L’AS Avrillé accède au 3ème tour de la Coupe de l’Atlantique en éliminant Bécon Saint-Augustin (2-0), grâce à deux penaltys de Stanislas Luette. Une victoire logique et rassurante pour les hommes de Benoît Lebaron.

Les débuts de Coupe nous offrent régulièrement des duels déséquilibrés. Les équipes hiérarchiquement supérieures viennent y chercher de la confiance, tandis que les autres viennent se mesurer à un plus fort pour, au pire, engranger de l’expérience et au mieux, trouver une victoire inespérée. Ce duel annoncé en faveur d’Avrillé n’a pas été surprenant et c’est bien l’ASA qui continue sa route en Coupe de l’Atlantique et Bécon qui est reversé en Coupe de l’Anjou. 

Supérieur dans beaucoup de compartiments du jeu, Avrillé ne commence pas son match de la meilleure des manières et met une bonne demi-heure avant de se porter réellement sur le but adverse. Pourtant meilleur dans la maîtrise du ballon et dans l’impact physique, les Avrillais n’inquiètent le gardien Béconnais, Antoine Charles, qu’une seule fois en trente minutes, sur un face-à-face parfaitement sorti par le portier. Bécon est beaucoup plus approximatif et ne propose que des duels aériens n’aboutissant pas. Pour Avrillé, il est temps de mettre plus de rythme pour que Bécon étouffe. Les occasions se succèdent et l’ouverture du score approche, mais avant cela, A. Charles sort d’une belle claquette le coup-franc de Stanislas Luette (33ème) et Corentin Reboux voit sa frappe lécher le poteau adverse (36ème). Et puis, Mickaël Tartarin rentra… Remplaçant Pierre Blin à la 37ème minute, un seul ballon est nécessaire au jeune gaucher pour apporter le danger et obtenir un penalty. S. Luette se fait un plaisir de le transformer, d’un contre-pied parfait (1-0, 39ème)

A la mi-temps, Avrillé a pris l’avantage avec la manière, même si son but intervient sur un penalty. L’équipe a pris le temps de poser les bases de son jeu et pique rapidement lorsqu’il s’agit d’attaquer. Mais il manque encore un peu de justesse dans la dernière passe pour se mettre à l’abri. Bécon n’a pas proposé grand-chose durant cette première période et a beaucoup défendu. Tentant sa chance dans le jeu aérien, elle est tombée sur les tours de contrôle Avrillaises, A. Lailler, V. Saumon et M. Mouchet.

Mais en revenant des vestiaires avec un peu plus d’intention, Bécon St Augustin pousse vers la surface de D. Riant sans pour autant mettre en danger ce dernier. Laissant passer le temps fort Béconnais, Avrillé repart à l’attaque et trouve de plus en plus d’espace dans la défense adverse. A. Charles est à nouveau obligé de sortir le grand jeu devant P. Lacour (60ème) avant d’être sauvé par son poteau sur une tête de Lailler (61ème), puis doit compter sur la maladresse des Avrillais pour préserver le score (62ème, 65ème). Passant régulièrement sur le flanc droit de son attaque, Avrillé trouve une seconde fois la faille en obtenant un autre penalty, cette fois par Nathanaël Luette. Son frère lui fait justice en trompant à nouveau le gardien Béconnais (2-0, 73ème)

Déroulant, Avrillé se procure d’autres occasions mais ni M. Tartarin de la tête (76ème), ni N. Luette, ni E. Bellouard, sur des face-à-face (77ème, 80ème, 88ème) n’aggraveront la marque. 

Avrillé a parfaitement maîtrisé son match, sans forcer, les joueurs ont géré le temps fort de leurs adversaires ainsi que l’avantage qu’ils s’étaient logiquement procurés. Sans trembler, ils passent ce deuxième tour sur un score de deux buts à zéro mitigé, tant la domination a été flagrante.

Réactions :

Benoît Lebaron (entraîneur AS Avrillé) : “Dans le contenu, je suis satisfait. On a bien joué même si on a un peu manqué de liant dans notre jeu. Mais on a su gérer nos temps faibles et cela, c’était important. Certes, nous avons eu beaucoup d’occasions et nous ne les avons pas mises au fond, mais cela ne me dérange pas de gagner sur deux penaltys.”

Cyrille Martin (entraîneur FC Bécon Saint-Augustin) : “Ils ont fait la différence sur le jeu au sol, nous, nous avons trop levé le ballon. Il y a des jours où l’on n’est pas dedans. En plus, là, on s’est énervé et on a commencé à courir après le ballon. Dans l’ensemble, Avrillé mérite de gagner, ils ont mieux joué que nous. Après, cela ne reste que la Coupe. On a un effectif réduit donc on ne peut pas jouer sur tous les tableaux et l’objectif principal reste le championnat. Il faudra surtout gagner dimanche prochain.”

AS Avrillé (PH) – FC Bécon Saint-Augustin (PH) : 2-0

Buts : Stanislas LUETTE (39ème s.p, 73ème s.p)

Compositions :

AS Avrillé : Riant – Bellouard, Mouchet, Saumon, Chatelain – Lailler, Lacour, Bourgeais, Blin – Reboux, S. Luette. Remplaçants : N. Luette, Bellini, Tartarin.

FC Bécon Saint-Augustin : Charles – Taugourdeau, M. Benhachad, Anizan, J. Benhachad – K. Benhachad, Guyot, Peres – Laplace, Dolay, Bourrigault. Remplaçants : Guyot, Aoustin, Gillot.

Cet article a été lu 2223 fois.