Après avoir été élu meilleur espoir de Pro B avec Angers BC, Johan Rathieuville mène depuis, et avec toujours la même envie, ses trois passions que sont sa carrière de joueur, d’éducateur et d’arbitre. Entretien.

Bonjour Johan, racontez-nous votre parcours sportif ?

« J’ai commencé le basket-ball à l’âge de quatre ans au club de l’AS Ponts de Cé Basket. Puis à l’âge de treize ans, je suis parti jouer à Angers BC, de la catégorie Benjamin à l’équipe première senior en Nationale 1. Pendant cette période, j’ai eu la chance d’être vice-champion de France, avec les cadets France deuxième division. »

Ensuite, vous êtes parti jouer en espoir à Cholet Basket ?

« Oui j’y suis resté une saison. D’ailleurs j’en garde un très bon souvenir en ayant remporté le tournoi International Cadet. C’était la première fois qu’une équipe française le remportait. »

Puis c’est le retour à Angers BC ?

« En effet, suite à l’expérience choletaise, je suis retourné au club d’Angers BC, pendant trois saisons en Pro B. J’ai été élu au passage meilleur espoirs de Pro B en 2005. Ce fut un très bon souvenir. Ensuite, je suis parti évolué à l’Étoile Charleville Mézière en Nationale 1. On manque de peu la montée en Pro B. Puis retour à nouveau sur Angers, au club de l’Étoile d’Or Saint Léonard pendant trois saisons, une en Nationale 1 et deux en Nationale 2. Puis ce fut l’Étendard de Brest en Nationale 1, pendant deux saisons, Vendée Challans Basket en Nationale 1, une saison, et puis enfin Brissac Aubance Basket en Nationale 2, où je viens de terminer ma troisième saison. »

Vous venez de signer à l’Union Rennes Basket 35, qui évolue en Nationale 1, racontez-nous votre choix ?

« C’est un choix d’équilibre entre le côté sportif et familial. Concernant le domaine sportif, je souhaitais retrouvé le niveau de Nationale 1 qui est le mien. Et puis, je pense que le feeling avec le club de Rennes est bien passé. »

Quels seront vos objectifs la saison prochaine ?

« Ce sera avant tout de faire une bonne saison avec Rennes, d’assurer le maintien, puis d’essayer de jouer le plus haut possible. »

Combien d’année vous donnez-vous à jouer à ce niveau ? 

« Je me donne encore quatre saisons à jouer à ce niveau-là. »

Quelles sont les personnes qui vous ont marqué ?

« Je citerais Christophe Henry, que j’ai connu à Angers BC pendant trois ans et que j’ai retrouvé au club de Brissac Aubance basket, pendant deux saisons. Il m’a apporté une vision différente du basket. Il m’a aussi apporté de l’expérience. Je pense aussi à Eric John que j’ai connu à Angers BC. Il m’a aidé à lancer ma carrière et dans mes choix dans et hors basket. »

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?

« Il y a la montée en Nationale 1 avec l’équipe de l’EO Saint Léonard, en 2009. Je pense aussi à notre victoire en coupe de France, avec Brissac Aubance Basket, en 2015. Mille supporters s’étaient déplacés à Paris pour nous encourager. A titre personnel, il y a mon titre de meilleur espoir de Pro B, en 2005. C’est toujours gratifiant d’être reconnu par ses pairs (votes des entraîneurs et des journalistes).”

Vous avez eu aussi quelques mauvais souvenirs ?

« En effet il y a quelques déceptions comme cette finale de playoffs perdu avec Brest contre Saint-Étienne. Après une très belle saison et après avoir éliminé Denain en demi-finale, on échoue aux portes de la Nationale 1. On avait manqué cette finale de playoffs. C’est encore plus frustrant, quand l’on t’apprend quelques semaines plus tard, que Saint-Étienne dépose le bilan. »

Racontez-nous aussi cette demi-finale de playoffs à nouveau perdue, il y a quelques semaines, avec Brissac Aubance Basket ?

« Cette demi-finale perdue en deux matchs contre le CEP Lorient est ma deuxième plus grosse déception. J’ai le sentiment de n’être pas passé loin. Cela s’est joué à l’expérience. Je pensais qu’on l’avait acquise lors de ces dernières années. Malheureusement cela n’a pas été le cas. »

Quelle est votre vision sur l’évolution du basket en France ?

« Je pense que le niveau a progressé. Malgré tout, je trouve qu’il y a trop de joueurs étrangers dans les équipes de l’élite et que l’on n’utilise pas assez l’image des jeunes joueurs français en France. On ne leur donne pas assez la possibilité de s’exprimer. »

Avez-vous des regrets dans votre parcours sportif ?

« Je dirais qu’après mon passage en Pro B avec le club d’Angers BC, j’ai été mal conseillé dans mes choix de carrière, par mon agent. J’ai perdu un an. Cela m’a un peu stoppé dans mon élan de progression et m’a fait réfléchir. Malgré tout, je ne regrette pas mes choix. Cependant, je suis tout de même fière de mon parcours jusqu’à présent, même si j’ai encore quelques années à jouer à un bon niveau.

Seriez-vous tenté de devenir entraîneur après votre carrière de joueur ?

« J’ai actuellement mon Brevet d’Éducateur, option basket, et je travaille déjà pour le comité départemental 49 de basket. De plus, je travaille à la section sportive au collège Chevreul à Angers. Et pour répondre à votre question, pourquoi pas un jour entraîner une équipe professionnelle ou semi-professionnelle. »

Qu’est-ce que vous a apporté le rôle d’éducateur ?

« Je pense que cela m’a permis de toujours garder les pieds sur terre, garder des valeurs et savoir les transmettre, ainsi que mon expérience. »

Vous êtes joueur de haut niveau, mais aussi arbitre de championnat de France, dites-nous en plus ?

« Je suis arbitre en championnat de France depuis trois saisons. Je dirais que lorsque l’on est passionné, on ne s’interdit rien. Je voulais m’essayer dans un rôle d’arbitre. Cela m’a permis d’être plus compréhensif en tant que joueur, envers le corps arbitral, mais aussi plus exigeant lors de leurs erreurs. Malgré la passion pour l’arbitrage, ma priorité reste d’être joueur de basket et poursuivre ma carrière de joueur. »

Pour finir, quelles sont vos qualités ?

« Je dirais que je suis un meneur d’hommes, que je suis à l’écoute des jeunes. Dans un groupe, j’essaie toujours que chacun y trouve sa place. J’aime aussi être dans le partage et l’échange. »

Johan RATHIEUVILLE

Né le 21 Janvier 1985 à Angers

Anciens clubs : AS Ponts de Cé Basket, Angers BC, Cholet Basket, l’Etoile Charleville Mézières, EO Saint Léonard, Étendard de Brest, Vendée Challans Basket, Brissac Aubance Basket.

Nouveau club : Union Rennes Basket 35 (2016/2017).

 

Cet article a été lu 2820 fois.