Revenus des championnats de France, qui avaient lieu le week-end dernier à Dreux, il est l’heure de faire le bilan pour les jeunes athlètes angevins. Peu de records personnels, mais un titre au marteau chez les cadets pour Brice Ménard.

Si les championnats de France d’athlétisme ont lieu au mois de juillet, c’est pour avoir des conditions climatiques estivales, plus propices à la performance. Malheureusement, le week-end dernier, à Dreux, on n’en était pas bien loin. Avec de la pluie et un thermomètre pas franchement fidèle à un début de mois de juillet, difficile pour la plupart des athlètes de s’en sortir avec un temps pareil, surtout quand on ajoute le stress et la pression d’une (première) participation à un rendez-vous national.

Au final, pour la plupart de nos athlètes du 49, il faudra retenir l’expérience et pas forcément la performance. Même si certains ont réussi à tirer leur épingle du jeu. A commencer par Brice Ménard ! Comme annoncé il y a quelques jours dans nos lignes, le cadet de l’Entente des Mauges, spécialiste du marteau, arrivait à Dreux avec l’étiquette de favori sur le dos. Il n’a pas déçu, loin de là ! Commençant ses championnats tranquillement avec un jet à 63,96 m (meilleure performance des qualifications), il atomisait ses adversaires en finale avec un très bon 65,62 m, record personnel et record de ligue amélioré. Seul médaillé du contingent d’athlètes angevins, Brice Ménard se place dès à présent comme l’un des athlètes du coin à surveiller sur le plan national (voire mieux). 

Pour le reste des athlètes, on a vu de tout : Paul Chabauty (Entente des Mauges), que l’on espérait voir en finale du 110m haies, s’est arrêté en demi-finale avec un temps de 14’68. Même schéma à la perche où il réalise 4m25 en qualifications, insuffisant pour aller plus loin. Néanmoins, son compère de Saumur, Sacha Thuault a réussi à se sortir des qualifications pour aller chercher une très honorable 5ème place en finale avec un saut à 4m55, record personnel égalé. Toujours à la perche, les deux cadettes qualifiées, Marylou Rouxel (CAPS) et Lucie Gachet (E2A), ont réalisé un beau concours en finale. Respectivement 8ème et 10ème avec des performances à 3m45 et 3m45, elles terminent leur saison en beauté. Chez les juniors féminines, nous avions aussi Adèle Soden (E2A) qui s’est classée 12ème de la finale en franchissant une barre à 3m55. En demi-fond, Achille Berthou (Entente des Mauges) termine 14ème de sa série en 4’07”69 et Evan Dessaivre (CAPS) 18ème au 5 000 m en 15’30”84. Mention spéciale à Lucas Villechevrolle (E2A) qui échoue au pied du podium sur le 3 000m : 4ème en 8’44”84 (record personnel). Au 400 m haies, nos deux cadets, Charlélie Voncq (St Sylvain) et Alexandre Poultier (Entente des Mauges) avaient peu de chances de se qualifier en finale au vu de leur temps, respectivement 5ème et 7ème de leur série, la logique a été respectée. Chez les juniors, Thibaud Lecoq (Angers Athlé) a réalisé 56’51” pour terminer 4ème de sa série. Toujours sur le tour de piste mais sans les haies, Caroline Druart (Angers Athlé) s’est également arrêtée en séries, 5ème en 58’96”. Enfin, pour ce qui est des lancers, au marteau, la cadette, Léa Mull (CAPS), a vu son jet mesuré à 45m44 en qualifications tandis que chez les hommes, Aymeric Benaiteau (Entente des Mauges) envoyait son engin à 52m99. Les deux n’ont pu se hisser hors des qualifications. Tout le contraire d’Alexandra Aubry (Angers Athlé), la junior qui pouvait espérer une médaille s’est finalement classée 5ème de la finale du poids avec un jet à 12m58. 

Cet article a été lu 2092 fois.