Ce samedi, à 18h00, Beaucouzé recevait Rezé à l’occasion d’un match à rejouer comptant pour la 11ème journée de championnat DH. Le match avait été reporté à cause du brouillard. Hier soir, le brouillard a été remplacé par un froid glacial. C’était aussi le premier match des deux équipes pour cette nouvelle année. 

Sur le papier, on pouvait s’attendre à un match déséquilibré entre les deux équipes. En effet, Beaucouzé est sur une dynamique très positive puisque le club n’a plus perdu, en championnat, depuis le 15 octobre (3 victoires, 3 nuls) et occupe la 6ème place de la DH Atlantique, alors que son adversaire du jour reste sur deux défaites de rang (2-0 au Poiré-sur-Vie, 2-1 face aux Sables-d’Olonne) et affiche une 12ème place en championnat. Beaucouzé avait l’opportunité de se rapprocher de la tête du championnat, en cas victoire, tandis que Rezé, s’il venait à gagner le match, pouvait revenir à hauteur de leur adversaire. 

Le premier quart d’heure est plutôt timide de la part des deux équipes. Il n’y a pas trop d’occasions à se mettre sous les dents hormis une incursion du n°9 Rezéen dans la surface de réparation de Beaucouzé, à la 5ème minute, suivi d’un tir, contré par la défense. C’est donc une bataille du milieu de terrain qui anime les débats en ce début de rencontre. Pourtant, le SC Beaucouzé commence à prendre l’ascendant à la fin de ce premier quart d’heure. Les hommes de Lionel DUARTE (entraîneur Beaucouzé) haussent leur niveau de jeu et commencent à garder le ballon. Rezé opère en contre et s’illustre par une occasion franche à la 19ème minute. Le défenseur Beaucouzéen, Kentin CHAVENEAU (n°4), dégage le ballon plein axe sur son adversaire, Sonny DUPUIS (n°10). Ce dernier, après avoir éliminé un défenseur, pénètre dans la surface et décoche un tir croisé. Il faut un superbe arrêt, détourné en corner, du capitaine Alan MERMILLOD pour garder les cages inviolées. Sur le corner, la défense de Beaucouzé écarte le danger en balançant le ballon loin de sa surface. Il retombe sur son attaquant, Alexis POISSONNEAU (n°9), qui lance sur le flanc droit de l’attaque beaucouzéenne, Steven SIMON (n°11). Après un sprint de 35m, ce dernier adresse un centre millimétré à Miguel NGOADMY (n°7) qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le SC Beaucouzé ouvre le score : 1-0 (20e) ! Après ce but, l’intensité ne retombe pas. En effet, Beaucouzé se procure deux autres occasions (26′, 31′) mais il faut soit un très bon arrêt du gardien adverse soit un manque de réussite devant le but. Rezé est asphyxié durant ces dix minutes mais se ressaisit par l’intermédiaire de son  n°10. A la 33ème minute, après avoir réalisé un magnifique sombrero sur son adversaire, Sonny DUPUIS, décale en direction de son attaquant, Maxime GRAVIOU (n°9), qui crochète son défenseur, tire, mais sa frappe est trop axée sur le gardien. Sonny DUPUIS se met encore en évidence cinq minutes plus tard. Il travaille magnifiquement son adversaire, sur le côté droit de l’attaque Rezéenne, repique vers l’axe et décroche un tir mais encore trop axial pour oser inquiéter le gardien. Ne se démobilisant pas, Rezé continue d’attaquer. Leurs efforts sont récompensés part un penalty, à la 41ème minute, obtenu après un tacle à retardement du n°4 sur le milieu Rezéen, Emmanuel GUIARD (n°8). C’est Sonny DUPUIS qui se présente face au portier de Beaucouzé pour essayer de transformer le coup de pied arrêté. Son tir atterrit, malheureusement pour lui et son équipe, sur le poteau droit d’Alan MERMILLOD alors que celui-ci était complètement battu, puisqu’il était pris à contre-pied. Beaucouzé part en contre-attaque, après avoir récupéré le ballon sur le pénalty raté. Miguel NGOADMY est stoppé irrégulièrement par le défenseur adverse Nicolas DELAHAYE (n°5) qui écope d’un carton jaune. La fin de la première période tourne, tout de même, à l’avantage des visiteurs.

