Rencontre avec Benjamin CHAUSSEPIED, le nouveau président de l’ASR Vernantes-Vernoil football (D2). Élu au mois de juin dernier, il nous retracera son parcours au sein du club en tant que joueur, puis en tant que membre du bureau du club. Ensuite, il nous dévoilera ses objectifs concernant cette saison 2019/2020. Enfin, il nous parlera du retour au club de l’entraîneur Eddy MICHEL, pour cette nouvelle saison et l’arrivée d’un nouvel éducateur pour gérer l’école de football.

Bonjour Benjamin, pouvez-vous vous présenter ?

“Je m’appelle Benjamin Chaussepied. Je suis né à Saumur, il y a trente-quatre ans. J’ai passé toute mon enfance avec mes parents à Vernoil-le-Fourrier. Je me suis stabilisé à Angers depuis trois ans. Après avoir fait des études en architecture puis dans le commerce, je viens de terminer un bachelor e-business d’une durée d’un an. Dès ce début Septembre, je commence un travail dans la vente de sites web pour les professionnels.”

En quelle année, l’ASRVV a-t-il été créé et depuis quand faîtes-vous parti du club ? 

“L’ASRVV est un club assez jeune, puisqu’il a été créé en 2004, suite à la fusion du Réveil Vernantais et de l’AS Vernoil Football. Il compte environ 160 licenciés et possède des équipes de jeunes allant des U5/U6 jusqu’au U17. Chez les seniors, il comporte une équipe A en deuxième division, une équipe B en quatrième division et une équipe C en entente avec Parçay/La Pellerine en cinquième division. L’ASRVV compte aussi dans ses rangs une équipe Loisirs qui évolue le vendredi soir.

J’ai commencé le football dès le plus jeune âge dans la catégorie “Débutants” au club de Vernoil. J’ai donc connu la création du club en tant que joueur. Je suis un enfant du club. Nous avons évolué jusqu’en Promotion d’Honneur et nous avons aussi connu quelques belles épopées dans les différentes coupes, notamment entre 2010 et 2012, sous la houlette d’un certain Eddy Michel. En 2011/2012, alors en première division, nous avons atteint le cinquième tour de la Coupe de France, battu par l’ESO La Roche-sur-Yon (Division d’Honneur), cinq buts à zéro. Aujourd’hui, je joue toujours.”

Pourquoi avez-vous accepté de prendre la présidence du club cet été ?

“J’étais membre du bureau depuis trois ans. Je m’occupais de la commission sponsoring, ces dernières années où l’on a créé une soirée réunissant tous nos sponsors chaque début de saison. Habitant à Angers, j’ai réfléchi si la distance pouvait être un obstacle trop important. Mais faisant parti d’un bureau composé de seize personnes gérant différentes commissions, j’ai estimé que chacun était compétent pour remplir son rôle. De plus, je pense avoir la fibre de la présidence, puisque mon père fut président de l’AS Vernoil lors des dernières années d’existence du club avant de faire partie des dirigeants créant la fusion. J’ai envie de faire avancer ce club de campagne, un club où il fait bon vivre avec un effectif fidèle à ses couleurs. Je crois qu’à trente-quatre ans, c’est aussi le moment de faire le lien entre l’ancienne génération et la nouvelle. Je souhaite apporter ma patte surtout pour la partie “digitale” en lien avec mes études.”

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle saison ?

“Dans la lignée de la fin de la saison passée réussie pour décrocher le maintien en D2, je souhaiterai que l’équipe fanion reparte sur cette dynamique en championnat avec en plus un effectif inchangé. Cela permettrait un maintien plus rapide et de viser le milieu de tableau pour s’éviter des frayeurs en fin de saison. Pour l’équipe B, après une difficile montée, l’objectif sera de se maintenir en D4. L’envie et l’adhésion au collectif de tous les joueurs doivent permettre d’y arriver. Pour l’équipe C, il s’agit pour eux de se faire plaisir et de bien s’entendre avec nos voisins de Parçay/La Pellerine. Il sera aussi important que les joueurs soient en forme le dimanche après-midi pour disputer ces championnats qui s’annoncent très homogènes.

Pour atteindre tous ces objectifs, nous sommes partis en stage sur l’Ile d’Oléron au CNRS du 9 au 11 Août dernier. Ce stage a réuni vingt-et-un joueurs et a recueilli l’adhésion de tous. C’est du temps de gagné, lorsqu’un nouvel entraîneur arrive, dans l’optique de bien connaître son effectif le plus tôt possible. Un stage lors duquel on appuie forcément sur “le physique” des joueurs et qui permet de renforcer la cohésion du club pour la suite de la saison. Cette cohésion doit permettre à chacun de prendre plaisir à évoluer ensemble et d’offrir au club de jolis résultats.”

Parlez-nous du retour au poste de coach d’Eddy Michel et d’un nouvel éducateur.

“Notre précédent entraîneur ayant quitté le club au mois de Mars, nous avons pu nous mettre très tôt en quête d’un nouveau coach pour cet été. Après avoir sondé différents entraîneurs, le club a porté son choix sur Eddy Michel. Celui-ci nous a fait part de sa motivation pour revenir à la tête des “Séniors”. C’est un coach qui nous avait laissé une belle impression entre 2010 et 2012 lorsqu’il entraînait le club lors de l’épopée en Coupe de France (voir plus haut). Sa connaissance du football pour celui qui est aujourd’hui agent de joueurs internationaux et sa gestion des hommes nous a convaincu de le reprendre.

Concernant l’école de football, nous avons recruté un nouvel éducateur diplômé. A trente ans, Alexis Perroux arrive de l’Olympique Saumur. Educateur depuis treize ans, il s’occupait dernièrement du Pôle Féminin de l’OSFC. Il aura pour mission de parfaire l’épanouissement de nos jeunes dans leur évolution sportive tout au long de la saison. Il est pour nous important de faire perdurer notre stage de découverte des vacances d’Avril pour les jeunes. Parce que sans jeune, un petit club amateur comme le nôtre ne peut être pérenne. 

Par ailleurs, le club aimerait bien bénéficier de l’arrivée d’un gardien de but pour compléter un effectif un peu trop dépourvu à ce poste-là.

Après une entrée difficile en Coupe de France dû à de nombreuses suspensions, l’ASRVV se rend ce dimanche dans la Sarthe au Lude (D2) pour le premier tour de la Coupe des Pays de la Loire. L’Equipe Fanion démarrera son championnat à domicile Dimanche 8 Septembre contre le promu Ecouflant dans un championnat toujours plus relevé.”

 

Cet article a été lu 400 fois.