Play-offs N2 Zone 3 : Acte 3.

Rennes Angers SCO : 1 -2

L’évolution du score : 0-0/0-1/0-2/1-2

But : Cahen (x2) pour Angers SCO.

La composition d’Angers SCO : Le Peillet A- Dalle, Matuszewski, Berger, Paré, – Mace, Minon, Billy- Cahen, Leray, Guinaudeau. Remplaçant : Du Plessis.

Début de la phase retour des play-offs pour les Angevins. Après une phase aller en demi-teinte (une victoire face à Rennes 2 à 1, et une défaite 3 à 1 face à Laval) les scoïstes se déplaçaient à Rennes, un déplacement toujours périlleux face à une belle et dangereuse équipe. C’est sur de très bonnes bases que les Angevins débutent le match, milieu dense, pressing intelligent et de bonnes récupérations pour apporter le danger devant le but rennais. Les Angevins n’arrivent cependant pas à concrétiser les bons mouvements, ni à trouver la faute adverse dans la surface pour obtenir des petits-corners, dans ce premier quart-temps. Avec de la patience et en continuant de conserver la balle, les Angevins ont fini par trouver la faute adverse dans la surface pour obtenir un petit corner. Celui-ci fut transformé par Cahen grâce à un push puissant dans la planche. 1 à 0 pour le SCO. Comme souvent après l’ouverture du score l’adverse se réveille et met plus de pression dans le camp angevin, mais sans réelle inquiétude pour Angers, mis à part un petit corner trouvé par les Rennais sans le concrétiser. 1 à 0 à la mi-temps, les Angevins tiennent le match par le bon bout et veulent aggraver le score.

En seconde mi-temps, les Rennais jouent plus haut, veulent empêcher les relances angevines, mais une charnière plus expérimentée, composée de Berger et Dalle, n’a pas paniqué et a souvent pu trouver le milieu de terrain et même la pointe de l’attaque : Leray Lucas. Les espaces se créent et les Angevins arrivent à trouver ses latéraux qui ont alors beaucoup de champs pour déborder et centrer. C’est de cette manière que les scoïstes obtiennent un nouveau petit-corner et le transforment par l’intermédiaire de Cahen. 2 à 0, l’écart se creuse. D’autant plus que le SCO n’est pas loin de marquer le troisième but, mais Guinaudeau face au but ouvert, n’arrivera pas à faire mieux que toucher le poteau de la cage rennaise. Arrivé dans le quatrième et dernier quart-temps, les Angevins commencent à accuser le coup physiquement et subissent. Pire, ils prennent un petit-corner très rapidement dans cette dernière période. 2 à 1, à quinze minutes de la fin. Le match n’est plus le même, mais les Angevins tiennent grâce notamment à quelques arrêts salvateurs de Le Peillet. Malgré cette grosse pression de fin de match, les Angevins gagnent ce match sur le score de 2 à 1.

Cette victoire était primordiale pour croire encore à une chance de qualification pour les finales de montée. En effet, les Angevins s’offrent une finale, le 7 mai à Angers, face au Stade Lavallois pour pouvoir s’offrir cette première place de nationale 2 zone 3 et continuer à croire à une possible montée.

Raphaëlle MATUSZEWSKI

Cet article a été lu 1121 fois.