Pour bien pratiquer le tennis, il est important de choisir du bon matériel. Il faudra l’adapter suivant sa fréquence de pratique et de niveau.

Tout d’abord, un joueur de tennis à besoin d’une raquette. Le poids de la raquette, la taille du tamis et la grosseur du manche sont des caractéristiques essentielles auxquelles, il faut faire très attention, quel que soit son niveau de jeu. L’équilibre et le swingweight de la raquette auront une influence sur la puissance et la maniabilité de la raquette. Le plan de cordage de la raquette aura un impact sur la puissance, le confort de jeu et l’accès aux effets. Concernant la rigidité de la raquette, elle influencera la puissance et le confort de la raquette. Quant à l’épaisseur de la raquette, à travers son profilé, elle influencera sur la stabilité et la puissance de la raquette. Une raquette de tennis inadapté pourra vous empêcher de bien jouer au tennis, mais également de vous causer des blessures. Il faudra aussi garder à l’esprit, que le prix de ne fait pas tout, et que la raquette doit avant tout vous correspondre et l’idéal reste d’emprunter quelques raquettes pour les essayer avant de faire le bon choix. Vous pourrez trouver une large gamme de produits sur le site protennis.fr.

Pourquoi acheter des chaussures spécifiques pour jouer au tennis ?

Lorsque l’on joue au tennis, on ne se contente pas de simplement courir comme on le ferait pendant un simple footing, ou une course à pied. Au tennis, les types de courses sont multiples : pas chassés, pas croisés, courses avec de petites foulées, grandes foulées, glissades sur terre battue et pour les très bons joueurs, des glissades sur les terrains durs. Les courses sont souvent rapides et entrecoupées d’appuis au sol et dans des directions variées, avec des blocages lors des moments où l’on frappe la balle. La chaussure devra bien tenir le pied, afin d’avoir des appuis solides au sol.

Le choix d’une paire de chaussures de tennis dépend de plusieurs critères :

Il faudra regarder le prix, votre physique, votre fréquence d’entraînements, la durée de vie de la chaussure et la surface de jeu. Pour ce dernier critère, le type de surface aura son important, entre les terrains durs, ceux en terre-battue ou en moquette.

Pour les textiles, ils devront être respirants, légers et adaptés à sa morphologie.

 

Cet article a été lu 127 fois.