Semper fidelis… la devise de Saint-Malo résume à elle seule son attachement à La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Depuis 44 ans, la cité corsaire est le port de départ de la plus célèbre des courses transatlantiques en solitaire. Depuis 1978, tous les quatre ans, le port breton voit les passionnés de large et de liberté rallier ses remparts et donner à Intra-Muros et aux quais une ambiance unique, inégalable… entre ferveur populaire et retrouvailles presque intimes avec ces femmes et ces hommes qui s’apprêtent à prendre le départ de la plus belle des épreuves océaniques en solitaire.  

Pas de « Rhum » sans marins malouins

Le 25 octobre prochain, le village de la course ouvrira ses portes à deux semaines d’animations, de rencontres et de partage pour petits et grands. Deux semaines durant, le cœur de Saint-Malo battra au rythme de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe et de ces plus de 120 marins qui mettront le cap sur les îles de Guadeloupe le dimanche 6 novembre. Parmi ces solitaires, tous n’auront pas la même émotion au moment de quitter les quais de la cité corsaire… et pour cause, ils prendront ce départ à domicile. En effet, depuis 44 ans que la course existe et part de Saint-Malo, rares sont les éditions qui n’ont pas vu de Malouins mettre les voiles. Si la famille Escoffier, Bob et Franck-Yves en tête avant leur fille, fils et gendre, est sans aucun doute celle qui a offert au « Rhum » le plus grand nombre d’enfants du pays à la course, bien d’autres ont grandi avec elle et rêvé un jour d’en être. Dans la lignée de Jacques Cartier, découvreur du Canada, et de Duguay-Trouin, célèbre corsaire, de nombreux marins de la région ont déclaré leur flamme au Rhum : Lionel Péan, « citoyen d’honneur de la ville de Saint-Malo », François-René Carluer, Victorien Erussard, Gilles Lamiré, Maxime Sorel, Nils Boyer, Loic Fequet, Arthur Hubert ou encore Thibault Vauchel-Camus pour ne citer qu’eux.

Un lien indéfectible entre les malouins et La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 

Port de départ historique de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Saint-Malo est depuis 44 ans intimement lié à l’histoire de la course. Un attachement inconditionnel partagé avec le Groupe Télégramme organisateur au côté de sa filiale OC Sport Pen Duick, et la région Bretagne partenaire de l’évènement depuis de nombreuses années.
Le Rhum coule dans les veines des Malouins et Malouines qui n’ont rien oublié des onze éditions passées, de la victoire de Mike Birch en 1978 en passant par la disparition d’Alain Colas la même année, le triomphe de Florence Arthaud en 1990, le doublé parfait de Laurent Bourgnon en 94 et 98 et bien entendu la victoire sur le fil de Francis Joyon en 2018. Ces moments de joie et de peine ont évidemment forgé l’histoire de la course mais aussi tissé ce lien indéfectible qui l’unit à la cité corsaire.

Les acteurs économiques du territoire déjà mobilisés

Si les Malouins sont les premiers ambassadeurs de la course, tous les quatre ans, c’est tout un tissu économique local qui se mobilise et réunit ses acteurs pour faire rayonner un territoire qui, depuis toujours, a su insuffler dynamisme et innovation aux actions menées en amont et pendant l’évènement. Le Club Grand Large Route du Rhum – Destination Guadeloupe, lancé à Saint-Malo en octobre dernier qui compte déjà de nombreuses entreprises de la région parmi ses membres, en est le parfait exemple.

Le Trophée de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe en tournée

Depuis le 22 novembre 2021 et jusqu’à l’ouverture du village le 25 octobre 2022, le Trophée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe va faire le tour des 18 communes de Saint-Malo Agglomération. Ces territoires pourront ainsi profiter du rayonnement de cette course légendaire, pour mettre en avant le bénéfice de la présence de la Ville de Saint-Malo, partenaire premium de la course, et de son agglomération dans l’organisation de la course.
Ce tour est également l’occasion pour les habitants du territoire de profiter d’événements et de rencontres autour de la course au large durant les deux à trois semaines de présence du Trophée dans leurs communes.