Les deux équipes retournent au vestiaire avec un score de 1 à 0 en faveur de Beaucouzé. Durant la première mi-temps, les deux équipes ont réalisé une belle prestation. Elle était animée avec de nombreuses actions de part et d’autre. Rezé a manqué de réalisme face au but tandis que son adversaire a su concrétiser ses actions durant leurs temps forts.

La seconde période s’annonce donc intense en terme de rythme et d’occasions. Les hommes de Samuel BOURDET (entraîneur de Rezé) reviennent sur le terrain avec de meilleures intentions. Ce sont eux qui ont la possession et qui font le jeu. Mais cette possession se révèle stérile. C’est même Beaucouzé qui se crée la première opportunité de la seconde période. Sur une rentrée de touche, plutôt anodine, Pierre BENOIT (n°2) sert Steven SIMON qui met en retrait à Cyril DE SOUSA (n°10). Celui-ci déclenche une lourde frappe qui frôle la lucarne gauche de Damien RIPOCHE. Puis pendant un quart d’heure, Rezé prend possession du ballon, mais ne trouve pas la faille dans la défense de l’équipe receveuse. Ce n’est qu’à la 63ème minute, après un une-deux entre Dimitri KLEIBER (n°7) et Philippe NANA TONZI (n°13), que Rezé se procure une occasion. Le tir de KLEIBER est, encore une fois, trop axé sur le gardien. Il faudra encore attendre un quart d’heure pour voir une frappe. Et c’est encore Rezé qui en a l’opportunité. NANA TONZI est lancé sur le côté gauche de l’attaque Rezéenne et centre en retrait pour son partenaire, GRAVIOU, mais il dévie sa frappe et le ballon passe largement à droite des buts gardés par MERMILLOD. Beaucouzé, plutôt éteint dans cette seconde mi-temps, tente un tir, par son attaquant SIMON, à la 80ème minute. RIPOCHE le boxe en corner. Puis, plus aucune action chaude jusqu’à la fin du match. Ce n’est pas pour autant que le match n’est pas resté intense. En effet, à la 84ème minute, après un tacle trop appuyé du défenseur de Beaucouzé BENOIT, les esprits s’échauffent, les bancs haussent le ton et une échauffourée commence. L’arbitre tente de calmer, tant bien que mal, les esprits. Après que la tension soit redescendue, BENOIT écopera logiquement d’un carton jaune. 

C’est donc sur une seconde période plus terne que les deux équipes se quittent. D’ailleurs, le froid s’est fait sentir plus oppressant dans les tribunes, sûrement dû à la baisse d’intensité par rapport à la première mi-temps. La victoire est là pour Beaucouzé, mais elle est acquise dans la douleur, car Rezé avait les occasions pour revenir au score. C’est le réalisme qui a fait défaut à l’équipe Nantaise. Beaucouzé a su se concrétiser ses temps forts, contrairement à son adversaire. C’est tout de même une très bonne victoire pour Beaucouzé qui continue sa belle série de matchs sans défaite, en championnat et se rapproche du haut du classement. L’équipe aura à cœur de continuer cette série la semaine prochaine avec son déplacement à Orvault (13ème du championnat). De son côté, Rezé se déplacera, le week-end prochain, à Segré (11ème du championnat) pour disputer un match de mal classés.

Les réactions des entraîneurs :

Lionel DUARTE (entraîneur SC Beaucouzé) : “La série continue, c’est bien de ne pas avoir perdu. Il y a eu des gros temps forts pour les deux équipes. C’est donc quatre bons points pris, ce soir, face à une très bonne équipe de Rezé.”

Samuel BOURDET (entraîneur FC Rezé) : “On a beaucoup de regrets, car on a eu les occasions pour marquer. Le penalty manqué ne nous a pas mis mal, car on a les occasions derrière. On n’a pas été efficace. Je reste positif, car on a bien construit notre match, ce n’est que l’efficacité qui nous a manqué.”

Championnat de Division d’Honneur, 11e journée.

SC BeaucouzéFC Rezé : 1-0

But : Miguel NGOADMY (20e) pour SC Beaucouzé.

cliquez-ici pour visionner le classement

Article rédigé par Paul ALLARD

Cet article a été lu 2010 fois.