Le Jiu-Jitsu brésilien est un art martial né de l’adaptation du judo traditionnel par Hélio Gracie. Ce dernier dont le physique ne permettait pas de pratiquer le judo, en a modifié les techniques initiales. Ainsi, le Jiu-Jitsu brésilien privilégie le timing, la technique et l’effet levier à la puissance brute. Cet art fait appel aussi bien au physique qu’au mental. Souvent qualifié d’art doux, il permet à ses pratiquants de se défendre contre des adversaires beaucoup plus forts physiquement.

C’est un excellent stimulateur des réflexes de décisions rapides et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup le comparent aux échecs. Sa bonne pratique exige de l’entrainement, de la discipline et une grande volonté. La finalisation au sol, la projection ainsi que la préhension sont les principales techniques. Il connait un grand succès dans le monde. Si vous aspirez à pratiquer le Jiu-Jitsu brésilien, alors voici quelques éléments à connaitre.

Le kimono pour pratiquer le Jiu-Jitsu

Ici, il faut prendre en compte le type de tissu, la taille et l’entretien.

Type de tissu

Le Kimono est la pièce maîtresse pour pratiquer le Jiu-Jitsu brésilien. Encore appelé Gi, le kimono JJB est différent de celui de karaté ou de judo ordinaire. Vu que cet art demande beaucoup de prises, le tissu du Gi est très épais. Cela évite qu’il se déchire vite. Il existe le kimono de JJB en coton et en chanvre. Ce dernier souvent destiné aux professionnels est plus cher, mais très résistant. Les premiers en coton sèchent vite et sont de qualité acceptable également. Pour vous entraîner, vous pouvez utiliser n’importe quelle couleur de kimono. Mais pour une compétition, les couleurs blanches, noires et bleues sont les seules admises.

Le Gi idéal se doit d’être léger, confortable et résistant. Il existe plusieurs tissages :

  • Tissage simple avec peu de coton donc léger, mais facilement accessible par votre adversaire.
  • Tissage double utilise le même tissage que le tissage simple, mais il est doublé. Ici les mouvements sont difficiles, car le tissu et plus lourd, mais l’adversaire peut difficilement vous agripper.
  • Tissage gold weave à mi-chemin entre le tissage simple et doux est à la fois résistant et doux.
  • Tissage Pearl weave est spécialement formé de petites perles qui rendent le Gi léger, mais résistant.

Il existe d’autres types de tissages, mais ceux-ci sont les principaux que vous trouverez sur le marché.

Taille du Gi

Pour choisir votre Gi, un élément important est la taille. En effet, la taille du Gi est strictement réglementée pour les tournois. Les tailles sont numérotées de A0 à A6. Le A signifie adulte. Les chiffres 0 à 6 symbolisent les tailles de la plus petite à la plus grande. Pour les enfants, la lettre C est utilisée pour indiquer leur taille de Gi.

Entretien

Une règle à observer dans la pratique du Jiu-Jitsu brésilien est de bien entretenir son kimono. En effet, c’est un manque de respect à votre adversaire que de porter un Gi peu propre. Il faut toujours le laver après chaque entrainement, car il est très épais et conserve facilement la sueur. Il est même conseillé de le tremper dans de l’eau avec du bicarbonate de soude et du vinaigre.

La pratique

Pour réussir votre pratique de Jiu-Jitsu et vite progresser, il faut bien maîtriser les techniques. Cela prend du temps et beaucoup d’entraînements. La fréquence des entraînements pour un débutant peut être de trois séances par semaine. Donnez-vous suffisamment de temps pour reposer votre corps entre deux séances. En effet, les risques de blessures sont élevés en cas d’intensité des entraînements.

Pour soutenir cette pratique régulière, il faut travailler à améliorer votre cardio. Faites de courtes séances intenses pour développer le cardio et des mouvements de Jiu-Jitsu vous aideront beaucoup. Soyez très motivé à chaque entrainement. Donnez-vous à fond et sans réserve pour vous améliorer.

Cet art suit des étapes à respecter dans un ordre donné. Ainsi, il vous faut d’abord passer la garde, ensuite contrôler et stabiliser votre adversaire avant de le soumettre. Il faut également apprendre à enchaîner plusieurs techniques dans un seul et même mouvement composé. La gestion de la distance est déterminante pour l’issu du combat. Il faut réduire la distance avec votre adversaire pour passer à la soumission.

Les hanches jouent un rôle déterminant dans la pratique de cet art. Elles permettent de passer certaines gardes, se déplacer facilement au sol ; éviter des positions de contrôle, appliquer des renversements et soumettre.

Un mode de vie saine est également important pour réussir de façon équilibrée votre apprentissage. Mangez équilibré et éviter les sodas et le trop d’alcool et la cigarette. Préférez les fruits et les aliments sans beaucoup de gras. À cela, il faut veiller sur la qualité de votre sommeil. Dormir tôt et suffisamment longtemps fera un grand bien à votre corps donc à votre évolution dans la pratique Jiu-Jitsu.

Les avantages

Les pratiquants du Jiu-Jitsu brésilien augmentent chaque année. Ce grand intérêt pour la discipline se justifie par ses nombreux avantages. En effet, les bienfaits de cette pratique sont à plusieurs niveaux.

La capacité de résolution de problèmes

En pratiquant cette discipline, vous êtes en permanence dans des situations où vous devrez résoudre des problèmes. Il faut manœuvrer l’adversaire, se sortir de posture difficile, le maîtriser, l’empêcher de réagir. Ces situations développent la capacité d’anticipation, de réflexion rapide et vous rendent plus intelligent.

Le renforcement du corps

Cette pratique est un exercice intense pour le corps qui devient plus solide, plus résistant et plus souple. Même quand vous avez un corps de petite taille, il devient plus ferme et vous rend capable de terrasser des adversaires beaucoup plus grands. Vous développez également une grande souplesse qui sera aussi utile dans les autres disciplines.

L’éveil de l’esprit

La stratégie et la créativité sont au cœur de cette discipline. Il faut anticiper les réactions de votre adversaire et le mettre dans des postures qui l’obligent à revoir constamment ses mouvements. Il faut également beaucoup improviser et coordonner plusieurs techniques pour avoir le dessus.

Le Jiu-Jitsu brésilien est un art très bénéfique pour ses pratiquants. Il exige juste le respect de certains principes.

 

Cet article a été lu 119 fois.