Qu’on se le dise, à neuf mois du départ, Saint-Malo est prêt pour accueillir et nourrir, une fois encore, la magie du Rhum.

Ils ont dit : 

Gilles Lurton, Maire de Saint-Malo et Président de Saint-Malo Agglomération : « Dans neuf mois, les bateaux de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe s’élanceront de Saint-Malo pour une traversée de l’Atlantique à la fois humaine et sportive. Nous avons hâte ! Hâte de les revoir dans nos bassins ces bateaux de l’extrême et leurs skippers, aventuriers des temps modernes, semeurs de rêves pour les millions de personnes qui, ici à Saint-Malo ou par l’écran télé, vivront par le cœur, avec une intensité certaine, cette course héroïque.
Car il s’agit bien de héros, tous, du premier jusqu’au dernier. Des héros, hommes et femmes, qui donnent à l’océan le meilleur de leur sport : courage, abnégation, force mentale et physique, humilité face à l’immensité où chaque concurrent se retrouve seul, face à la mer et à lui-même.

Je pense, comme beaucoup de Malouines et de Malouins, n’avoir rien oublié des éditions précédentes. Elles sont ancrées dans notre mémoire. Et avec elles, les Colas, Birch, Arthaud, Peyron, Pajot, Poupon, Bourgnon, MacArthur, Le Cléac’h, Cammas, Riguidel, Caradec, Vatine, Coville, Desjoyeaux… et tant d’autres, marins aguerris, professionnels de la mer, ou simples amateurs. Les uns et les autres, au-delà de la compétition, nous font partager ce désir de l’ailleurs, là, de l’autre côté de l’océan. Nous sommes heureux et fiers de partager ce pont commun avec La Guadeloupe, comme un trait magique entre nos deux destinations. Les skippers le savent bien : ils quittent le novembre malouin pour la chaleur des îles. Mais c’est toute la France et bien plus encore qui vibre à leurs défis. 

Nous en sommes fiers, fiers de ces marins pleins de fougue et de sagesse, fiers que La Route du Rhum – Destination Guadeloupe soit tous les 4 ans un rendez-vous et que chacun, familles, associations, écoles, commerçants, entreprises, note sur son agenda. Le 6 novembre, une nouvelle fois, et plusieurs jours avant le départ, Saint-Malo et Saint-Malo Agglomération vivront au rythme de cette transatlantique. 

À toutes et à tous, je souhaite la bienvenue à Saint-Malo. Notre ville et toute sa région se préparent au bel et grand événement ». 

Joseph Bizard, Directeur Général d’OC Sport Pen Duick : « Écrin d’exception avec ses remparts et sa ligne de départ offrant aux spectateurs un panorama unique, Saint-Malo fait partie de l’ADN de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Jamais les Malouins n’ont manqué le rendez-vous de la transatlantique en solitaire, portant en eux toute la passion et l’amour d’une ville, d’un territoire pour une course et pour ceux qui la font.
Depuis plus d’un an et demi, nous travaillons en étroite collaboration avec les équipes de Saint-Malo et de la région Bretagne pour faire de l’édition 2022 une fête pour les visiteurs et pour les marins. Nous avons sur place des partenaires à l’écoute et engagés à nos côtés pour que l’événement réponde aux attentes du grand public, des concurrents et de leurs partenaires. Cet engagement sans faille de la part de tous nous oblige et nous pousse à innover en proposant notamment cette grande nouveauté des parades pour chaque catégorie, une intégration de l’ensemble de la flotte dans les bassins et un village XXL entièrement repensé pour le plaisir des visiteurs. Après l’édition record de 2018, 2022 promet d’être un grand cru, une grande année dans l’histoire de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe ! »

 

Cet article a été lu 297 fois.