Les sportifs ne peuvent se passer d’équipements de protection, quel que soit le sport qu’ils pratiquent. Ils permettent d’exercer une activité sportive en toute sécurité, et chacun d’eux est pensé pour s’adapter aux mouvements que le corps opérera. Zoom sur les protections indispensables pour faire du cross training/musculation.

Pourquoi faut-il investir dans des équipements de protection ?

Les équipements de protection ont pour rôle de vous protéger des chocs et des différents impacts. Imaginez un seul instant que vous vous blessiez sévèrement au cours d’une rencontre ou lors de la pratique de votre sport, et que vous deviez observer une période de convalescence… Bon nombre de sportifs de haut niveau ont même dû renoncer à leurs rêves suite à des blessures irréversibles.

Vous l’aurez compris, il vous faut des équipements qui répondent à des normes strictes, tout en s’adaptant au sport pratiqué. Ces accessoires sont testés mécaniquement et de toutes les manières possibles (chocs, fatigue, essais de charge, etc.), de manière à ce que les risques soient minimes, voire inexistants lorsque vous les portez.

Aujourd’hui, des spécialistes vouent leurs services aux sportifs les plus exigeants, au travers de gammes complètes d’équipements de sécurité, à l’instar du site https://www.sport-protech.com.

 

Les protections articulaires, indispensables pour pratiquer le cross training et la musculation

La musculation et le cross training sont des sports intensément éprouvants, tant pour les muscles que pour les articulations. Pour pouvoir vous entraîner et progresser en toute sécurité, il est vivement recommandé de porter des équipements de protection articulaires.

Pour les membres inférieurs, vous pourriez avoir besoin de genouillères renforcées avec un système en double élastique ou encore de protège-mollets, sans oublier les cuissards de contention, un bandage patellaire, les bandes de contention en néoprène pour les adducteurs et l’aine, voire même un short en néoprène pour bien contenir les articulations de vos hanches.

Il en est de même pour le haut de votre corps : une épaulière vous aidera à protéger vos articulations, tout comme le protège-poignet, la coudière ou encore la ceinture lombaire.

Quid de l’équipement nécessaire pendant vos exercices ?

Il est également important que vous soyez parfaitement à l’aise lorsque vous pratiquez la musculation ou le cross training. Par exemple, vous pourriez avoir besoin de vêtements de compression, dont les vertus sont multiples. En plus de réduire la sensation de fatigue, ces vêtements de compression vous procurent un confort important, vous permettant ainsi de réaliser de belles performances.

Il existe par exemple des shorts de compression pour hommes et pour femmes, afin que chacun puisse s’entraîner dans des conditions optimales. Il existe également des maillots de compression pour le haut, sans oublier les cuissards anti-cellulite destinés au sport.

Et parce que le cross training et la musculation impliquent aussi l’utilisation intensive des bras et des avant-bras, un manchon de compression ne sera pas de trop, pour réduire la sensation de fatigue tout au long de vos séances de travail.

Ne négligez pas la récupération après l’effort

Tous les sportifs de haut niveau le savent bien, la récupération fait partie intégrante de leur quotidien.

Cela commence par le port de vêtements de récupération, qui ont pour vocation de limiter les risques de courbatures, de mieux oxygéner les muscles, mais aussi de favoriser la circulation du sang. On trouve des caleçons de récupération pour les hommes, des collants de récupération pour les femmes, sans oublier les maillots de récupération pour le haut du corps ainsi que les chaussettes du même type.

Mais quand on parle de récupération chez quelqu’un qui pratique la musculation et le cross training, il faut également prévoir des systèmes de récupération musculaire. Il s’agit généralement de dispositifs de glaçage compressif, qui peuvent prendre la forme d’un gel froid ou d’une bande de compression comportant une poche de glace.

Dans cette même gamme, les sportifs ont également accès à des capsules de sel, des capsules de BCAA, ou encore des boissons de récupération de type DRINK MIX. Pour donner un coup de boost à vos articulations, il existe également des gélules à prendre en guise de compléments alimentaires.

L’équipement du sportif comprend aussi l’hydratation et l’alimentation

En dehors de votre alimentation habituelle, vous avez également des besoins ponctuels. C’est la raison pour laquelle il faut prévoir certaines choses dans votre équipement.

Prévoyez notamment une gourde légère et ergonomique pour vous hydrater à tout moment. On en trouve très facilement dans toutes les boutiques de sport. Il vous faut également des produits de réhydratation efficaces, comme les tablettes DRINK TABS de chez GU. Pour pallier les coups de mou ou les hypoglycémies soudaines, vous pourrez prendre des gommes à mâcher ou encore utiliser les gels de récupération rapide d’énergie.

Enfin et non des moindres, n’oubliez pas les compléments alimentaires, pour répondre aux besoins énergétiques de votre corps, en raison de votre pratique de la musculation ou du cross training, à l’instar des protéines.

Ce dont vous aurez besoin pour votre préparation physique

Si vous êtes un sportif de haut niveau dans la discipline du cross training ou de la musculation, alors vous n’êtes pas sans savoir que la préparation physique est aussi importante que les compétitions.

A ce titre, ne négligez pas les bandes élastiques adhésives pour une meilleure contention de vos muscles pendant la préparation physique, de gels chauffants pour réveiller vos muscles plus rapidement, d’électrostimulateurs, de bandes d’exercices, de masques d’entraînement, etc.

Et en cas de blessures ou de chocs importants ?

Une bonne trousse à pharmacie sera également indispensable dans votre équipement. Une poudre hémostatique ainsi qu’un pansement hémostatique doivent y figurer. Les femmes pourront également se préparer avec des tampons hémostatiques.

Parmi vos accessoires, n’oubliez pas les anti-douleurs cryogéniques, comme les bombes de froid. De l’huile camphrée pourra également servir en cas de blessure musculaire ou d’accidents ayant affecté les tendons et les articulations. Bien évidemment, il faut inclure dans votre équipement de soins des bandes élastiques adhésives, idéales en cas de déchirures musculaires ou de foulures.

 

Cet article a été lu 114 fois.