En 1950, l’AS Montrevault disputait et remportait sa première finale de la Coupe de l’Anjou, en s’imposant cinq buts à un face… au club de Saint-Macaire-en-Mauges (il y avait deux clubs à Saint-Macaire à l’époque). Un événement qui allait marquer le club, et le début d’une véritable histoire d’amour entre cette compétition et la formation dirigée aujourd’hui par l’ancien joueur professionnel, Christophe Gehra.

Dimanche prochain à 15h00, l’Avenir se déplacera à Saint-Macaire-en-Mauges pour disputer la demi-finale d’une compétition que le club au maillot “bleu ciel” a déjà inscrit à quatorze reprises à son palmarès.

(N.D.L.R. : Avant la fusion, six fois avec la JA Saint-Pierre Montlimart et cinq fois avec l’AS Montrevault. Puis trois fois depuis 1991, date de la fusion des deux entités, en 1995, 2000 et 2012).

Aujourd’hui, les futurs pensionnaires de DSR, n’ont qu’une envie, disputer et gagner une nouvelle finale de Coupe de l’Anjou. En effet, dirigeants, joueurs, supporters, ont encore en mémoire la journée noire du 13 juin 2015, où contre toute attente, ils avaient subi la loi du voisin Bellopratain, sur le terrain de la Pommeraye.

Dimanche prochain, les partenaires de Corentin Sourice, retrouveront sur leur route, un certain Kévin Péniguel, grand artisan de la victoire du FC Beaupréau, lors de la dernière finale disputée, entre les deux clubs. Le nouvel attaquant du FCAM ne serait pas mécontent de jouer une nouvelle fois, un mauvais tour aux footballeurs de l’ASSPM.

L’ambiance s’annonce chaude et explosive, et comme à chaque grand rendez-vous, le célèbre “Kop de Malvoisie” sera présent dans les tribunes du stade Georges Raymond, pour encourager et chanter les louanges de ses protégés. Plusieurs cars de supporters grimés aux couleurs du club, devraient faire le court déplacement, pour venir exhorter leurs favoris.

Demi-finale de la Coupe de l’Anjou.

FC Andréa-Macairois (D1) – Avenir Sport Saint-Pierre-Montrevault (DRH)

Dimanche 4 juin – Stade Georges Raymond à 15 h00.

(Aux tours précédents l’ASSPM a sorti : l’US Toulemonde-Maulévrier trois buts à deux (en 16e de finale), Andrezé-Jub-Jallais FC trois buts à zéro (en 8e de finale), et l’US Beaufort-en-Vallée deux buts à zéro (Quart de finale)).

 

Le Kop de Malvoisie, véritable 12e homme de l'ASSPM.

Le Kop de Malvoisie, véritable 12e homme de l’ASSPM.

Cet article a été lu 4975 fois.