

“Je pense que ce déplacement à Angers SCA ne sera pas une tâche facile pour nous. Ensuite, concernant notre première partie de saison, elle a été compliquée sur le plan des résultats. Mais je suis optimiste, car dans le contenu, le groupe travaille, progresse et commence à faire preuve d’un peu plus de rigueur et de détermination. D’ailleurs, nous restons sur trois matchs sans défaite en 2016. Clairement, on ne sera pas favori, dimanche prochain, car nous comptons quelques absents. Malgré tout, nous serons présents avec l’intention de nous qualifier et de continuer notre série.”

Avez-vous des recrues ?

“Non, nous n’avons pas actuellement de recrues.”

Pour finir, comment abordez-vous cette deuxième partie de saison ?

“Au vu de notre première partie de saison, l’objectif est clairement de se maintenir. Le groupe a du potentiel et je suis ambitieux pour l’avenir. Ma priorité est de maintenir le club au niveau régional, tout en conservant nos valeurs et nos principes.”

Coupe de l’Anjou, 16e de finale.

Angers SCA (DRH)AS Avrillé (PH)

Date : Dimanche 8 Janvier 2017.

Horaire : 14h30

Lieu : stade de la Baraterie à Angers

Terrain : synthétique

Arbitre du centre : Carlos CASTRO

Cet article a été lu 1154 fois.