Beaucouzé (5ème) recevait les Sables-d’Olonnes (2ème) pour un match de haut de classement. Sept points séparaient les deux équipes avant la rencontre. Les rouges et blancs avaient pris deux bons points, le week-end dernier, face au premier du classement, le Poiré-sur-Vie (0-0), tandis que son adversaire s’était pris un énorme revers, après sept victoires consécutives, contre la réserve du SO Cholet (0-3). Les Sablais cherchaient donc à se remobiliser après leur déroute.

Le début du match est en faveur de Beaucouzé. Un bon pressing est mis en place, par les rouges et blancs, qui gêne les attaques sablaises. Cela leur permet de prendre possession du ballon, mais de manière stérile, puisqu’il n’y a pas d’occasions franches à se mettre sous la dent. Puis le jeu se rééquilibre. Les Vendéens maîtrisent plus le ballon, le pressing des Beaucouzéens est moins constant, ce qui permet au deuxième du classement d’être plus présent dans la partie de terrain adverse. Là aussi, cette domination est stérile. Mais, à la 27ème minute, sur un corner anodin des Sables-d’Olonnes, les joueurs de Lionel DUARTE (entraîneur Beaucouzé) se mettent en faute. Le ballon est repoussé de la main par la défense. Le point de penalty est désigné par l’arbitre sans contestation des fautifs. Moustapha SALL (n°10) s’élance et prend à contre-pied Alan MERMILLOD. L’équipe des Sables-d’Olonne ouvre le score (0-1, 27′). Six minutes plus tard, voyant que son équipe n’y arrive pas, Lionel DUARTE change de tactique. Il sort Steven SIMON (n°11) pour Clément Lasseux (n°13) et passe donc d’un 4-3-3 à un 3-5-2. Il y a donc plus de présence, de maîtrise au milieu du terrain et d’une récupération haute du ballon. Le changement tactique porte ses fruits, à la 43ème minute. Beaucouzé obtient un coup franc, excentré à droite, à une trentaine de mètres des buts gardés par Stanislas FLANDRIN. Cyril DE SOUSA (n°10) enroule parfaitement son ballon sur la gauche du gardien. Ce dernier est surpris et ne fait qu’effleurer le ballon. Beaucouzé égalise (1-1, 43′). Deux minutes plus tard, dans l’élan de l’égalisation, les banlieusards angevins auraient pu prendre l’avantage par l’intermédiaire de Miguel NGOADMY (n°7), mais sa tête meurt sur la barre transversale. Les deux équipes retournent au vestiaire sur un score nul, 1-1, mais plutôt logique au vu de la prestation des deux équipes.

La physionomie de la deuxième période a complètement changé. C’est un récital de Beaucouzé. L’effet du changement tactique se fait encore plus sentir. Les Beaucouzéens sont plus forts athlétiquement et très présents au milieu du terrain, ce qui empêche les Sablais de créer des attaques. Le portier des jaunes et noirs est mis à rudes contributions (56ème, 87ème). Il permet à son équipe de garder les deux points du nul. Porté par un excellent DE SOUSA et par le feu follet NGOADMY, Beaucouzé se montre très dangereux en attaque sans pour autant trouver le chemin des filets. Quant au dauphin du classement, il n’aura pas tiré une seule fois au but durant la deuxième période. C’est donc sur un score nul de 1-1, que les deux équipes se quittent. Beaucouzé peut exprimer des regrets tant les joueurs ont surclassé leur adversaire en seconde période.

Réaction de Lionel DUARTE (entraîneur de Beaucouzé) : “On aurait dû gagner. Ils n’ont pas d’occasions. Mis à part le penalty, ils ne sont jamais sortis de leur camp. Le meilleur n’a pas gagné. La deuxième mi-temps est une référence. C’est dommage de ne pas avoir marqué sur l’occasion de Miguel (tête qui finit sur la barre, en fin de première période). On mérite de finir dans le top 5. On a un peu de regrets mais, au moins, on n’a pas perdu contre les gros. Les gars se sont fait plaisir et nous font plaisir. Cette équipe est attachante et elle a de l’humilité.”

Réaction d’Étienne SEBASTIEN (entraîneur des Sables-d’Olonne) : “C’est un très bon match nul et un très bon match de DH. On a eu un peu de difficulté au début. On a donc effectué quelques changements pour mettre notre patte technique, mais on n’a pas été assez bon dans la dernière passe pour se créer plus d’occasions. Les deux équipes ont eu leur mi-temps. En deuxième période, Beaucouzé a mis beaucoup d’impact physique et on a souffert athlétiquement. On a su gérer nos temps faibles. Ce match nul est de bon augure pour l’avenir. Je suis très content de mes gars. Les prochains adversaires de Beaucouzé auront du mal contre cette équipe.”

Championnat de Division d’Honneur, 18e journée.

SC Beaucouzé Les Sables TVEC : 1-1

Cliquez-ici pour visionner le classement

Buts : Cyril DE SOUSA (43′) pour le SC Beaucouzé ; SALL (27′, s.p.) pour Les Sables TVEC.

Avertissements : LASSEUX (76′) pour le SC Beaucouzé ; PILLAUD (74′) pour Les Sables TVEC.

Composition :

SC Beaucouzé : MERMILLOD – MOUSSIKANDA (TANJILLE, 81′) – CHAVET – RIGA – BENOIT – GAUTREAU – NGOADMY – BANI – POISSONNEAU (CATURRA, 77′) – DE SOUSA – SIMON (LASSEUX, 33′).

Les Sables TVEC : FLANDRIN – CHARTIER – LOCTEAU – CORBES – NDIAYE – CHARBONNIER – NIKIEMA – PILLAUD – NKOUE (BETOU, 85′) – SALL – HOURDEBAIGT (BILLET, 69′).

Cet article a été lu 1816 fois.