Rencontre avec Émilie Poirier, la présidente du club de l’Entente Sportive Champtocé Saint-Germain Basket. Elle nous présente son club, ainsi que les deux finales que disputeront ses équipes féminine et masculine seniors. Entretien.

Bonjour, pouvez-vous, nous présenter votre club ?

“Le club de basket de Champtocé-sur-Loire compte une petite centaine de licenciés, répartis en trois équipes seniors et huit équipes jeunes. Nous sommes un club qui se considère familial, notre esprit de convivialité est très apprécié des nouveaux arrivants. Nous n’en n’oublions pas moins l’esprit de compétition, d’ailleurs nos juniors féminines terminent en élite cette saison, nos seniors masculins 1 montent en Régionale 3 et nos U15 féminines s’arrêtent en quart de finale du challenge jeunes.”

Pouvez-vous, nous expliquer, pourquoi cette saison est si particulière pour votre club ?

“Cette année, nous vivons un exploit pour notre club, nos deux équipes seniors sont qualifiées pour la finale du challenge de l’Anjou (féminine) et de la coupe de l’Anjou (masculine). Notre club a connu les féminines dans cet exercice, il y a déjà quelques années et récemment pour nos seniors masculins (victorieux, en 2014). Ces finales se dérouleront, ce samedi, dans la salle mythique de la Meilleraie à Cholet.”

Le programme des rencontres :

15h00 : Challenge de l’Anjou féminin, Entente Sportive Champtocé Saint-Germain Basket contre Union Féminine Angers Basket.

21h00 : Coupe de l’Anjou masculine, Entente Sportive Champtocé Saint-Germain Basket contre Saint-Laurent-de-la-Plaine.

Ces deux matchs promettent du spectacle, mais afin qu’ils soient une fête, nous comptons sur vous pour venir les encourager. N’oubliez pas de vous vêtir de rouge.

Notre club a besoin, pour la saison à venir, de bénévoles et de nouveaux jeunes joueurs. Les entraînements sont ouverts à tous, en cette fin de saison.

Pour tous renseignements :

Émilie POIRIER : au 06.15.74.95.95 (champtoce@basketball49.fr)

Cliquez-ici pour aller sur le site de l’ES Basket Champtocé-sur-Loire

170523_182741

Cet article a été lu 2623 fois.