Cet article a été lu 601 fois.

Pour la dix-septième journée de Pro A, les Loups d’Angers recevaient le club de Jura-Morez TT qui est leader du championnat. Retour sur une défaite frustrante qui prive les Angevins du titre. 

Pour la première rencontre de la soirée, Jon Persson (Angers) était opposé à Benedek Olah (Jura-Morez). Dans le premier set, Persson a un jeu agressif, mais concède le premier set au Finlandais (Olah) malgré deux balles de set en sa faveur (10-12). Dans le deuxième set, l’Angevin semble garder son rythme et se fait une nouvelle fois avoir par le Finlandais qui supprime une balle de set et qui remporte une nouvelle fois le set de justesse et sur le même score (10-12). Après la légère pause, le Suédois se remobilise, car l’enjeu est de taille. Il ne se fait pas avoir et remporte les troisième et quatrième sets sur le même score (11-8). Cependant, il va craquer en fin de rencontre. Benedek Olah va gérer son avance et remporter le dernier set.

Score final : 10-12/10-12/11-8/11-8/8-11

Le deuxième match opposait le Suédois Jens Lundqvist (Angers) contre le Chinois Chao Zhai (Jura-Morez). Dans le premier set, le joueur des Loups d’Angers a bien géré sa défense sur le coup droit dévastateur du Chinois en remportant le premier set (12-10). Cependant, le coup droit du Jurassien a tellement fait mal, que l’Angevin a commencé à s’énerver et sortir de son match. Si le deuxième set est resté accroché (10-12), les deux suivants étaient bien différents et clairement à l’avantage de Chao Zhai (7-11/8-11) qui remporte ce match en quatre sets.

Score final : 12-10/10-12/7-11/8-11

Pour le troisième match, les espoirs de titre s’étaient déjà envolés pour les Angevins qui venaient de concéder deux points au leader, cela portait leur retard à six points. Ce troisième match opposait Joao Geraldo (Angers) et Kiriil Skachkov (Jura-Morez). C’était un match très accroché puisque le Russe, Skachkov, a très bien géré le premier set avec des coups forts, notamment sur son revers qui ont déstabilisé Geraldo (6-11). Mais dans le deuxième set, le Portugais de l’effectif angevin profite de deux fautes de service reçu par le Jurassien et remporte les deuxième et troisième sets (11-5/11-7), puisque le Russe est complétement sorti de son match. En revanche, dans le quatrième set, le Russe a joué à la provocation avec l’arbitre et le public. L’Angevin a rapidement été déconcentré à cause de ces provocations, ce qui a permis au Russe de remporter les deux derniers sets (8-11/8-11) et d’offrir le match à son équipe.

Score final : 6-11/11-5/11-7/8-11/8-11

________________________________________________________________________________

Rencontre Loups d’Angers vs Jura Morez TT, 17ème journée de Pro:

  • Jon Persson vs Benedek Olah (10-11/10-12/11-8/11-8/8-11)
  • Jens Lundqvist vs Chao Zhai (12-10/10-12/7-11/8-11)
  • Joao Geraldo vs Kiriil Skachkov (6-11/11-5/11-7/8-11/8-11)

Classement : 

Loups d’Angers, 3ème avec 40pts / Jura-Morez TT, 1er avec 47pts

Les réactions d’après-match : 

David PILARD, entraîneur des Loups d’Angers :

“Sur les trois matchs, tous les moments importants, on en a moins bien négocié qu’eux. C’est une équipe qui est première, donc, elle surf sur la confiance. Je pense qu’inconsciemment, ils en voulaient un peu plus que nous. Nous, on savait que le titre allait être extrêmement compliqué, il fallait que l’on gagne et qu’il y ait des circonstances de défaites pour nos adversaires. On perd deux matchs 3-2, le premier, on doit gagner les quatre premiers sets et au final, on n’en gagne que deux sur quatre, donc voilà, on s’expose. Le deuxième, il y a un set à zéro et 5-2 (dans le deuxième set) donc voilà, on n’a pas su plier le match donc bravo à eux. […] C’est décevant de finir devant un beau public qui nous a suivis toute l’année. Il reste encore un match et c’est le derby donc cela reste intéressant, mais on a fait une superbe saison quand même. On fait une demi-finale en Champions League, on est troisième donc cela reste du positif. […] Pour le prochain match, on joue un derby, La Romagne, c’est une équipe que l’on a battu à l’aller et cela faisait un bout de temps qu’on ne les avait pas gagnés, donc, il faut gagner le derby. […] La réaction du russe sur le dernier match n’a pas été bon pour nous. Joao est sorti un peu du match et Skachkov est capable d’énerver les joueurs, de mettre un peu de pression à ses adversaires et là, il était dans son élément. Cela demandait un peu plus d’attention à Joao pour rester concentré, dans sa bulle et dans son match. Peut-être que cela lui a coûté son petit saut de concentration sur le dernier set, mais après l’arbitre n’a pas été super top non plus sur le deuxième service.”

Salvador URIBE, entraîneur de Jura-Morez TT : 

“Cette victoire, c’est le résultat d’un combat acharné, les joueurs ont cette faim de finir premier, donc, ils savent qu’un petit faux-pas, cela peut perturber la victoire finale. Ils ont dans la tête qu’il ne fallait rien lâcher. Le dernier match était très compliqué et cela aurait pu tourner en leur faveur, mais nous sommes contents, car on ne lâche rien et elle est là, la clé de la réussite. […] Mes joueurs ont réagi de manière parfaite. Ils jouent très bien sous pression et je le sais, donc, je ne m’inquiète pas lorsqu’il y a 2-2 dans un match ou des matchs serrés, car je les connais très bien et j’ai très confiance en eux. On n’était pas serein sur le match de Chao Zhai, car il restait sur deux défaites, mais comme je le dis, ils ne lâchent rien et elle est là notre victoire. […] Le dernier match, je vais le travailler pour le faire comme chacun des matchs que nous avons fait cette saison, mais en soi, c’est la finale, donc, il ne faut pas penser à cela. Il ne faut pas penser au fait que Villeneuve (prochain adversaire de Jura Morez) se bat pour ne pas descendre, il faut donc aborder le match normalement. Dans la tête, cela joue beaucoup et surtout au tennis de table, donc, il ne faut pas penser à toutes ces choses pour éviter de se mettre la pression. Il ne faut pas faire attention aux autres matchs, on reste concentré dans nos résultats et c’est ce qui fera la différence.”