Grâce à une fin de match parfaitement maîtrisée, les Angevins ont dompté l’équipe de Gries/Oberhoffen, ce vendredi soir (78-69). 

Le public angevin était venu en masse à la salle Jean Bouin, vendredi soir, pour soutenir son équipe, qui cherchait une cinquième victoire de suite. En recevant Gries qui ne fait pas un début de saison extraordinaire, l’occasion était trop belle. Oui, peut-être un peu trop. Car que ce fut compliqué et laborieux pour Angers BC tout au long de cette rencontre. Menée pendant la plupart du temps au score (25 minutes en tout), l’équipe angevine n’a pas su dominer son sujet de la tête et des épaules. Bien au contraire, Gries va longtemps se mordre les doigts de cette défaite tant la victoire leur semblait abordable.  

Angers s’est montré rarement dominant. Toujours bien en place et agressifs en début de quart-temps, les hommes de Vincent Lavandier se faisaient toujours marcher dessus au bout de quelques minutes de jeu. Et ce sont les Alsaciens qui prenaient vraiment le match à leur compte. Tout d’abord en défendant ardemment dans leur raquette puis en s’appliquant aux shoots au fur et à mesure que la partie avançait. C’était logique de les voir menés de quatre petits points à la mi-temps (34-38). Oui, seulement quatre petits points d’avance, car Angers a tout de même joué. Offrant quelques belles actions à son public, le tout sous le leadership de Rokas Uzas, qui s’est régalé sur de jolis contres et a régalé ses coéquipiers en trouvant de bonnes passes. Malheureusement, elle a manqué d’adresse. Avec un 4/18 à 3 points à la fin du match, Angers peut se dire qu’elle aurait pu se mettre à l’abri plus rapidement.

Les deux équipes ont offert des partitions relativement semblables, peu adroites aux shoots mais tenaces défensivement. D’ailleurs quand l’une brillait l’autre l’éteignait tout de suite en lui répondant de la même manière. Il était donc normal de voir les deux équipes au coude à coude à l’approche de la fin. Mais dans le money-time, c’est Angers qui s’en est le mieux sorti, Suhard marquait (enfin) à 3 points, à deux minutes du terme et redonnait l’avantage aux siens (67-66), Jean Bouin s’enflammait. Une action plus tard, Douillet flambait en réussissant son alley-oop, bien servi par Uzas. Angers tenait son match et ne le lâchait plus (69-67). Dans la foulée, Sedlak (le meilleur joueur adverse de la soirée) se faisait exclure pour faute technique. Lonzième achevait les Alsaciens en rentrant ses lancers francs à 37 secondes de la fin (74-66). 

Jean Bouin pousse un ouf de soulagement et s’empresse d’aller féliciter ses joueurs. Braves jusqu’au bout, ils ont fait preuve de sérieux dans les derniers instants pour offrir la victoire à un public de folie. Vincent Lavandier peut être fier de ses joueurs mais tout Angers BC peut être fier de son public qui l’a bien aidé durant cette soirée.

Les réactions :

Vincent LAVENDIER (entraîneur Angers BC) : “Je pense que cela s’est joué lorsque l’on a densifié notre défense, malgré quelques erreurs individuelles. On a eu la grinta Angevine, lorsque l’on finit sur un 17-6 sur la fin. Je pense aussi que le 13-0 qu’on leur inflige a été le tournant du match. Porter par un public qui nous a soutenu, on a eu l’orgueil, en élevant notre niveau de jeu, en matière d’intensité, au fur et à mesure du match. Après une très bonne semaine d’entraînement, c’était bien de jouer ce type de match ce soir. Je suis très content pour les joueurs, car le public a été derrière eux et je pense que cela, les a aidés en fin de match. La seule déconvenue de ce soir, c’est la suspicion d’une blessure importante de Demond Watt.”

Ludovic POUILLART (entraîneur Gries/Oberhoffen BC) : “Je suis très déçu de la physionomie du match. On est devant au score les trois-quarts du match et on perd dans les dernières minutes. Pourtant, je pense que l’on a fait un bon match, à la fois cohérent et abouti. C’est très frustrant, car c’est le quatrième match que l’on perd de cette manière-là. C’est dur pour les joueurs qui ont montré qu’ils avaient largement le niveau de la Nationale 1. Je n’ai pas la sensation que c’est la meilleure équipe qui a gagné. Il va falloir continuer à travailler pour casser cette spirale négative.”

Score final :

Angers BC Gries/OBERHOFFEN BC : 78-69 (16-19, 34-38, 53-59, 78-69)

Cliquez-ici pour visionner le classement provisoire

 

Feuille de match

Feuille de match

Angers BC l'emporte au bout du suspense face à Gries/Oberhoffen BC

Angers BC l’emporte au bout du suspense face à Gries/Oberhoffen BC

p1180231

L’ancien Angevin, Ahmed DOUMBIA (n°11 vert) n’a pas su faire la différence pour son équipe.

La joie des joueurs d'Angers BC à la fin du match

La joie des joueurs d’Angers BC à la fin du match

p1180214

Cet article a été lu 1088 fois.