Dans le cadre de la vingt-cinquième journée de la Ligue Magnus, les Ducs d’Angers recevaient l’équipe des Rapaces de Gap. Le double enjeu pour les Ducs était d’effacer la dernière désillusion à domicile face à Bordeaux et surtout de confirmer leur victoire référence chez le leader grenoblois (4-2). Avec cette victoire renversante, où les Ducs auront fait la différence dans la troisième période en inscrivant leurs cinq buts, les Angevins talonnent le leader grenoblois à un point et creusent l’écart avec Amiens pour la deuxième place.

Le premier tiers-temps va s’avérer équilibré, où les deux équipes se sont rendues coup pour coup, sans pour autant trouver le chemin des filets. La plus belle occasion sera angevine, où à la suite d’un beau service de Julien Albert, Maxime Lacroix va s’emmener le palet pour se présenter seul face au portier adverse, mais ce dernier va contrer la tentative de la jambière (16’45). Les Angevins vont pousser dans les dernières minutes, mais sans trouver la faille (0-0).

Dans la deuxième période, les Gapençais font profiter d’une supériorité numérique pour ouvrir le score, à la suite d’un retard de jeu de Maxime Lacroix. Sur la remise en jeu en phase offensive, Mathieu Gagnon va trouver le poteau opposé et ouvrir le score d’un poteau rentrant (0-1, 28’31). Dans les minutes qui suivent, les Angevins vont faire le siège du camps adverse et avoir de multiples opportunités d’égaliser, mais sans réussite, à cause d’un gardien de but adverse, Sébastien Ylonen, qui sera vigilant en repoussant toutes les tentatives adverses, à l’image du gros lancer de Maxime Lacroix, où encore le poteau gauche, trouvé de la ligne bleue par l’intermédiaire de Manning (33’27). A ce moment du match, les Ducs multiplient les occasions et pilonnent le but adverse, mais sans réussite. A force de manquer de réalisme, les locaux vont se faire prendre en contre-attaque et sur l’un d’eux, cela va faire mouche. Arturs Mickevics sert dans la course Mathieu Gagnon, qui signe un doublé en ne laissant aucune chance à bout portant à Florian Hardy, le gardien de but local (0-2, 35’38). Mickevics est dans tous les bons coups, en étant tout proche de tripler la mise, mais Hardy est vigilant en déviant la tentative au-dessus de sa cage (37’38). Les Ducs vont jouer les dernières minutes en supériorité numérique, à cinq contre quatre, puis à cinq contre trois, sans pour autant trouver la faille.

Dans le troisième tiers-temps, les Angevins reviennent sur la glace avec toujours le bénéfice de la double supériorité numérique. Et après une poignée de secondes de jeu, ils vont enfin trouver le chemin des filets. A la suite d’un premier lancer d’Olivier Latendresse, Sébastien Ylonen repousse le palet, mais Maxime Lacroix est à l’affut pour réduire la marque (1-2, 40’27). Quatre minutes plus tard, Loïc Farnier est tout proche d’égaliser, mais le gardien de but gapençais sauve son camp (44’45). Mais à force de pousser et d’acculer son adversaire devant son but, les Angevins vont égaliser. Sur une première tentative de la ligne bleue de Riley Guenther, de nouveau repoussé par Ylonen, Connor Hardowa marque à bout portant (2-2, 47’23). Puis, Danick Bouchard envoie un gros shoot qui transperce toute la défense adverse et finit au fond des filets (3-2, 53’02). Après une bonne gestion d’une infériorité numérique, les Ducs par l’intermédiaire de Cody Campbell, va servir en profondeur Danick Bouchard, qui va se jouer de son défenseur direct, pour aller loger la rondelle dans la lucarne gauche du but (4-2, 55’51). A deux minutes de la fin du match, Eric Blais, le coach gapençais, tente le tout pour le tout en sortant son gardien de but au profit d’un joueur de champ supplémentaire. Malheureusement, cela ne sera pas bénéfique, bien au contraire. Danick Bouchard récupère la rondelle et sert Loïc Farnier, qui n’a plus qu’à ajuster le but vide (5-2, 58’48). Avec cette victoire, Angers consolide plus que jamais sa deuxième place du classement, avant d’affronter ce dimanche après-midi, l’équipe des Gothiques d’Amiens, avec l’objectif de creuser l’écart avec son adversaire du jour.

Les réactions d’après-match, des hockeyeurs angevins :

Danick BOUCHARD (attaquant) : “Nous n’avons pas joué notre meilleur match, hier, contre Gap. On avait l’air un peu mou dans la première moitié du match. On a quand même su par la suite provoquer Gap en leur faisant prendre quelques punitions. Nos supériorités numériques ont su nous remettre dans le match assez rapidement et nous donner confiance jusqu’à la fin du match. Gap s’est malgré tout… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).”

Clément MASSON (attaquant) : “C’est un match qui a mis du temps à se débloquer, mais le power-play a fonctionné encore une fois, pour nous remettre dans le match. Je pense que physiquement, nous étions au-dessus, c’est pourquoi en fin de match, le… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

Patrick COULOMBE (défenseur) : “C’est une belle victoire à la maison devant nos supporteurs très énergique ! Mené 0-2 après deux périodes, nous avons su garder notre sang-froid et démontrer beaucoup de caractère en troisième période. Ce match est… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

Loïc FARNIER (attaquant des Ducs d’Angers) : “Gap est une très bonne équipe qui, sur le papier et dans le style de jeu, n’a rien à faire à la huitième place, mais ils ont un réel problème de réalisme, c’est le pourquoi de leur bas de classement. Nous avons toujours du mal à jouer contre eux, ils pressent, ils frappent, et jouent les contres à quatre joueurs à chaque fois. Les deux premiers tiers-temps ont été… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

Ligue Magnus, 25e journée.

Les Ducs d’Angers – Les Rapaces de Gap : 5-2 (0-0 ; 0-2, 5-0)

Buts : Maxime LACROIX (40’27), Connor HARDOWA (47’23), Danick BOUCHARD (53’02 et 55’51), Loïc FARNIER (58’48) pour les Ducs d’Angers ; Mathieu GAGNON (28’31 et 35’38) pour les Rapaces de Gap.

Cliquez-ici pour voir le classement

 

 

Cet article a été lu 177 fois.