Coupe de France, 5e Tour.

FC Pellouailles-Corzé – Orvault Sports Football : 1-0

La réaction d’après-match de Jérôme DUMONTANT (entraîneur du FC Pellouailles-Corzé) : “Les débiles ont encore frappé. Oui, c’est comme cela que je les surnomme, mais ce n’est pas péjoratif, mais quand je vois ce qu’ils font en dehors du terrain, les plus jeunes et/ou surtout les moins jeunes… Mais sur le terrain, c’est une autre histoire. Ce sont les valeurs du foot que j’aime avec beaucoup de solidarité et de détermination. On voulait offrir au club et à tous nos bénévoles ce fameux sixième tour, qui nous fait défaut depuis trois ans. On s’est appuyé sur ce que j’ai vu chez un adversaire que j’ai supervisé samedi dernier. Je savais qu’ils abuseraient du jeu long et quand vous avez un Roc derrière comme Pierre Richard, c’est du pain béni. Notre gardien de but, Baptiste Allaire, nous sort un arrêt décisif en première période, qui nous permet de rester en vie. Je félicite tous les joueurs présents sur et hors du terrain. Après, en étant le plus petit, on n’avait aucune raison à se découvrir et on s’est appuyé sur notre solidité défensive. On marquera sur un coup de pied arrêté, mais la bonne étoile était avec nous, hier. On a bien préparé ce match surtout vendredi à la bouffe des mutés (rire). On n’a pas trop parlé de nous cette semaine et ce n’était pas plus mal. En tout cas, quel plaisir de voir autant de gens avec les sourires avec tous les enfants du club. Merci à Monsieur Jeanneau, directeur du Super U de Corzé, qui nous a offert des lots sans qu’on lui demande, dont une télé à 500 euros pour organiser une tombola, car il avait vu sur les réseaux sociaux, qu’il y avait ce match de coupe de France à Pellouailles, ce week-end. Je ne le connais pas, mais au moins, c’est quelqu’un qui a des valeurs qui sont en adéquation avec celles du club. Maintenant, on va attendre le tirage, demain soir, mais pour ne pas pour tomber sur Le Mans FC avec le Policier Cris, car chez nous, on a deux gendarmes, dont Cruchot et Hamard (rire).”

 

Cet article a été lu 579 fois.