Le déplacement était annoncé délicat. L’équipe Marzyate, après trois défaites consécutives (deux journées de championnat et l’élimination en coupe de France), voulait lancer leur saison à la maison.

Dès l’entame du match, les filles d’Amélina Lefrant sont confrontées à une équipe solide. Le premier quart-temps, euphorique de Marzy, leur permet de scorer vingt-trois points en seulement dix minutes. Malgré les changements de défense, rien n’y fait, Marzy continue sa marche en avant. On savait qu’il ne fallait pas que Skaro et Camara aient les ballons, pourtant Skaro mets dix-neuf des vingt-et-un points sur le premier quart-temps.” Mûrs-Erigné tente de rectifier le tir sur le deuxième quart-temps et arrive à remporter celui-ci de deux petits points, les rapprochant à sept longueurs de Marzy à la mi-temps.

Après avoir réussi à stabiliser l’écart, on pouvait s’attendre à une réaction des Erimûroises au retour des vestiaires, mais rien n’y fait. Le MEBC subit les salves offensives de Marzy et repart à dix-sept points. Marzy, dont l’adresse est impressionnante, enchaîne les tirs primés par Sarko et la toute jeune Simonet, pour mener 53-39 avant les dix dernières minutes. Et enfin ! Enfin, on retrouve notre équipe ! Agressive, conquérante et qui se partage le ballon. “On a réagi, je ne peux pas le nier. On s’est mis à défendre comme on sait le faire, on a mis du rythme dans notre jeu, mais trop tard.” Après avoir recollé une première fois de quatorze points, puis une seconde fois de dix-sept points, les filles du MEBC n’auront jamais le petit sursaut d’énergie nécessaire pour repasser devant, malgré un écart réduit à un point à trois minutes de la fin du match.

Les Marzyates, envoyées à huit reprises sur la ligne des lancers francs, ne trembleront pas. “On est arrivé avec trop de suffisance et pas assez de mordant. Il faut arriver chaque week-end, le couteau entre les dents, on n’aura aucun match facile, même le match contre Limoges, que l’on gagne de vingt points, a été compliqué à gagner. Que l’on arrête de chercher des excuses et que l’on se regarde droit dans les yeux : soixante-cinq points encaissés ! On est trop loin de nos références pour espérer quoi que se soit. Il reste dix-neuf journées de championnat, la route est encore longue, mais il faut que les filles voient ce match comme une mise en garde.”

Score final 65 – 56 sur un dimanche définitivement maussade pour l’équipe de Mûrs-Erigné.

Championnat de National 2 Féminine, poule D, 3e journée.

JS Marsy Basket Mûrs-Erigné Basket Club : 65-56

Cliquez-ici pour voir le classement

 

Cet article a été lu 62 fois.