Il faisait bien chaud ce dimanche après-midi au stade municipal de la Tessoualle, pour l’ouverture de la saison officielle avec au programme, un premier tour de coupe de France entre l’équipe locale de la Tessoualle (PH) et les Saumurois de la Bayard, club évoluant en DRH. Chez les locaux, Sébastien Denis alignait trois de ses nouvelles recrues, Alexis Garnier, Steven Simon et Ali Kanouté. Chez les visiteurs,  Jimmy Guichard n’avait emmené que quatorze joueurs, dont Elhadji Youssou Diouf,  transfuge de l’Olympique de Saumur et Alexandre Encinas (ex-Longué). Au terme d’un match de qualité, malgré le temps caniculaire, les Saumurois se sont imposés deux buts à un, et ont validé leur billet pour le second tour de l’épreuve, qui se jouera dimanche prochain.
 
Après un premier quart-d’heure, que l’on qualifiera d’attentiste de la part des deux camps, il faut attendre la 16e minute de jeu pour assister à la première occasion franche de la rencontre, et elle est à mettre au crédit des locaux. Bien servi sur la gauche par Alexis Garnier, Steven Simon à l’entrée de la surface, réalise une superbe demi-volée, mais Thimothée Bresson, le portier des visiteurs, au prix d’une détente exceptionnelle, sort le ballon qui prenait tout droit, le chemin de sa lucarne. Piqués au vif, les “Bleu et blanc” de la Bayard, réagissent et ouvrent le score à la 21′. Un corner de Stallivière, est dans un premier temps renvoyé par Louis Viot, la gardien de but local, Alexis Vincent est à la récupération, et adresse une magnifique volée qui laisse le portier de la Tessoualle impuissant (0-1, 21e). A la 31′ les locaux bénéficient de la grande mansuétude de Mr. Joncheray, Argoub est crocheté irrégulièrement dans la surface, mais l’homme en noir, ne désigne pas le point de penalty, au grand dam du banc saumurois. Juste avant la mi-temps, les hommes de Sébastien Denis ont une belle opportunité d’égaliser, suite à un corner, Bresson se troue, mais les “Blanc en rouge” n’en profitent pas, car Diouf sauve sur sa ligne.
 
Dès le début de la seconde période, la Tessoualle fait le forcing pour revenir au score, tout d’abord par Brin, auteur d’une tête  qui passe de peu à côté (48′), puis une nouvelle fois par le même Brin bien servi par Guibert, mais sa tête passe au-dessus (55′). La Tessoualle pousse et se découvre. A la 61′, la Bayard, en contre-attaque, double la mise par Argoub, qui trompe Viot d’un joli tir croisé (0-2, 61e). Les visiteurs ont la balle du 3 à 0, Fernandes voit son tir sauvé sur sa ligne par Viot (72′). Un débordement d’Alexis Garnier, pour la Tessoualle, est tout près d’aboutir, mais Bresson empêche le ballon de rentrer. Sur cette action, il se blesse en heurtant son poteau de but. Sur une nouvelle montée de Guibert, les Saumurois concèdent un penalty pour une faute de Fernandes (86′). Ali Kanouté ne rate pas la transformation(1-2, 86e). Un dernier rush de Kanouté, dans le temps additionnel, ne permet pas aux locaux d’obtenir l’égalisation. La Bayard peut savourer, c’est elle qui jouera le prochain tour !

 

Les réactions d’après-match :

Jimmy GUICHARD (entraîneur de la Bayard Saumur) : “Sans être prétentieux, je pense que sur l’ensemble du match, cette qualification est logique et méritée, même si on a terminé un plus difficilement le match, alors que l’on aurait peut-être pu se mettre à l’abri à la mi-temps, avec un penalty qui nous semblait évident et qui n’a pas été sifflé, et si nous avions eu un peu plus de lucidité devant le but. Mais c’est bien, nous avons réalisé un bon match, contre une bonne équipe, cela va nous servir pour la saison, je préfère jouer des rencontres de coupe de ce niveau-là, sincèrement c’était un bon match de coupe. Cette année, nous avons l’ambition de réaliser un bon championnat, avec la refonte des groupes, nous voulons rester en région, et si on n’a pas trop de pépins ou de blessés, on pourra prétendre à mieux. Il me manquait trois ou quatre joueurs qui quand ils seront là, amèneront encore un peu plus de concurrence, l’effectif était jeune cet après-midi, j’alignais deux U19 et deux U20, c’est plutôt encourageant. Après je peux quand même déplorer les trois cartons jaunes que l’on a pris, à mon avis, c’est quand même un peu sévère. Maintenant, on va croiser les doigts dans l’attente du prochain tour que nous espérons jouer à domicile.”

Sébastien DENIS (entraîneur de l’En Avant la Tessoualle) : “Nous avions pour objectif de passer ce tour-là, mais on est tombé sur une équipe qui jouait assez regroupée derrière, avec deux pointes devant, qui nous ont fait mal, et avec Diouf, leur numéro huit, toujours très présent, tant à la récupération défensive, que pour se projeter vers l’avant. J’ai vu des bonnes choses cet après-midi de la part de mon équipe, on a eu une ou deux bonnes opportunités en première mi-temps, puis ils ont joué ensuite regroupés devant leur but procédant en contre-attaques, et on prend le second but au moment, où nous étions le mieux dans le jeu. Il y a encore des choses à travailler, tous les joueurs ne sont pas au même niveau de préparation, Alexis Garnier arrive dans un groupe qu’il ne connaît pas encore, il faut lui donner le temps de s’adapter, mais on a vu qu’il a un gros potentiel. Steven et Ali manquaient de préparation. On a pas toujours fait les bons choix sur certaines phases de jeu, où il aurait peut-être été plus judicieux de mettre des ballons en retrait, on a manqué un peu de lucidité et de fraîcheur physique, mais on va corriger tout cela dans les semaines à venir.”

 Album photo de la rencontre en cliquant ici

Coupe de France, 1er tour.

En Avant la Tessoualle (PH) Bayard de Saumur (DRH) : 1-2

Buts : Alexis Vincent et Bilal Argoub pour la Bayard de Saumur ; Ali Kanouté pour l’En Avant La Tessoualle.

 

Cet article a été lu 2943 fois.